alexametrics
mercredi 28 septembre 2022
Heure de Tunis : 20:05
SUR LE FIL
Tunisie : Suspension des vols à destination ou en provenance du Royaume-Uni, de l’Afrique du Sud et de l’Australie
21/12/2020 | 13:09
1 min
Tunisie : Suspension des vols à destination ou en provenance du Royaume-Uni, de l’Afrique du Sud et de l’Australie

Le ministère du Transport et de la Logistique a décidé, ce lundi 21 décembre 2020, la suspension jusqu’à un nouvel avis de tous les vols à destination ou en provenance, reliant les aéroports tunisiens à ceux du Royaume-Uni, de l’Afrique du Sud et de l’Australie. Idem, les visiteurs qui ont séjourné dans ces pays ou qui y ont été de passage, ne seront pas acceptés sur le territoire tunisien, a indiqué un communiqué.

Cette décision a été prise suite à l’apparition d’une variante découverte au Royaume-Uni et qui serait, selon le Premier ministre britannique Boris Johnson, 40% à 70% plus contagieuse et qui serait responsable d’une envolée du nombre de cas dans le pays.

 

 

Notons que le directeur de l'Institut Pasteur, Hechmi Louzir, avait soutenu plus tôt dans la journée de ce lundi que le vaccin demeure efficace contre la nouvelle variante du Covid-19.

I.N

21/12/2020 | 13:09
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
DHEJ
Un communiqué nul...
a posté le 21-12-2020 à 21:09
Avec un billet de 10 euros tout s'achète en Tunisie...
Terre
Lune
a posté le 21-12-2020 à 15:14
La prochaine fois on va interdire les vols en venant ou ayant transités par la lune...
'?a sera plus fréquent que l'Afrique du Sud ou l'Australie
ATT
"Virus Prinzus Charlus"
a posté le 21-12-2020 à 14:23
Le virus anglais maléfique ! Nom scientifique "Virus Prinzus Charlus" ou virus court du type "Le prince éternel".
Depuis Wimbledon 1966, je dis qu'on ne peut pas faire confiance aux Britanniques et maintenant ils nous envoient le virus "The Eternal Prince Gannou..".
OUA
Plus virulente?
a posté le 21-12-2020 à 14:14
S'il est confirmé qu'elle est beaucoup plus virulente, je m'attendrais à ce qu'elle le soit au moins pendant des semaines, voire des mois. Et même après la levée des barrières à l'entrée, toute personne venant des régions devrait continuer à être testée.

Si cela arrivait maintenant, alors que nous sommes au milieu de la deuxième vague, alors que nous avons un nombre de cas aussi élevé, ce serait une catastrophe. C'est un peu comme si j'avais un feu et que je versais plus d'essence dessus.

Quel est le problème ?
D'ailleurs, ce n'était pas la première mutation, et ce ne sera pas la dernière.
adel
?
a posté le 21-12-2020 à 13:26
Déjà faut-il qu'il y est des vols reliant les aéroports tunisiens à ceux de l'Afrique du sud et de l'Australie.
Ou bien est-ce de la littérature absurde?