alexametrics
Dernières news

Le chargé de communication du ministère de l’Energie : on aurait pu inventer une mission à Mongi Marzouk !

Temps de lecture : 2 min
Le chargé de communication du ministère de l’Energie : on aurait pu inventer une mission à Mongi Marzouk !

 

Commentant la polémique suscitée par le voyage en France du ministre de l’Energie, Mongi Marzouk, le chargé de communication au sein du ministère, Kamel Cherni, est intervenu ce lundi 1er juin 2020, sur Shems FM pour défendre le ministre.

 

« Mongi Marzouk a demandé la permission du chef du gouvernement et n’a en rien fait usage de ses prérogatives en tant que ministre. Les gens voyagent et la preuve les billets aller/retour se vendent en ce moment. Le ministre a pu voyager pour visiter sa famille et il a été honnête sur ce point, nous aurions pu lui inventer une mission cela aurait été facile », a déclaré le chargé de communication.

 

Le ministre avait admis publiquement qu’il a pris l’avion pour passer l’aïd avec sa famille, alors qu’il était formellement interdit de se déplacer pour célébrer l’aïd en famille même à l’intérieur du pays. Mongi Marzouk a quitté la Tunisie alors que seuls les vols de rapatriement sont autorisés jusqu’à nouvel ordre et que les frontières tunisiennes sont fermées depuis le 18 mars.

 

« Puisque la situation sanitaire s’est stabilisée, j’ai profité des vacances de l’aïd pour rendre visite à ma famille à Paris. J’ai réservé mon billet aller-retour sur un vol Tunisair et j’ai respecté toutes les mesures sanitaires. Malheureusement, le vol de retour a été annulé. Je continue à assumer ma mission à distance et je me conformerai aux mesures d’isolement obligatoire à mon retour » a affirmé le ministre, propos qui ont laissé sceptiques les Tunisiens dans la mesure où les vols opérés depuis la fermeture des frontières concernent uniquement le rapatriement des citoyens bloqués dans un pays étranger et nullement des voyages pour aller rendre visite à la famille.  

 

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (44)

Commenter

A__Zut !
| 02-06-2020 21:29
"Le ministre [de l'?nergie] a été honnête sur ce point [celui d'avoir admis s'être rendu à Paris pour passer l'Aïd en famille] , NOUS AURIONS PU LUI INVENTER UNE MISSION; CELA AURAIT '?T'? FACILE ..."(Dixit son Chargé de communication)

En voilà, au plus haut niveau des services ministériels(*), des compétences en mensonges et élaboration de scenarii fallacieux destinés à tromper au besoin l'opinion publique ! '?talées, qui plus est, avec le toupet d'un "NOUS" qui se considère aussi fier de ses capacités et dispositions à la dissimulation de la vérité que méritant du glorieux fait de n'avoir pas eu à les déployer, le ministre ayant pris l'option de l'honnêteté, c'est-à-dire, tout simplement, de ne pas enfreindre la loi sur les ordres de mission !

Ces compétences __faut-il le souligner__ battent le pavillon d'une République censée fondée sur la droiture et la probité et avoir soi-disant fait de ces valeurs sa marque distinctive de sa prédécesseure !

Dans l'ivresse de sa fatuité, le Chargé de communication ne s'est apparemment même pas arrêté une seconde au véritable message que sa déclaration livre en fait à l'opinion publique: que de proches collaborateurs d'un ministre du Gouvernement de la République des Vertueux sont, de par leurs dispositions avouées, indignes de la confiance aussi bien de l'?tat que de leur peuple !

On aura tout vu, tout entendu, tout subi sous cette transition démencratique !
_______________
(*) Un Chargé de communication, nous dit-on, fait partie du Cabinet ministériels.

Fehri
| 02-06-2020 13:51
Ah bon! Et pourquoi vous ne l'avez pas fait?

BRAVO
| 02-06-2020 13:39
Ce n'est que lorsque nous pardonnons que nous pouvons lâcher prise. Ce n'est que lorsque nous lâchons prise que nos blessures peuvent guérir. Tant que nous nous querellons et que nous nous concentrons sur le fait de ne pas vouloir pardonner, nous ouvrons les vieilles cicatrices encore et encore. Dans cet esprit, pardonnez, lâchez prise et soyez libre!

Akoubi Ammar.
| 02-06-2020 13:03
C est vraiment un comportement et une déclaration irresponsables d un.pseudo responsable affecté par son patron pour blanchir les irrégularités commises . Il aurait dû se taire au lieu de parler pour ne rien dire.. Le ministre n est qu un simple citoyen soumis au lois du pays à l instar des tunisiens et par conséquent sieur Mongi Marzouk et son supérieur doivent reconnaître l erreur et s excuser auprès de ces tunisiens honnêtes qui respectent la législation de leur pays.

Le marseillais
| 02-06-2020 12:50
Viens fêter l aid en France pays de koffar, tous juste pour s s'encanaillais et en plus il se fait humilié ah que c est bon, et tiens une grosse gifle dans ta tronche hihihihihahaha

Mohamed 1
| 02-06-2020 11:16
Catastrophe ! La justification est pire que la faute.
Entre deux fautes, ils en ont choisi une !
Une troisième voie s'offrait pourtant: ne pas fauter du tout.
Un mea-culpa et des excuses auraient pu suffire. Quoique les hauts responsables à être tenus encore plus irréprochables que le commun des mortels.

Sensei
| 02-06-2020 11:12
Lorsque le ministre de l industrie essaye de conclure un marche avec un depute pour l achat de bavettes et eventuellement s enrichir au depend des contribuables et que Fakfakh estime que cela est un faud probleme, lorsque Fakfakh confine tous les tunisiens pendant l Aid et autorise son ministre a se foutre du confinement et d aller a Paris sur un vol affrete pour uniquement ceux qui doivent etre rapatries., faut il s attendre a ce que le peuple prenne au serieux Fakfah et ses ministres? Lorsque le peuple se fout des proclamations creuse de Fakfakh et de sa gouvernance qui meprise le peuple, le peuple fait preuve d intelligence.

LaHonte
| 02-06-2020 10:14
Le ministre est X (il devrait pas être simplet...) mais il semble passer outre toute règle de bonne conduite

Après la porte parole du gouvernement voilà le chargé de comm du ministère qui s'enfonce encore plus avec l'invention d'une mission bidon

Pire que ça il mouille le chef du gouvernement qui semble t-il a validé la demande du ministre...

Je ne sais pas s'il faut qualifier ça d'incompétence ou de bêtise...

Que des soucis avec ce ministre en à peine 3 mois...

Pauvre Tunisie

tounsia2
| 02-06-2020 10:01
"Mongi Marzouk a demandé la permission du chef du gouvernement. . ."

C'est encore plus grave, car le chef du gouvernement a interdit aux tunisiens de se déplacer à l'intérieur du pays pendant les fêtes de l'Aïd et en même temps, il a autorisé à un de ses compatriotes franco-tunisien, de passer les fêtes en France avec sa famille !
Si ce ce n'est pas de l'injustice et de la discrimination envers les tunisiens nationaux autochtones, alors dites moi ce que c'est ? Une chose est sure, un politicien sérieux et respectueux de son peuple n'aurait jamais agi de la la sorte. Je suis très déçue, vraiment en colère et je demande la démission des ces politiciens qui nous méprisent car je n'ai plus confiance ni aucun respect pour ces politiciens malhonnêtes et hypocrites !

Hermes
| 02-06-2020 08:31
Vous auriez pu inventer une mission! ? Disons des missions! C'est vos habitudes vous les ministres, même vos vacances, aux frais du peuple, qui souffre de faim et n'a même pas les moyens de s'acheter un pain.

A lire aussi

L’Association des magistrats tunisiens a rendu public, ce mercredi 23 septembre 2020, pour répondre

23/09/2020 22:42
3

Il avait été en contact avec une personne infectée

23/09/2020 21:39
2

Lors d'un conseil ministériel

23/09/2020 21:14
2

La réunion a abordé l’importance de mettre la liquidité nécessaire à la disposition de la Cnam et de

23/09/2020 20:51
5