alexametrics
jeudi 07 juillet 2022
Heure de Tunis : 17:15
Dernières news
La Banque mondiale précise que l'accord pour l'octroi d'un appui budgétaire additionnel à la Tunisie est conditionné
25/01/2013 | 1
min
La Banque mondiale précise que l'accord pour l'octroi d'un appui budgétaire additionnel à la Tunisie est conditionné
{legende_image}
Réagissant à l’article de la TAP affirmant que la Banque mondiale a donné un accord de principe pour un prêt de 500 millions de dollars USD au gouvernement Tunisien pour 2013, le Directeur du département Maghreb à la Banque mondiale, Simon Gray, a tenu, dans un communiqué publié en date du jeudi 24 janvier 2013, à apporter certaines clarifications : «La Banque mondiale a discuté avec les autorités tunisiennes de la possibilité d'un appui budgétaire additionnel pour 2013 mais nous sommes encore loin d’un accord pour un nouveau prêt. Cela dépendra de la performance du programme du gouvernement pour le renforcement de l’environnement des affaires et la promotion de la transparence et la bonne gouvernance».

En effet, mercredi, Riadh Bettaieb, ministre de l'Investissement et de la Coopération internationale avait avancé, dans une déclaration à la TAP, que «la Banque mondiale (BM) a donné son accord de principe pour l'octroi à la Tunisie d'un prêt d'une valeur de 500 millions de dollars (1USD = 1,557 TND), sous forme d'appui budgétaire, pour l'exercice 2013».
Et d'ajouter que ce prêt sera accordé à des conditions avantageuses (remboursement sur une longue période), avec un délai de grâce de 5 ans, de manière à ne pas peser davantage sur le budget de l'Etat et à maîtriser les équilibres financiers du pays.

La BM avait accordé à la Tunisie, en décembre 2012, un prêt d'un montant de 500 millions de dollars pour appuyer la relance économique et sociale du pays.
Cet appui direct au budget de l'Etat sera accompagné d'un programme de réformes et d'assistance technique pour la Tunisie, en 2013, a précisé M. Bettaieb qui assistait à une réunion, organisée, mercredi, à Dar Dhiafa (Carthage), entre une délégation de la BM, conduite par le président de la Banque, Jim Youg Kim, en visite de deux jours, , en Tunisie, et plusieurs hauts responsables tunisiens.
Le ministre a fait savoir que l'accent a été mis, au cours de la réunion, sur l'intérêt qu'il y a à poursuivre ce programme d'appui, en 2014, afin d'assurer les besoins de financements nécessaires au pays.
La visite du président de la BM, en Tunisie, a pour principal objectif de soutenir l'expérience de la Tunisie et de lancer un message de confiance à tous ses partenaires, notamment à l'occasion de la tenue du Forum économique de Davos qui se tient actuellement à Davos, en Suisse.

Lors d'un point de presse, organisé au terme de la réunion, Hamadi Jebali, chef du gouvernement, a indiqué que le soutien de la BM à la Tunisie vise, non seulement, à aider financièrement la Tunisie mais également à appuyer ses réformes, notamment, dans les secteurs bancaire, de la formation, des études, de l'investissement, des PME et de la décentralisation, outre, la réforme du système de compensation.
Sur ce dernier point, M. Jebali a relevé la nécessité de rationaliser les subventions et de les orienter vers les catégories sociales défavorisées.
Pour sa part, le président de la BM a avancé qu'en dépit des conditions difficiles que le pays traverse, l'institution financière restera le principal partenaire de la Tunisie et l'aidera à surmonter cette étape.
M. Kim s'est déclaré fier des progrès réalisés, en Tunisie, et du courage du peuple Tunisien, affirmant que le pays doit veiller à poursuive l'œuvre engagée afin de réussir sa relance économique et devenir ainsi un exemple de succès à suivre par l'ensemble des pays de la région.

I.N. avec TAP
25/01/2013 | 1
min
Suivez-nous