Zied Laâdhari annonce la commercialisation prochaine du sucre semoule emballé

Businessnews.com.tn | publié le 10/08/2017 21:30 , mis à jour à 22:00

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Zied Laâdhari, a inauguré, ce matin du jeudi 10 août 2017, l’unité d’emballage et de packaging du sucre, affiliée à la Société tunisienne du Sucre (STC), dans le cadre de sa visite au gouvernorat de Béja.

 

M. Laâdhari a affirmé, selon un communiqué du ministère, que le sucre semoule emballé, dédié à la consommation familiale, sera lancé prochainement sur le marché. "Il permettra de consolider l’entreprise industrielle et donner une plus grande valeur au produit industriel tunisien" a-t-il dit, réitérant à cette occasion, son soutien à la STC et sa détermination à la moderniser.

 

Par ailleurs, le ministre du Commerce a affirmé son soutien au projet du pôle des industries alimentaires autour de la STC. Ce projet sera déployé sur une superficie de 35 ha, qui sera aménagée en tant qu’espaces industriels capables de créer davantage de postes d’emploi. Ces espaces comporteront, environ, 60 sociétés industrielles en rapport avec les industries alimentaires et les services.

 

Le ministre du Commerce et de l’Industrie a, également, effectué une visite de terrain à la société industrielle des conserves alimentaires SICAM, accompagné du secrétaire d’Etat au Commerce, Abdellatif Hmam, et du gouverneur de Béja, Hassine Hamdi, dans le cadre du suivi de la saison des tomates dédiées à la transformation.

Lors de cette visite, M. Laâdhari a affirmé que le soutien de l’industrie tunisienne et du secteur public ou privé, demeure une priorité absolue du gouvernement. Il a aussi souligné l’importance de mettre l’accent sur les systèmes économiques à l’instar de celui des tomates qui possède un grand potentiel de productivité pouvant atteindre les 1500 mille tonnes contre 500 mille tonnes actuellement. D’autre part, il a indiqué que les régions de l’intérieur possédent de grandes capacités d’industrialisation et d’exportation, pouvant contribuer à la création de postes d’emploi et d’opportunités économiques.

Zied Laâdhari annonce la commercialisation prochaine du sucre semoule emballé

publié le 10/08/2017 21:30 , mis à jour à 22:00

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Zied Laâdhari, a inauguré, ce matin du jeudi 10 août 2017, l’unité d’emballage et de packaging du sucre, affiliée à la Société tunisienne du Sucre (STC), dans le cadre de sa visite au gouvernorat de Béja.

 

M. Laâdhari a affirmé, selon un communiqué du ministère, que le sucre semoule emballé, dédié à la consommation familiale, sera lancé prochainement sur le marché. "Il permettra de consolider l’entreprise industrielle et donner une plus grande valeur au produit industriel tunisien" a-t-il dit, réitérant à cette occasion, son soutien à la STC et sa détermination à la moderniser.

 

Par ailleurs, le ministre du Commerce a affirmé son soutien au projet du pôle des industries alimentaires autour de la STC. Ce projet sera déployé sur une superficie de 35 ha, qui sera aménagée en tant qu’espaces industriels capables de créer davantage de postes d’emploi. Ces espaces comporteront, environ, 60 sociétés industrielles en rapport avec les industries alimentaires et les services.

 

Le ministre du Commerce et de l’Industrie a, également, effectué une visite de terrain à la société industrielle des conserves alimentaires SICAM, accompagné du secrétaire d’Etat au Commerce, Abdellatif Hmam, et du gouverneur de Béja, Hassine Hamdi, dans le cadre du suivi de la saison des tomates dédiées à la transformation.

Lors de cette visite, M. Laâdhari a affirmé que le soutien de l’industrie tunisienne et du secteur public ou privé, demeure une priorité absolue du gouvernement. Il a aussi souligné l’importance de mettre l’accent sur les systèmes économiques à l’instar de celui des tomates qui possède un grand potentiel de productivité pouvant atteindre les 1500 mille tonnes contre 500 mille tonnes actuellement. D’autre part, il a indiqué que les régions de l’intérieur possédent de grandes capacités d’industrialisation et d’exportation, pouvant contribuer à la création de postes d’emploi et d’opportunités économiques.

S.H
Commentaires (18) Commenter
En fait
l'idiot du bled
| 12-08-2017 15:14
C'est le début d'une tentative de la première partie de la supression de la compensation.
À DÉFAUT D'AGISSEMENTS ET D'ENTREPRISES CONSTRUCTIVES
Citoyen_H
| 11-08-2017 21:59

cet importateur de "glibettes" et autres pacotilles turques, nous raconte des sornettes stériles et inintéressantes.
On dirait qu'on vient d'inventer le feu!!!

Et puis, doit on s'attendre à un autre prix Nobel de la débilité?

Quels bandes de ploucs, ces pecnots pur jus chameliers.
Quelle honte.
C'est vous dire, à quel point ils ont dégradé la société tunisienne, ces commerçants imposteurs de l'ignorance et de la gabegie.


Balance commerciale
Zug
| 11-08-2017 20:55
Il attend quoi le chef du gouvernement pour remercier ce binational vendu et définitivement idiot appartenant à un parti de traitres inféodé à un État turque devenu littéralement un État voyou !
C'est le rôle du PDG et non d'un "nabbar" un badaud.
takilas
| 11-08-2017 17:12
Les gens et les employés qui travaillent et les arnaqueurs et incompétents de nahdha, comme d'habitude, s'approprient les efforts et les compétences de autres.
Des indignes.
Jamais un honorable et un digne personnage lorsque la Tunisie grouillant de compétents n'aurait permis de voler et confisquer le mérite des autres.
Ce fut la Tunisie il y a quarante de cela tout de même.
Chine
Zug
| 11-08-2017 16:51
Il a bien étudié le marché mondial du concentré de tomate apparemment notre inimitable Ministre du commerce, notamment la place qu'y occupe la Chine. Comment compte t il soutenir l'exportation du concentré de tomate ? C'est encore à l'étude j'imagine ! Maintenant qu'on découvre presque quotidiennement le commerce mafieux pour ne pas dire plus mis en place par la Turquie en Tunisie, je pense que ses jours sont comptés au sein du gouvernement ! Quant à son mentor, à l'heure qu'il est, il doit être en train d'organiser son retour à Ankara, euh pardon à Londres je voulais dire (on confond parfois la maison mère avec les filiales).
Y a plus à faire
Tounsi toujours
| 11-08-2017 15:06
Le sucre n'est qu'un grain de sable par à port au grand camion remplir de sable qui roule sur l'autoroute ils laissent dernière eu un désastre ainsi les porteurs des paille.
Le sucre est peut-être emballé...
pit
| 11-08-2017 13:59
...mais certainement pas nous...car ce n'est pas ça qui va sauver notre économie...je pense qu'il serait plus rentable pour notre pays d'empêcher des fumistes de bloquer nos sites pétroliers et d'extraction de phosphate comme cela nous avait était garanti par notre cher président...mais les promesses ne valent que si elles sont tenues n'est-ce pas???
@Wissem| 11-08-2017 08:32
kameleon78
| 11-08-2017 12:54
Vous avez raison, moi même le café je le prends sans sucre, en France par exemple tout est fait pour pousser les gens à consommer moins de sucre nuisible à la santé, c'est pour cela qu'en Tunisie il a y a beaucoup de diabétiques, au contraire on devrait par une campagne publicitaire, exhorter la population à consommer moins de sucre. Je me souviens quand j'allais au pays, mes amis mettaient quatre morceaux de sucre dans leur café et moi qui n'en prenait pas (je ne suis pas diabétique), ils me regardaient avec des yeux étonnés. C'est une question de culture, il faut éduquer les gens à bien manger (excès de cholestérol surtout excès de sucre).

Quant au sujet de l'article je n'ai pas compris, si comme le sucre en poudre n'avait jamais existé en Tunisie.
SINISTRE DU PARTI SINISTRE
tunisie va trés mal
| 11-08-2017 11:10
MINISTRE EL HANA OUI RGUED EJABANA
Ce sinistre n'a rien trouvé pour améliorer la balance commerciale en tunisie que d'emballer le sucre dans une tentative de nous emballer .
He is laying
against the devil brotherhood
| 11-08-2017 10:17
Ce projet est très ancien ce Ministre est imposteur il n'a rien fait il est incompétent par défaut
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration