alexametrics
Dernières news

Youssef Zouaghi, nouveau directeur général des douanes

Youssef Zouaghi, nouveau directeur général des douanes

 

 

Youssef Zouaghi a été désigné, le 12 janvier 2018, comme nouveau directeur général des douanes. Il remplace à ce poste, Adel Ben Hassen.

 

Youssef Zouaghi est un juge de troisième rang qui exerçait, jusque là, au tribunal de première instance de Béjà.

 

M.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

Le Patriote
| 13-01-2018 15:30
Le paiement cash aux recettes des caisses de l Etat et le controle de l enrichissement illicite des fonctionnaires vereux.Malheureusement ni le gouvernement de youssef Chahed,ni ceux qui l ont precede,ni les deputes,ni les partis,vraiment personne
ne veut que ces mesures voient le jour
car cela ne les arrange pas.Wil fahem yefham.

Le Patriote
| 13-01-2018 15:15
Ya Si Zoughi ,imposez les reglements exclusivement par virement bancaire aux recettes des douanes sur tout le territoire de la republique,et vous aurez multiplier par deux vos recettes douanieres.....c est une constatation.

Sofiene
| 13-01-2018 12:03
Ce John Wayne est tellement fier de sa dernière production (ou plutôt, son dernier excrément) qu'il le poste indépendamment du sujet de l'article.

Je croyais que ce forum était modéré... Comment peut-on laisser ce sinistre personnage poster un truc aussi vulgaire qu'inutile au débat, insultant au passage des millions d'émigrés, dans leur grande majorité des gens admirables qui ont travaillé dur et fait des sacrifices pour leurs familles (en Tunisie ET à l'étranger), tout en contribuant à l'économie Tunisienne grâce à leurs investissements ou à l'argent qu'ils envoient à leurs proches. Même ceux parmi eux qui ont fait le ménage valent bien mieux à mon sens que des esprits malades tels celui de JW.

Abel Chater
| 13-01-2018 11:05
@Maher
Je te jure non seulement au nom de ton "Dieu", mais aussi au Nom de notre Créateur et Créateur de tout l'univers, Allah le Tout Puissant, que je ne suis ni rancunier, ni haineux contre le défunt dictateur déchu Bourguiba, et que je ne l'aurais jamais de ma vie critiqué après sa mort, s'il n'y avait pas ces menteurs, ces manipulateurs de l'histoire tunisienne et ces mystificateurs de ta sorte, qui déifient un dictateur ayant trahi le sang des Martyrs. Ces mêmes Martyrs vrais libérateurs de la Tunisie. L'indépendance des pays étaient obligatoire en cette époque. Aucun individu n'avait libéré son pays, mais beaucoup avaient volé l'indépendance aux Martyrs de leurs pays. A titre d'exemple, le chouchou des Français, le premier président du Sénégal indépendant, Léopold Sédar Senghor. Il était en vérité un ancien soldat de l'armée française, ayant accédé jusqu'au poste de ministre français chez le génocidaire de Bizerte, Charles de Gaulle. Et je m'arrête là, comme repaire pour ton «après Dieu», Bourguiba. Car les Français, comme d'ailleurs les autres colonisateurs déchus, n'avaient installé à la tête du pouvoir des pays libérés, que leurs hommes, leurs pions, leurs marionnettes et leurs vrais Harkis.
Lis s'il te plaît l'histoire de tous ses côtés et sache s'il te plaît, que «après Dieu», tu ne devras demeurer reconnaissant de toute ta vie, qu'à tes parents. Même ceux qu'on appelait les «enfants de Bourguiba», aujourd'hui (SOS Villages d'enfants), ne furent que les enfants des bénévoles, que Bourguiba leur vola par son nom, tous les mérites dont on leur doit.
Cesse s'il te plaît de déifier mensongèrement la poussière dans la tombe de Bourguiba. Laisse nos nouvelles générations tunisiennes reconstruire notre patrie tunisienne sur des bases solides, sans mensonges et sans contes mythologiques. Il y va de tout notre pays et de toutes nos prochaines générations.
Merci d'avance.

Abir
| 12-01-2018 12:16
Le chef de Syndicat douanier,l'a dit plusieurs fois que changer des hauts directeurs ne changera rien de la corruption,parce que les corrompus sont le cinq ou six personnes qui entourent le directeur et lui donne une fausse réalité,ce sont eux qui manipulent les dossiers,mais comme ce gouvernement tient à ces corrompus,il continu à jouer au domino tout simplement,vous êtes des nuls nuls nuls des bidons !!!!!!!!!!!!!!!!!

Maher
| 12-01-2018 11:38
Notre salut on le doit -après Dieu- à Bourguiba mais notre drame aussi; il a laissé en chacun de nous une part de Bourguiba, c'est comme le fils qui veut à toutprix ressembler au père qu'il vénère allant jusqu'à l'imiter dans ses défauts. Le problème à mon avis est que notre père est parti (de la scène politique) en laissant derrière lui des ados intellectuels et politiques qui ne sont jamais arrivés à maturité......

Famous Corona
| 12-01-2018 11:35
A force de nettoyer, il faudrait dégager 75% des fonctionnaires, 100% au port de Radès !!

JOHN WAYNE
| 12-01-2018 11:02
Dans Ezéchiel 4, il est écrit : « Tu mangeras des gâteaux d'orge, que tu feras cuire en leur présence avec des excréments humains. Et l'Eternel dit : C'est ainsi que les enfants d'Israël mangeront leur pain souillé, parmi les nations vers lesquelles je les chasserai. »
Ainsi Dieu voulait-t-il punir le Peuple Juif dans Jérusalem assiégée.
Et la question que les Tunisiens, considérés comme de véritables cerveaux par le FMI et autres institutions internationales, devraient se poser est la suivante:
Cette prophétie de l'ancien testament est-t-elle reproduite dans la destruction actuelle de la Tunisie ?
Oui selon mes études nocturnes effectuées de ma vétuste base anticoloniale du Bardo et si l'on considère que ce sont les beurres qui sont en grande partie responsables, avec les islamistes et les droits de l'hommistes bien sûr, de la déchéance actuelle de notre Nation.
Car il faut se poser la question élémentaire suivante : la haine des beurres c'est-à-dire des émigrés de deuxième génération Tunisiens vivant en France, a-t-elle comme origine le simple fait qu'un nombre significatif de leurs parents ont comme vocation de nettoyer quotidiennement les toilettes de Français, ce même peuple qu'ils détestent car ils ne sont pas musulmans et considérés comme de vulgaires impis ?
Ces mêmes parents aigris et exilés pour des raisons économiques de leur pays natal la Tunisie, ont-ils après de dures vies a l'exil dévouées a découvrir, visionner, nettoyer, et évacuer avec soins des excréments de Français des toilettes ou ils ont été confinés, projeté leur expérience fécale sur des progénitures innocentes et ce faisant créé des générations entières de délinquants, de gangsters, et de jihadistes qui devaient plus tard organiser des pogroms et des génocides en Syrie, en Irak, et en Libye ?
Dans ses ouvrages sur la théorie de la connaissance, Kant affirme que le « centre » de la connaissance est le sujet connaissant (l'homme ou l'être raisonnable), et non une réalité extérieure par rapport à laquelle nous serions simplement passifs. Ce n'est donc plus l'objet qui oblige le sujet à se conformer à ses règles, c'est le sujet qui donne les siennes à l'objet pour le connaître. Ceci a pour conséquence immédiate que nous ne pouvons pas connaître la réalité en soi (nouménale), mais seulement la réalité telle qu'elle nous apparaît sous la forme d'un objet, ou phénomène.
Et donc du point de vue épistémologique, cela nous pousse obligatoirement à se poser les questions métaphysiques suivantes :
Les excréments des roumis nettoyés des toilettes ou ont travaillé nos émigrés en France étaient-t-ils réels ?
Quelle en était la forme ?
Ces excréments impis avaient-t-ils comme arome le Jasmin ou était-ce simplement celui de l'ambre ?
Ces mêmes excréments sont-ils considérés comme étant Hallal par les penseurs d'Universités célèbres comme l'Université Islamique de Jeddah et ses prédicateurs pour qui la terre a la forme d'un berlingot de lait de nos usines STIL de l'époque de Bourguiba ?
Qu'elle était la teneur en Porc de ces excréments évacués héroïquement par nos Citoyens à l'étranger ?
Ces excréments contenaient-t-ils des débris de saucissons ou de fromage camembert ?
En adepte d'Emmanuel Kant et après maintes réflexions faites tout en sirotant un Johny Walker bien frappé, je suis ce matin persuadé que l'impact des excréments humains sur le destin de l'humanité est essentiel, et que dans le cas de la Tunisie, ce sont des excréments de roumis nettoyés par nos émigrés de première génération qui sont indirectement liés à la destruction Biblique de notre Nation.
Et je dirais même plus que les Tunisiens seront bientôt condamnés par Dieu à se nourrir exclusivement de casse croutes aux excréments humains.

JOHN WAYNE




DHEJ
| 12-01-2018 10:51
...

A lire aussi

Les échos relatifs au remaniement ministériel vont bon train. Vérification faite du côté de la

21/10/2018 20:09
0

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a annoncé ce dimanche 21 octobre 2018, que son équipe œuvre

21/10/2018 18:43
3

Les commandos de la Garde nationale et les agents de la direction de lutte contre le terrorisme, ont

21/10/2018 12:30
11

Le bloc de la coalition nationale a rendu public un communiqué, ce dimanche 21 octobre 2018, se

21/10/2018 16:09
2

Newsletter