BN TV

Youssef Chahed : Je respecte le choix de Fadhel Abdelkefi

« Je tiens à réitérer mes remerciements au ministre Fadhel Abdelkefi pour son travail au sein du ministère du Développement d’abord puis en tant que ministre des Finances par intérim. Il était un exemple de dynamisme et de compétence et je respecte son choix de comparaitre devant la justice hors du cadre de sa fonction de ministre » a déclaré, le chef du gouvernement Youssef Chahed, ce vendredi 18 août 2017.

 

Le chef du gouvernement a précisé que Fadhel Abdelkefi, qui a remis plus tôt ce matin sa démission des ministères du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale et du ministère des Finances, devra continuer à assurer la gestion des affaires courantes jusqu’à ce que le remaniement ministériel soit effectué.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiéss le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (15)

Commenter

Slaheddine Ferchiou
| 19-08-2017 17:01
Mr.Fadhel est certainement très compétent dans le domaine de l'investissement,de la finance internationale ,de la bourse ,il doit servir son Pays et amener un plus . . . Mais le costume politique
de ministre ne lui sied pas.
Il a osé dire en s'adressant aux députés et en pleine assemblée
"Aidez nous par votre silence ".
Cela dit,l'affaire qui lui est reprochée est complètement dénuée de bon sens: Une réglementation désuète très ancienne,inapliquable a l'économie et aux échanges informatiques actuels.

Nasser
| 19-08-2017 14:28
Gageons qu'au moins un des ministères vacants sera chapeauté par un nahdhaoui incompétent.

veritas
| 19-08-2017 12:29
http://kapitalis.com/tunisie/2017/08/19/le-ministere-des-finances-ne-doit-pas-etre-confie-a-ennahdha/

veritas
| 19-08-2017 12:28
Des complices partout on achète leur silence par des menaces ou par un appartement au paradis avec piscine sur le toit ..??

MT
| 19-08-2017 09:04
C'est normal les milliards qui rentrent tout les jours en cachette,partent en cachette même par vol,mais là ni la justice ni les médias ne bougent sauf un journal ou deux qui ont eu le courage d'en parler,ah y a Donia!!!

Momo
| 19-08-2017 09:04
Bizarre tout les tunisiens malgré leurs incompétences S'immiscent dans les affaires politiques. Ils aiment semer la zizanie et de ce fait le pays stagne.Ils ont passes leurs vie à critiquer celui-ci er celui-là.

veritas
| 18-08-2017 19:29
Un très proche du gourou s'est fait volé le montant 1,5 Milliards de son domicile a ennasr sa secte lui a conseillé de ne pas porter plainte par crainte d'ouvrir la porte de l'enfer qui est déjà demi ouverte pour tout les membres.
BN ne prend de risque pour diffuser de telles informations car la secte du gourou ne fait pas de cadeau à celui qui ose l'attaquer même a raison .

Nomade.
| 18-08-2017 17:48
Nous fontionnons avec un tamis retourné. Les Aidi, Y. Brahim , Abdelkafi sont poussé vers la sortie , et les nuls tels que les Ghdira et consorts.
En somme c'est un tamis qui laisse élimine le grain et conserve l'ivraie ... !!!

Nahor
| 18-08-2017 17:43
Certes, Excellence,

cette situation ne peut que Vous crisper.

Et cela en sachant le danger que cette démission forcée met en acte, celui de l'affaiblissement économique de la Tunisie, que certaines parties -que Vous connaissez à l'avance- veulent ABSOLUMENT provoquer au frais de l'Etat de de Votre gouvernement.

Il y a, notamment, le danger d'une chute immédiate du Dinar Tunisien dans le change sur les devises fortes, et je pense à l'Euro, face auquel la dégringolade peut se poursuivre.

Alors, à un mal extrême, on doit opposer un remède extrême; et dans ce cas, ce remède ne peut être autre chose que la compétence, dans le cas une personne "technocrate" et capable de s'affronter aux questions techniques du domaine financier et de l'investissement : INTERVENTION qui doit être faite dans le plus bref délais possible pour minimiser l'impact d'un poste vacant de si grande importance sur l'économie tunisienne et la stabilité de votre gouvernement et du Pays.

Peut-être il faut regarder en arrière, peut-être sera le cas d'un retour spectaculaire de la compétence d'un Moustapha Kamel Nabli, peut-être vous préférerez un nouveau ministre encore méconnu par le Peuple, mais le changement rapide et l'indépendance politique sont certainement de mise en période pré-électorale.

Avec mes meilleurs voeux,

N.G.M. - Activiste pour les Droits Humains (ONU)

Samir
| 18-08-2017 16:49
Complètement d accord c est à vous de choisir vos ministre et pas les nahdaoui .
La compétence et l intégrité doivent guider votre choix si chahed.
L histoire vous récompensera ....

A lire aussi

« En ce qui concerne les jeunes médecins internes et externes, nous sommes tombés d’accord en tout

24/02/2018 20:28
3

« La conclusion d'un accord important qui permettra à la région de Gafsa de développer la

24/02/2018 13:20
17

« Hier soir vers 22h, il y a eu une panne au niveau des réservoires d’eau de Gammarth qui

24/02/2018 11:00
10

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a tenu une conférence de presse, ce

23/02/2018 10:23
1

Newsletter