Walid Jalled ramène une note d’écoute et appelle à l’ouverture d’une enquête

Businessnews.com.tn | publié le 09/03/2015 20:34


Le plateau de 24/07 sur Al Hiwar Ettounsi est revenu ce soir du lundi 9 mars 2015, sur les dernières polémiques qui ont éclaté au sein du parti de Nidaa Tounes, donnant la parole aux différentes parties de ce conflit.


Le député, Walid Jalled a, pour sa part, réitéré ses propos concernant l’implication de Chafik Jarraya, Nabil Karoui et Abdelhakim Belhadj dans la crise touchant actuellement le parti, appuyant sa version des faits par un document qu’il a présenté en direct sur le plateau. Il s’agit, en effet, d’une note d’écoute évoquant Chafik Jarraya et Nabil Karoui et des relations avec des partis libyennes, provenant selon lui, de Wikileaks et confirmant les propos qu’il a avancés. Dans le même ordre des idées, il a appelé le ministère public à ouvrir une enquête à ce sujet.


Khaled Choukat, représentant du courant réformateur, a réfuté toutes les révélations de Walid Jalled, « il faut arrêter avec cette théorie du complot ! », a-t-il indiqué. Il a tenu, par ailleurs, à mettre en valeur le rôle joué par Nabil Karoui, considérant que ce dernier fait partie des fondateurs de Nidaa Tounes « Nul ne peut contester le rôle de Nessma TV dans la victoire de Nidaa Tounes aux dernières élections », a-t-il insisté.


De l’autre côté, Boujemâa Remili, très gêné par l’atmosphère régnant sur le plateau, a essayé de garder son sang froid et de calmer les esprits. Il s’est échiné à rassurer l’auditoire sur l’avenir du parti Nidaa Tounes en s’en remettant à la réunion du comité constitutif qui devrait se tenir demain.

S.H

 

Walid Jalled ramène une note d’écoute et appelle à l’ouverture d’une enquête

publié le 09/03/2015 20:34


Le plateau de 24/07 sur Al Hiwar Ettounsi est revenu ce soir du lundi 9 mars 2015, sur les dernières polémiques qui ont éclaté au sein du parti de Nidaa Tounes, donnant la parole aux différentes parties de ce conflit.


Le député, Walid Jalled a, pour sa part, réitéré ses propos concernant l’implication de Chafik Jarraya, Nabil Karoui et Abdelhakim Belhadj dans la crise touchant actuellement le parti, appuyant sa version des faits par un document qu’il a présenté en direct sur le plateau. Il s’agit, en effet, d’une note d’écoute évoquant Chafik Jarraya et Nabil Karoui et des relations avec des partis libyennes, provenant selon lui, de Wikileaks et confirmant les propos qu’il a avancés. Dans le même ordre des idées, il a appelé le ministère public à ouvrir une enquête à ce sujet.


Khaled Choukat, représentant du courant réformateur, a réfuté toutes les révélations de Walid Jalled, « il faut arrêter avec cette théorie du complot ! », a-t-il indiqué. Il a tenu, par ailleurs, à mettre en valeur le rôle joué par Nabil Karoui, considérant que ce dernier fait partie des fondateurs de Nidaa Tounes « Nul ne peut contester le rôle de Nessma TV dans la victoire de Nidaa Tounes aux dernières élections », a-t-il insisté.


De l’autre côté, Boujemâa Remili, très gêné par l’atmosphère régnant sur le plateau, a essayé de garder son sang froid et de calmer les esprits. Il s’est échiné à rassurer l’auditoire sur l’avenir du parti Nidaa Tounes en s’en remettant à la réunion du comité constitutif qui devrait se tenir demain.

S.H

 

Commentaires (5) Commenter
Nida laissé aux Karoui et aux Jarraya !!!
Mansour Lahyani
| 10-03-2015 15:51
Au-delà de la situation à l'intérieur de Nida Tounès, ce qu'a révélé Walid Jalled est proprement terrible pour la sécurité nationale ! Ainsi des agents de factions extrêmistes libyens se meuvent libres, au vu et au su de tous, plastronnent sur les plateaux de télé, haranguent le peuple et sèment leur venimeuse propagande, et l'Etat, cet Etat tunisien dont BCE prétendait restaurer l'image et le prestige, l'Etat - ou ses agents - regarde faire imperturbablement... Nizar Bahloul, elle est là la république bananière dont on nous menace depuis trop longtemps ! Ainsi, ce Chafik Jarraya peut continuer à faire ce qu'il veut, comme et quand il le veut, même à l'intérieur des structures de Nida Tounès, sans que nul ne s'en émeuve et ne bouge le petit doigt ! Les dirigeants de Nida semblent trop obnubilés par l'importance que risquent de prendre les X et les Y, pour se préoccuper de ce qui se trame chez eux, BCE lui-même reçoit ce Boujemaa Remili, visiblement dépassé par les événements, qui n'a de cesse de minimiser ces nouvelles autrement plus alarmantes, sans songer à le prendre à la gorge pour enfin lui faire cracher le fin mot de l'histoire et pour réagir comme il se doit, comme le républicain à poigne qu'on connaissait et qu'on attendait !!! Auriez-vous voté, vous, pour Nida, si on vous avait dit qu'un jour Jarraya et Karoui y feraient la pluie et le beau temps ??
ENFIN L'AVEU IRREFUTABLE...!
HNAYEN
| 10-03-2015 09:55
..." Nul ne peut contester le rôle de Nessma TV dans la victoire de Nidaa Tounes aux dernières élections », a-t-il insisté"...
Enfin, il a fallu ce déchirement-spectacle au sein de ce parti marionnette "nidaa tounès" pour que les langues se délient et la vérité éclate.
Il est temps pour que la justice ouvre une enquête pour déterminer le rôle primordial qu'a joué un média comme nismaa tv dans la victoire de Essebsi et de son parti lors des dernières élections.
Il est temps de démasquer tous ceux qui ont transgressé la morale et l'éthique journalistique en fournissant à un parti politique un soutien sans faille qui a contribué indiscutablement à sa victoire.
Il est temps de faire le ménage dans cette corporation des média en particulier les chaînes tv quitte à leurs retire définitivement l'autorisation d'émettre.
Le peuple a offert le pays à des monstres!!!!!
Moun
| 10-03-2015 08:45
Un député, membre de la commission parlementaire de la sécurité nationale, exhibe à la télé un rapport ultra-confidentiel d'écoutes téléphoniques des services spéciaux du MI et en plus pour une simple querelle de chapelles dans son propre parti!!! Je pense que ça dépasse tout entendement!! heureusement que le ministre de l'intérieur et celui de la défense ne sont pas partie prenante de ce conflit, sinon, on en serait déjà aux armes!!
chouket a ete impose par hafeth essebssi et khamassi
Hannibal barca
| 10-03-2015 00:30
c un nahdhaoui retourne ,donc il n est pas credible....cette bande la oeuvre avec belhadj le terroriste contre notre pays,ils sont pire que ghanouchi
Les faits sont têtus
tounsia2
| 09-03-2015 22:00
Pas besoin de wikileaks pour savoir que 1/ chafik jaraya a organisé une expédition en Libye (dans son avion privé) qui compte des hommes d'affaires, des avocats et des journalistes pour blanchir Abdelhakim Belhaj dans l'affaire de Chokri Belaid 2/ Nabil Karoui a accordé une interview sur Nessma Tv à Abdelhakim Belhaj pour le présenter comme un terroriste repenti et un homme politique respectable, et ce, pour quelques milliards de Dinars ; Cette interview à été précédée par le départ collectif de 6 journalistes de Nessma. Aujourd'hui, Abdelhakim Belhaj, est le chef de Daech en Libye et ce sont les libyens qui le disent, preuves à l'appui.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration