alexametrics
Dernières news

Tunisie - Mohamed Frikha officiellement candidat indépendant à la présidentielle

Tunisie - Mohamed Frikha officiellement candidat indépendant à la présidentielle
L’homme d’affaires Mohamed Frikha a officiellement présenté, ce lundi matin 22 septembre 2014, sa candidature pour l’élection présidentielle au bureau de l'ISIE, en tant qu'indépendant.
Mohamed Frikha est tête de liste d'Ennahdha dans la circonscription de Sfax 2 pour les législatives, sans pour autant obtenir le soutien officiel du parti islamiste à cette candidature à la présidentielle.

M. Frikha a déclaré à la presse à l’issue de son dépôt de candidature que «la Tunisie post-révolution a besoin de nouveaux visages et d’une nouvelle alternative pour réaliser le rêve de tous les Tunisiens», précisant que sa candidature est citoyenne et indépendante et qu’il a collecté plus de 20.000 parrainages.

I.N

Crédit photo Yassine Gaïdi



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Anti Frikha
| 23-09-2014 20:56
Diplomé et brillant dans ses études, certes!
Président est tout autre chose.

Il faut qu'il commence par nettoyer son bilan, qu'il parle le langage du peuple et qu'il parle vrai.

Aucun espoir, nous ne cherchons pas un polytechnicien. Malheureusement, ils sont très souvent pas plus qu'intelligents: non sociables, prétentieux, etc. Pas le bon profil pour Président. Il peut être candidat au prix nobel s'il veut!

GentilTun
| 23-09-2014 09:59
Ce frikha *** demandera bientôt un référendum sur l'indépendance de Sfax, qui sera pour la Tunisie ce qu'est le Kurdistan pour l'Irak.

sfaxien
| 23-09-2014 08:40
Je suis sfaxien et je doute de la sincérité de ce monsieur, c'est simple, il prétend qu'il est indépendant alors qu'il se présente pour les législatives dans la liste d'un parti "Ennahdha", parti constitué en majorité de menteurs et d'incompétents, aujourd'hui il dépose sa candidature pour les présidentielles entant qu'indépendant d'après lui, vous voyez la contradiction et le mensonge, c'est un faux jeton, il faut se méfier de ce genre de type qui induit les tunisiens en erreur. Les sfaxiens malhonnêtes sont nombreux, ils sont attirés par l'argent et le pouvoir. Méfiez vous chers amis et prenez vos responsabilités dans le choix de votre président. Vive la Tunisie indépendante et propre.

Tounsi
| 23-09-2014 01:26
Nahdaoui à Sfax ;independant à Carthage;voyageant avec Ghannouchi en Chine;il a du avoir l 'aval de Ghannouchi que tous ces tamehs doivent amuser;les jeux sont faits;pourquoi voter;pour donner l 'illusion d'élections démocratique?ET LES LEGISLATIVES QUI EN PARLE?notre démocratie est Canada dry ;elle ressemble à la liberté mais c 'est un fascisme vert rampant qui se profile

Siala
| 23-09-2014 00:45
Pour ceux qui osent dire du mal de M. Frikha je dirais ceci : Mohamed Frikha a eu son bac avec un prix présidentiel des mains de Bourguiba. Il a fait ses deux années de préparation au plus prestigieux des lycées français : Louis Le Grand à Paris. Il a passé le concours des grandes école et a eu Polytechniques de Paris. Il a fait ensuite Télécom Paris. Très jeune il est devenu un patron chez Alcatel puis il a créé Telnet, une grande société dans les télécoms et fait travailler des centaines de jeunes ingénieurs payés minimum 1200 dinars/mois. Puis il donne vie a une compagnie aérienne qui connait actuellement et malgré le sabotage de Tunis air et d'autres jaloux beaucoup de succès ...

k-desuet
| 23-09-2014 00:29
Mais enfin on a déjà touché le fond avec 3 années dirigés par un parti d'arriérés et un président fantoche mais tout aussi dangereux! aujourd'hui on creuse dans les bas-fonds et on se laisse ridiculiser aux yeux du monde par cette pléthore de candidats qui croient qu'on dirige un pays comme on dirigerait une entreprise, ou une épicerie, ou un barreau, ou un petit parti de gauche ou de droite. Personne de ces rigolos n'a compris que la fonction présidentielle exige d'avoir le sens de l'Etat et une vision pour son pays, sa patrie ses concitoyens, son peuple, et non pas son entreprise, et son égo personnel. Tous des opportuniste, pressé de prendre la place de ZABA, qu'ils ont craint et adulé et pendant 20ans, et surtout jalousement envié. Cette course effrénée et ridicule de ces margoulins est significative. Quant à l'indépendance de ce personnage prétencieux arrogant et sans aucun charisme, il ne pourra même pas faire gober cela à des gamins de 4 ans. Mégalo en plus il s'y croit et commence déjà à se ridiculiser avec des mimiques et des postures de dirigeant! encore du comiquo-pathétique!! Mr Frikha retournez donc a vos contrats de sous traitant faites les fructifier, créer des emplois, engagez de bons ingénieurs, enrichissez-vous et on vous félicitera. Quant au terrain politique laissez-le aux rares politiciens ou technocrates expérimentés qui sont pour quelques uns sur le terrain et les autres malheureusement trop dégoutés de cet environnement pour s'aventurer! allez calmez vous sinon la providence s'en chargera et on sera bien débarrassé d'un futur dictateur en puissance

Chance pour la tunisie
| 22-09-2014 18:40
Au delà des motifs invoques par les uns et les autres avec des arrières pensées régionalistes ou partisanes mr frikha est un vrai independant,une personne à la page en matière de gouvernance ,le mieux présentable de tous les candidats ,jeune ,ayant des qualités de leadership et d'entrepreneuriat ,n'engageant en rien la responsabilité de la Nahdha puisqu'il ne fait pas partie de ses adhérents et de ses structures ,sortant des grandes écoles,d'une grande culture et d'approche conciliatrice , je suis vraiment neutre d'appartenance mais je vois que cette candidature est une carte gagnante pour la tunisie c'est une chance pour les jeunes et les générations futures,,,,,,,

sfe9si 7or
| 22-09-2014 15:43
el ghalta el kol mena a7na eli 3tinek eli w9efna m3ak w kona most3adine na3mlou kol chay 3la 5atrek , t9oum tbi3 rou7ek lel nahdha , kont tnajem t5ali el ness t7ebek mais tawa benet 79i9tek w t3aret taswirtek

JOHN WAYNE
| 22-09-2014 15:18
Votre pays court un grave danger destruction !
Depuis les années du Protectorat, il existe une classe de Tunisiens qui s'est opposée au développement et au progrès de notre Nation en s'accrochant à l'Islam et à ses rites. C'est cette classe qui a la veille de l'indépendance s'est opposée aux négociations menées par Habib Bourguiba et ses Patriotes Destouriens plongeant le pays dans une grave crise politique et un début de guerre civile.
Cette même classe est aujourd'hui ressuscitée par des fonds du Qatar et un soutien logistique de la CIA et du MI6 qui remonte aux années 1980.
Celle-ci veut imposer aux Tunisiens un mode de gouvernement fondé sur la Chariaa et copié des régimes rétrogrades d'Arabie et des pays du Golfe qui depuis le début du siècle sont occupés par les empires de Londres et de Washington dans un système de bases militaires contre pétrole.
En participant à la mascarade de la démocratie en Tunisie, vous soutenez et certifiez a jamais dans votre destin l'islamisme et ses Tunisiens travaillant pour le Qatar et soutenus par les lobby sionistes de Washington.
Les Tunisiens des partis islamistes ne sont plus Tunisiens depuis longtemps mais des agents de la CIA et du MI6 bénéficiant de fonds gigantesques déposés dans des banques de Londres et du Luxembourg par leurs sponsors financiers des pays du Golfe.
Ce sont ces mêmes sponsors financiers qui soutiennent le terrorisme islamique dans le monde y compris en Tunisie, par des ponts aériens en armes sophistiquées achetées du Pentagone et des valises de pétrodollars acheminées en avions privés par des hommes d'affaires du Qatar déguisés en gérants d'associations caritatives.
Peuple Tunisien, les islamistes ont déjà infiltré toutes les structures vitales a la Nation Tunisienne moderne et indépendante et travaillent avec acharnement depuis le 14 Janvier 2011 a la création de milices armées des rues et de cellules dormantes Djihadistes dont le but est d'intervenir par la violence en cas de revers politique.
En outre, les islamistes Tunisiens ont créé une pléiade de candidats à la Présidence qui sont fictifs puisque ceux-ci ont signé au préalable des accords avec Rached Ghanouchi dans lesquels ils octroient des dons financiers à Enahdha ou promettent une neutralité politique qui en fait des figurants inoffensifs.
A cette tragédie d'atteinte à la souveraineté et d'effondrement de la Nation dans l'insécurité et la violence, *** à protéger l'apogée des islamistes en Tunisie.
Peuple Tunisien, en attendant un miracle qui sera un deuxième 7 Novembre, votre seule arme est l'abstention !
Vous êtes d'autant plus puissants que vous avez l'opportunité historique de dire non à cette mascarade fatale à votre pays en traitant ces élections et le complot qu'elles dissimulent par le mépris.
Vous avez aujourd'hui la possibilité de mettre fin à cette tragédie du printemps Arabe comme vous avez eu l'opportunité de mettre le feu à votre pays et au monde Arabe en criant « dégage » a un régime qui était Nationaliste et qui vous protégeait.
Il est encore temps pour vous de dérailler les plans de sionistes machiavéliques des Universités Américaines ayant planifié votre asservissement ou votre destruction en rejetant la mascarade de la démocratie et de l'Islam dans le monde Arabe !

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement


kiko
| 22-09-2014 14:52
Frikha n'a pas le soutien d'Ennhadha

A lire aussi

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri a

20/11/2018 20:05
2

Plusieurs internautes ont relevé, ce mardi 20 novembre 2018, des difficultés à accéder à leurs

20/11/2018 17:42
1

L’Union régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat de Sfax relevant de l’Utica a

20/11/2018 16:46
3

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi a présenté, ce mardi 20 novembre 2018, ses excuses auprès

20/11/2018 15:50
17

Newsletter