alexametrics
Dernières news

Tunisie - BCE en tête du sondage sur les élections présidentielles



Tunisie - BCE en tête du sondage sur les élections présidentielles


Sigma Conseil a publié, ce samedi 5 juillet 2014, son sondage du mois de juillet 2014 pour les présidentielles. Il en ressort que Béji Caïd Essebsi, leader de Nidaa Tounes, occupe la tête du classement avec 29,8% des intentions de vote contre 29,9% en juin 24,2% en mai et 31,6% en avril. Il est suivi par l’ancien chef du gouvernement Hamadi Jebali avec 11,2% (12,8% en juin contre 5,7% en mai et 10,9% en avril), puis Kamel Morjane avec 10,3% qui occupe la 3ème place du podium (8,8% en juin). Ensuite, on retrouve pour ceux qui ont récolté plus de 3% d’intention de vote : Moncef Marzouki 9,9%, Mohamed Abbou 7,8%, Ahmed Néjib Chébbi 5,1%, Hamma Hammi 4,8%, Mustapha Bne Jaâfar 3,2% et Hechmi Hamdi 3,1%.

On rappelle qu’en mai, Mehdi Jomâa était à la première place dans les intentions de vote avec 30,1% et qu’il a été retiré du sondage après le déclanchement de la polémique sur le fait que M. Jomâa s’est engagé à ne pas candidater à la présidentielle.

A lire également :
Présidentielle : Béji Caïd Essebsi redevient 1er avec un coup de pouce de Hassen Zargouni

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

khaled
| 26-09-2014 22:24
non mais a voir l'ortographe, l'expression et la grammaire des commentaires, Si Molière avait était vivant il aurait rejoint Daech. Mi si koi ce fghanssaoui de merte !!! Je crois qu'il vaut mieux permettre a vos lecteurs d'écrire en arabe, parcequd, perso, je ne comprends plus ce qu'ils écrivent. Wooooooh !

T.MOHA
| 06-07-2014 23:28
En Crainte que Beji Caid Essebssi ne présentera aux élection prévue .
Dommage au départ du Président Ben Ali et Les nobles Fils de Trablissi et ou est le Taxi de Amar qui été à la disposition de la sécurité desTunisiens et Tunisiennes il est ambitieux
qui lutait contre toute qui touche la sécurité du pays et surtout le terroriste Mr Amar et son Taxi a conte carré toute genre de sabotage . De préférence Bedj Caid Essebssi comme dit les asiatiques § il nous apprendre de pécher le poison au lieu que de le manger & (LE PRESIDENT MAO TCHITOUNGUE )

KAMEL CHAABOUNI
| 06-07-2014 17:05
Si BCI est crédité de 40% des voix aux prochaines élections présidentielles, cela augure mal de la démocratie en Tunisie, car les électeurs qui voteront pour NIDA TOUNES aux législatives vont accréditer BCE comme président de la République avec une fort majoritaire à l'Assemblée des Députés du Peuple, cela lui permettra d'outrepasser ses attributions constitutionnelles qui ne se limiteront plus aux affaires étrangères et à la défense nationale. Le premier ministre qui sera de son parti lui sera, avec ses compétences tout dévoué, et nous revoilà dans un système présidentiel fort à nouveau !
kch.

B.LAKHOUA
| 06-07-2014 16:42
Voila mes demandes en tant que citoyen:
*le mot Tarssim irredier, et une loi contre ce mot redige
* Celui qui travaille garde sa place, celui qui ne le fait pas doit etre virre.
* L'absentaisme puni.
* Les injuries pour cause de negligence doivent avoir le droit aux dedomagements direct des personnes concernees et indirrect des assurances...
* Des agents municipaux pour retablir l'ordre et donner des PV dont les municipalitees beneficiront.
*Tous les trotoirs des villes bien fini.
* Tous les pietons sur les trottoirs et toutes les voitures sur la chaussee.
* Des rues en sens unique avec stationement alterne.
* Des bus a l'heure et des conducteurs qui font l'arret a l'arret mais pas au milieu de la chausse.
* Une police qui connait ses droits et les droits des citoyens.
* Des agents de la police qui ne s'identifient pas aux conducteurs mais a applique la loi (qu'ils ignorent). Je reve, je reve ...
Citoyens civilizes ajoutez quelques remarques de votre vie quotidienne.

ZZZ
| 06-07-2014 10:58
avec la banque hypocrite "zitouna" sous le patronage de son abruti de gendre sakhr matri.
En fait,ce que je reproche à zaba,en plus de sa complaisance voire sa complicité avec les islamistes,c'est d'avoir abruti et abêti la population durant 23 ans.Contrairement au grand Bourguiba qui avait misé sur l'Enseignement,la Culture,l'Elévation de l'Esprit,en un mot sur l'Intelligence du Peuple.Zaba,lui,a parié sur la Bêtise.Avec le résultat que l'on a connu en octobre 2011,soit un peuple qui vote pour son Bourreau islamiste !

AMINE
| 06-07-2014 10:57
J'ai lu avec beaucoup d'attention vos articles relatifs aux banques islamiques, aux frères musulmans et au sort dramatique vécu depuis des dizaines d'années par les peuples arabes.
Je me permets de vous prier de nous donner les sources de vos informations afin de les rendre plus crédibles. Par ailleurs, je pense que, vous aussi, vous mélangez les torchons avec les serviettes. En effet, vous accordez le même privilège à Bourguiba et à Ben Ali. Malgré certaines erreurs de parcours impardonnables et un égo démesuré, j'estime, comme vous, que Bourguiba est, le père de la nation et, il y restera. Par contre, pour moi, Ben Ali n'est rien d'autre qu'une tartuferie de l'histoire. La complicité de ce dernier avec la mafia des Trabelsi, Materi, Chiboub et autres bouffons a conduit la Tunisie à la faillite et à la ruine que nous connaissons actuellement. Depuis la prise du pouvoir par la néo-mafia des nahdhaouis, la situation n'a fait que se détériorer avec en prime, des assassinats d'innocents et un peuple de plus en plus meurtri, déboussolé et affamé.
NI BEN ALI et NI GHANOUCHI SONT LA SOLUTION.

Abou Hiba
| 06-07-2014 05:00
Les soi-disant sondages d'opinion donnent au PAPY de très bientôt 89 ans 30% des intentions de vote.Et alors?!!!Qu'ils le donnent 99,9%.Je voterai pour le diable en personne et point à un vieillard de 88 ans.Je ne serai certainement pas fou pour donner ma voie insignifiante soit-elle à un individu mort virtuellement,à un individu qui a touché à sa retraite tant biologiquement que politiquement.En plus,je ne voterai absolument pas pour cet individu foncièrement anti-démocratique et anti-révolutionnaire.Que les choses soient claires.Enfin,je suis diamétralement opposé à la candidature d'un certain Hamadi Jbeli.Je considère que cet homme a failli briser La Révolution par sa faiblesse lorsqu'il a été à la tête du gouvernement.J'en suis entièrement convaincu.Le premier,à savoir le PAPY a voulu intentionnellement casser l'élan révolutionnaire;le second a failli faire basculer le pays dans le désordre et dans la contre-révolution volontairement ou pas qu'importe.Un troisième qui mène depuis x temps sa campagne électorale impunément et illégalement qui n'est autre qu'un certain Med Hachemi Hamdi.Je trouve sa démarche totalement et entièrement immorale.C'est du matraquage médiatique jour et nuit.Résumant ce que j'ai écris:le premier candidat est à écarter vu son âge et son passé proche ou lointain anti-démocratique;le second est à négliger à cause de son incompétence même s'il appartient au courant islamiste;le troisième est à laisser de côté en raison de son populisme flagrant et de sa campagne immorale à l'encontre des Tunisiens.N'en parlant pas d'un certain Hamma il Hamil ou d'un certain Med Najib Chebbi ou encore D'un certain Mustapha Ben Jaafar.Concernant un certain Zied il Hana,alors là.En guise de conclusion,Le PAPY doit disparaitre de la circulation et laisser aux jeunes de son parti la chance de se présenter mais surtout pas Mohsen Marzouk un fasciste de premier ordre,auteur de la théorie du sang rouge et du sang noir.Honte à lui et à son leader le papy de 88 ans.

Hafedh
| 06-07-2014 04:51
je doute qui' il puisse réussir à survivre à la chaleur de cet été(sans clim bien sur), et on a pas besoin de quelqu'un que se repose en paix au palais de Carthage.

Abel Chater
| 06-07-2014 02:28
Deux pauvres hommes avaient un âne qui mourut de faim. Ils l'ont enterré en haut de la colline et posèrent sur sa tombe des pierres en forme d'un grand cube. Ils répandirent partout aux alentours qu'un grand Marabout est enterré sous l'énorme cube en pierres. Ils le nommèrent "Sidi Bou Arbâa" se référant à ses 4 pattes. Les gens vinrent chercher la bénédiction de "Sidi Bou Arbâa" et ne jurent désormais qu'à son nom.
Les deux amis enrichis par les nombreux visiteurs ayant foi en "Sidi Bou Arbâa", commencèrent eux-mêmes à jurer sur la tête de "Sidi Bou Arbâa".
Une fois, l'un d'eux perdit sa bourse d'argent. Ses doutes visaient son partenaire. Mais ce dernier niait avoir volé cet argent et ne cessait de jurer sur la tête de "Sidi Bou Arbâa". Et son ami de lui rappeler : "tu as oublié qu'on a enterré Sidi Bou Arbâa ensemble?
C'est exactement ce qui se passe avec Béji Caïd Essebsi, son parti de Nidâa Tounes et leurs faiseurs de sondages.
Ils ont vite oublié l'origine de Béji Caïd Essebsi et quel passé il a avec les Tunisiens. D'aucuns d'entre eux ne pourront nous dire, pourquoi les Tunisiens devraient-ils préférer ce vieillard aux autres. A moins qu'ils n'aient oublié qu'on a tous vécu ensemble le passé dictatorial noirâtre avec cet homme.

Stouko
| 05-07-2014 21:43

il est en tête du 100 d'âge... Va-t-il traversera l'Atlantique à la nage?
.......

A lire aussi

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
4

L’association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) a dénoncé, dans un communiqué rendu public ce

14/11/2018 16:26
0

Après l’acquisition de DNO Tunisia, Panoro Energy est en train de finaliser les démarches pour une

14/11/2018 16:20
0

Newsletter