alexametrics
Dernières news

Tunisie - 15 ans de prison pour Sakher El Materi et 5 ans pour son père Moncef

Tunisie - 15 ans de prison pour Sakher El Materi et 5 ans pour son père Moncef

Le Tribunal de première instance de Tunis a condamné par contumace, mercredi 29 février 2012, à quinze ans de prison Sakher El Materi et à cinq ans de prison son père Moncef El Materi pour blanchiment d’argent et falsification de documents.

Ils devront également payer une amende de 975.000 dinars.
Sakher et Moncef El Materi avaient falsifié des documents de telle sorte qu’ils fassent entrer illégalement en Tunisie la somme de 500.000 euros. Le Tribunal a estimé qu’il s’agissait d’une opération de blanchiment d’argent.

R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

tounsia
| 02-03-2012 10:17
en tous cas rabba ou ilka

et puis sakher el matri faisait sa priere bel hadher pourtant
hypocrisie quant tu nous tiens

FOUDERAGE
| 02-03-2012 00:06
T'as vraiment pas honte ,demeurée a deux demi neurones! comment tu oses defendre ses malfrats ceux qui ont mis le pays a genou......sans le mariage avec la fille de l'inculte et de la courtisane leila cette petite lavette de sakher serait encore à errer ds les cafés de la marsa sans aucun avenir ni un sou ds la poche...........L'HISTORIQUE DE CETTE FAMILLE TOUT LE MONDE LE CONNAIT !!

observator
| 01-03-2012 16:26
Dans un etat de droit il faut respecter la justice et ceci quelque soit ses decisions.

Cela doit etre bien claire dans le crane de chacun.
Si la justice les a comdamnés c'est qu'ils sont coupables.

Subaru1980
| 01-03-2012 13:54
Pauvres fous dans ce forum, a chaque fois un intervient, il l'accuse de salafiste et nahdhaoui ! non mais vous me connaissez d'abord ???

Soit vous argumentez, sinon dégagez d'ici, c'est un forum serieux, pas une page FB a la con...

l'enfant de l'ile
| 01-03-2012 11:39
Condamner Sakhr et son père ABSENTS du pays est un triomphe de la justice, c'est l'idée que l'on veut faire avaler aux tunisiens. Malheureusement les tunisiens sont moins crédules et moins naifs que l'on pense. Ces condamnations ne sont que de la poudre aux yeux. Pour peu qu'on soit en fuite ou qu'on soit très lié avec Zaba les condamnations pleuvent mais dés qu'il s'agit des affaires dont les protagonistes sont des citoyens résidents, la justice traîne les pieds; multiplie les procédures pour faire aboutir les dossiers souvent dans l'interêt des affairistes qui continuent à sévir et à se comporter en pays conquis comme au bon vieux temps de Zaba.
Des plaintes ont été portées contre de malfaiteurs depuis l'ère de zaba, le parquet ne les a transmis aux enquêteurs que des années plus tard, les enquêteurs les font traîner alors que des droits légitimes continuent à être spoliés au vu et su de tout le monde.
Pour les investisseurs surtout étrangers ET on ne parle pas beaucoup de ce chapitre , la justice reste malheureusement un handicap majeur. On dirait que le code des sociétés commerciales n'existe pas alors que les infractions commises à l'encontre de ce code sont préjudiciables à l'ensemble de la société. Sur le plan économique le fonctionnement de la justice laisse à désirer , on peut commettre tant d'infractions condamnables mais le risque d'être poursuivi est faible et d'être condamné encore plus faible sauf si une volonté politique s'exprime, dans ces conditions on peut être condamné pour un vol d'un dictionnaire ou de quelque kilos de beurre .Voler un capital d'une société ou détourner une entreprise entière et gagner des milliards n'est pas trop dérangeant dans notre cher pays.
C'est pour cela que la création des entreprises est toujours confinée aux membres intimes d'une famille car la bonne gestion des intérêts des pressentis associés lointains n'est pas garantie en fait par la justice et en cas de dérapages; la partie lésée n'a que ses yeux pour pleurer.
Sur ce plan on est encore malheureusement un pays sous-développé.
Voici une réalité que le pouvoir en place doit traiter s'il veut améliorer le développement de l'investissement et l'élargir par la garantie de l'efficience des organes de contrôle et l'accélération des poursuites en cas de nécessité.
Il n'a qu'à examiner les comportements des justices américaines et européennes de l'ouest et les comparer à celui de notre justice.
La différence est tout simplement énorme alors que les codes sont presque identiques.
Qu'elles sont les raisons? Allez voir......!

Subaru1980
| 01-03-2012 11:06
Bjéh rabbi y'en marre de ceux qui parlent de l'étranger et de vouloir quitter le pays...je vous vise pas, mais ceux qui veulent quitter bon débarras

Olfetta
| 01-03-2012 11:05
Quelle Odeur !! Sent là tout seul !! Bye Bye Chéri !!!

tounsi2012
| 01-03-2012 09:16
Au lieu de condamner Moncef et même Sakhr pour avoir fait entrer au pays 500.000euros, mieux serait de vous occuper de ces *** afghans qui prônent la haine et la division dans le pays.

néjib
| 01-03-2012 09:12
15 ans! Tu parles d'une condamnation! En Tunisie on prend pour 15 ans quand un pauvre type cambriole une maison. Les suppôts de Zaba ont, eux, cambriolé un pays entier en toute impunité, et la plupart se la coulent douce à l'étranger. J'espère que ce n'est qu'une infime partie de ce qu'on leur reproche, sinon c'est quasiment un acquittement que ces 15 ans.

www
| 01-03-2012 07:54
Tout est dit dans le titre!

A lire aussi

Les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique ont

21/11/2018 16:49
0

Le ministère du Transport a démenti, ce mercredi 21 novembre 2018, ce qui a été diffusé sur les

21/11/2018 16:17
1

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, ce mercredi 21 novembre 2018, au Palais de la

21/11/2018 16:08
1

L’Union des médecins généralistes de la santé publique a appelé, dans un communiqué rendu public le

21/11/2018 14:25
2

Newsletter