alexametrics
Dernières news

Tunisie : Résultats partiels pour l’élection présidentielle (MAJ)

Tunisie : Résultats partiels pour l’élection présidentielle (MAJ)
L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a publié, lundi 24 novembre 2014, le nombre de voix collectées par certains candidats à la présidentielle, dans les bureaux de vote, au niveau de plusieurs circonscriptions électorales en Tunisie. Une mise à jour de ces résultats est donnée en temps réel.

Le nombre de voix dans ces circonscriptions se présente comme suit :

-Tunis 1 :
 Béji Caïd Essebsi : 64.166
 Moncef Marzouki : 54.884
 Slim Riahi : 17.751
 Hamma Hammami : 13.105

-Tunis 2 :
 Béji Caïd Essebsi : 111.114
 Moncef Marzouki : 47.362
 Hamma Hammami : 19.048
 Slim Riahi : 10.456
 Hechmi Hamdi : 2.848

-La Manouba : 101.293 voix
Béji Caïd Essebsi : 43.083
Moncef Marzouki : 35.121
Slim Riahi : 12.034
Hamma Hammami : 8.048
Hechmi Hamdi : 3.007

-Ben Arous :
 Béji Caid Essebsi : 84.593
 Moncef Marzouki : 67.553
 Hamma Hammami : 20.000
 Slim Riahi : 19.335

-L'Ariana :
 Béji Caid Essebsi : 81.684
 Moncef Marzouki : 46.502
 Hamma Hammami : 14.574
 Slim Riahi : 12.873

-Zaghouan : 47.053 voix
Béji Caïd Essebsi : 20.473
Moncef Marzouki : 15.547
Slim Riahi : 3.957
Hamma Hammami : 3.038

-Nabeul 1 :
 Béji Caïd Essebsi : 71.581
 Moncef Marzouki : 28.394
 Hamma Hammami : 12.646
 Slim Riahi : 11.779

-Nabeul 2 :
 Béji Caïd Essebsi : 58.368
 Moncef Marzouki : 22.842
 Hamma Hammami : 9.295
 Slim Riahi : 9.190
 Hechmi Hamdi : 3.502

-Mahdia : 98.797 voix
Béji Caïd Essebsi : 50.836
Moncef Marzouki : 23.871
Hamma Hammami : 7.795
Hechmi Hamdi : 4.451
Slim Riahi : 2.171

-Tataouine : 34.201 voix
Moncef Marzouki : 26.017
Béji Caïd Essebsi : 3.348
Slim Riahi : 1.451
Hechmi Hamdi : 1.100

-Kébili : 58.001 voix
Moncef Marzouki : 45.239
Béji Caïd Essebsi : 6.991
Slim Riahi : 1.425
Hamma Hammami : 1.381

-Tozeur : 32.373 voix
Moncef Marzouki : 20.306
Béji Caid Essebsi : 8.702
Slim Riahi : 2.317
Hamma Hammami : 1.048

-Gafsa :
 Moncef Marzouki : 34.353
 Béji Caïd Essebsi : 18.244
 Hamma Hammami : 6.413
 Hechmi Hamdi : 3.507

-Bizerte :
 Béji Caïd Essebsi : 60.840
 Moncef Marzouki : 48.348
 Slim Riahi : 11.747
 Hamma Hammami : 7.750

-Monastir :
 Béji Caïd Essebsi : 101.545
 Moncef Marzouki : 35.489
 Hamma Hammami : 8.922
 Kamel Morjane : 7.870
 Hechmi Hamdi : 4.864


-Siliana :
 Hamma Hammami : 18.737
 Béji Caïd Essebsi : 17.642
 Moncef Marzouki : 8.654
 
-Kasserine :
 Moncef Marzouki : 34.825
 Béji Caïd Essebsi : 26.556
 Hechmi Hamdi : 9.915
 Mondher Zenaïdi : 9.042
 Hamma Hammami : 5.723
 Slim Riahi : 3.966

-Médenine :
 Moncef Marzouki : 82.682
 Béji Caïd Essebsi : 18.475
 Slim Riahi : 6.380
 Hamma Hammami : 3.830
 Hechmi Hamdi : 3.658

-Sfax 1 :
 Moncef Marzouki : 58.486
 Béji Caïd Essebsi : 36.652
 Hamma Hammami : 12.386
 Hechmi Hamdi : 7.710
 Slim Riahi : 3.468
 Mohamed Frikha : 2.641

-Sfax 2 :
 Moncef Marzouki : 72.321
 Béji Caïd Essebsi : 61.975
 Hamma Hammami : 16.083
 Hechmi Hamdi : 10.356

-Le Kef :
 Béji Caid Essebsi : 36.328
 Moncef Marzouki : 12.612
 Hamma Hammami : 8.282
 Slim Riahi : 3.288

-Béja :
 Béji Caid Essebsi : 38.333
 Moncef Marzouki : 16.839
 Hamma Hammami : 6.999
 Slim Riahi : 5.945
 
-Gabès :
 Moncef Marzouki : 80.729
 Béji Caïd Essebsi : 18.319
 Slim Riahi : 6.315

-Sousse :
 Béji Caïd Essebsi : 99.328
 Moncef Marzouki : 50.321

-Jendouba :
 Béji Caïd Essebsi : 44.423
 Moncef Marzouki : 19.391
 Slim Riahi : 7.405
 Hamma Hammami : 7.166
 Hechmi Hamdi : 3.174

-Pays arabes et reste du monde :
 Moncef Marzouki : 6.236
 Béji Caïd Essebsi : 4.539

-Allemagne :
 Moncef Marzouki : 3308
 Béji Caïd Essebsi : 2067
 Hamma Hammami : 850
 Hechmi Hamdi : 161

-France 2 :
 Béji Caïd Essebsi : 13.836
 Moncef Marzouki : 11.224
 Hamma Hammami : 2797
 Slim Riahi : 514

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

CHL
| 25-11-2014 23:18
Je ne te demande pas l'impossible car à l'impossible nul mais de cogiter un tout petit moment pour ne pas te lancer dans le vide et mastiquer le ridicule et le baver le dérisoire . Je suis agriculteur au kef et j'habite dans un autre gouvernorat . Donc je connais tout .

nazou
| 25-11-2014 21:59
Qui nous a mis mohamed 2 en colere ????
Pour qu'il dépasse deux lignes de commentaires !!!!
Qui c'est ??? Que je lui donne une tbikha !!!!

Atlas69
| 25-11-2014 21:32
Mais y pas de nord ou de sud , il y des regions avec des infrastructures tres faible par rapport au nord et peu d investissement publique .

Perso je pense pas que Marzouki arrangerait les choses , mais cela devra etre le prochain defi de tout prochain gouvernement , investir dans ces zones , les regions sahelienne de Sfax jusqu'a Bizerte sont aujourdhui autonome maintenant il faut faire la meme choses dans les autres regions et cette fois sans demagogie.

Kairouan
| 25-11-2014 21:11

Un Grand Merci pour ces clarifications et rappels historiques judicieux.
Bonne soiree

Mohamed 2
| 25-11-2014 19:27
... reste très unie, fort heureusement, quelles que soient nos dissensions politiques.

Elle est toutefois (et seulement) déséquilibrée socio-économiquement.
Pas normal, par exemple, qu'en 59 ans d'indépendance, on n'ait construit qu'une seule autoroute digne de ce nom + un tronçon d'autoroute.

Quant à la politique et au syndicalisme, il est ahurissant (mais pas surprenant au fond) de constater que certains autoproclamés de "l'Intelligentsia" ne savent pas que l'éveil de l'activisme n'avait pas eu lieu nécessairement dans nos grandes villes de l'époque.

Les observateurs avertis connaissent ainsi "la grande chevauchée" de M'Hamed ali Hammi (qui parlait 7/8 langues et parcourait le monde en quête de formation socio-politique, déjà au début du XXè), l'émergence des grands syndicalistes et communistes tunisiens dans les bassins miniers notamment quelques années plus tard, la montée des nationalistes-arabes aux mêmes lieux une décennie ou presque après.
Sans compter la participation déterminante des "gens de ces contrées" à la formation de l'Armée de libération nationale.

Je ne peux donc que déplorer (avec compassion) la pauvreté intellectuelle de ce qui a été écrit à propos du fait que le Sud n'aurait pas été assez visité par l'Intelligentsia durant les récentes campagnes électorales.
Parler simplement de "politiciens ou de leaders politiques" (au lieu d'Intelligentsia) n'aurait pas été condescendant.
Sahha Ennoum plus d'un siècle après, dirais-je.

Tunisien
| 25-11-2014 18:50
Analyser le scrutin sur une base régionale n'est pas diviser mais expliquer. Dans tous les pays du monde il y a des régions plus conservatrice que d'autres. Le Sud des USA est plus conservateur que le nord ; en Allemagne, la Bavière est une région extrêmement conservatrice par rapport au reste du pays, etc, etc. En Tunisie, le scrutin montre clairement que le Sud y compris Sfax est une région très conservatrice. Ce n'est pas stigmatiser le Sud que de faire une telle remarque.

L'OBS
| 25-11-2014 18:14
@chl , l'arrière pays tunisien qu'il s'agisse du nord-ouest ou sud est n'a jamais été délaissé par les anciens régimes puisque l'ètat tunisien était présent partout de part les institutions publiques :justice, police ,éducation ,santé etc...cela se traduisait par les directions régionales présentes sur tout le territoire .Ce que t'oublie à mentionner c'est la réticence voire le manque de courage des richesses locales d'investir et créer des emplois ce qu'ont fait les capitaines d'industrie au sahel ou à sfax .Pendant ce temps , les riches keffois à titre d'exemple , ouvrent des bars par dizaine ;et dieu sait que je suis un amateur du bon vin. Alors ,arrêtez de stigmatiser et de jeter l'anathème sur le bon et le grand BOURGUIBA qui a banni le régionalisme et unifier la Tunisie .Je vous rappelle in fine que la construction d'un barrage au nord coûte 10 à 20 plus cher qu'un hôtel de luxe à sousse ou ) hammamet .

helara13
| 25-11-2014 17:45
Pour éviter toute amalgame, je corrige une erreur dans mon titre et m'excuse de cette bourde.

tounsi aziz
| 25-11-2014 17:29
? 60% des tunisiens, dont la majorité sont des jeunes, (24% enregistrés) n'ont pas participé
? Quelle fait de BCE ou autre "Chefs de Nida" pour le bien de la Tunisie durant toute sa carrière
? Durant sa carrière BCE a-t-il vraiment des bonnes éventualités avec BOURGUIBA
? Ou est BCE et tous les "chefs de Nida" lorsque Bourguiba est écarté en 1987
? 88 ans n'est jamais un âge de présidence
? Tunisie et 2014
Et vive la Tunisie plus grande que tous
Vive la Tunisie

ENFANT DU PAYS
| 25-11-2014 17:28
Je suis Tunisiens, (originaire d'Oudhref, gouvernorat de Gabès), et je n'ai pas voté pour B.C.E ni pour El MARZOUGUI pourtant j'ai fait un vote utile pour EL NIDA dans la législative car je ne veux plus voir ELNAHDA gouverné toute seul !!! Et dieu le sait que j'ai voté pour elle en 2011 bien sûr par sympathie et non pas par adhérence,
Je vous assure que ne suis pas la seule personne dans ce cas.

Aucun des deux ne me présente mais c'est la démocratie il faut apprendre à accepter les résultats quelques soit le sortant des urnes.
Mon préféré, l'homme de la situation, a été écarté par l'accord du quadruplet, « M JOMAA Mehdi», la seule personne à mon avis pourrait être à la hauteur de la présidence de la république! Quel Dommage et quel gâchis!!!
Les autres technocrates comme M. EL NABLI ou FRIKHA, non pas pu faire le poids face à la bipolarisation de la campagne présidentielle !!!
Il nous faut une jeune personne sérieuse et pas mythomane ou un fabulateur limite psychopathe et au même temps une marionnette aux mains d'un parti (s) politique de type EL NAHADA ou autre et qui se sert de lui pour atteindre des objectif pervers et pourri.
Maintenant nous sommes devant le fait accompli, nous sommes face à un vieux, certes il incarne un certain charisme, mais il est âgés, voir malade pour accomplir les tâche du président de la république, il n'a pas démenti toute les remueurs par un bilan de santé pour faire taire les mauvaises langues !!! Si ce n'est pas vrai !!!
Autre que son âge il est tellement malin qu'il fait peur surtout en présence des anciens RCDISTES à son coté.
Mais à la fois on ne peut pas ignorer qu'il a un avantage et qu'il est entouré également par des personnes qui sont de des économistes et polytechnicien chevronné.
L'autre candidat se cache derrière le voile de droit de l'homme et se prétend comme démocrate alors que-il été une marionnette pendant trois années,
Le pire c'est ses sorties hasardeuse sur les médias étrangères comme EL JAZEERA pour insulté l'opposition et entre autre une partie des tunisiens alors qu'il est président de tous les tunisiens !!
Son malheur c'est qu'il est mal entouré notamment lorsque je vois des personnes comme Adnan MANSAR à Imed EL DAIMI ou les ses soldats de compagnes tel que RICOBA ou les membres de la L.P.R. Il n'y a pas une personne compétente et de qualité capable de redresser la barre !!!
La crainte que ce dernier soit élu, alors là notre chère Tunisie va subir une instabilité politique jamais connu, au vu de son désaccord personnel avec B C E ou EL NIDAA et avec son statut de chef d'état il aura même le pouvoir de dissoudre l'assemblé national sur un coup de tête,
En conclusion entre le mal et le pire que choisissons-nous !!! Notre pays mérite mieux !!
Maintenant, notre devoir de citoyen c'est d'y aller voter, et pour notre cas c'est au moins pire
Personnellement, j'attends que le niveau de débat s'élève et que chacun présente son projet, loin des promesses électorales et bien sûr loin des insultes de tous genres afin que je puisse choisir.
Notre devoir est de se préparer au pire et d'être vigilant quel que soit le vainqueur, il ne faut pas laisser la haine s'installer entre nous; on peut ne pas être d'accord ou n'est pas être du même bord politique mais on se respecte et on peut vivre ensemble.
Il ne faut pas avoir la mémoire courte et rappelons-nous de ce qui s'est passé après les premières élections de 23 octobre 2011 où certains vainqueurs ont insultés les perdants par les zéro virgules ou le fameux slogan qui sortent à chaque fois par quelques élus lorsqu'il y a un désaccord ' la légitimé, la légitimé ' (ALCHAR3YA).
Là la situation économique de la Tunisie et tellement grave qu'il faut se mettre ensemble de tous bords à travailler pour faire sortir le pays de cette crise.
Enfin, J'ai mal au c'ur lorsque je vois certain pays tel que le Maroc comment il avance des projets partout dans tous les secteurs et poussent comme des champignons, des investisseurs qui s'installent, et se converge vers une situation économique du plein emploi !!! Alors qu'il y a peu de temps il été loin derrière nous.
Je termine par une Citation de Victor Hugo : Quand le peuple a faim, le peuple a froid, la misère le pousse au crime ou au vice.
Donc on se retrouvera dans l'anarchie et c'est n'est plus les débats démocratique qui vont nourrir le peuple.
Nous avons fait la moitié de chemin maintenant réveillons-nous et reprenez le chemin du travail.

A lire aussi

En préparation de la grève dans la fonction publique, prévue le jeudi 22 novembre 2018, les

17/11/2018 10:11
2

Après son départ du ministère des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières, l'ancien

17/11/2018 09:30
0

Rachid Khechana vient d'être nommé PDG de l'agence de presse Tap tel que décidé lors de la réunion

17/11/2018 09:12
0

Le nouveau ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed a procédé, ce vendredi 16 novembre 2018, à la

16/11/2018 22:15
0

Newsletter