alexametrics
Dernières news

Tunisie ? Le roi Mohamed VI rentre au Maroc (Vidéo)

Tunisie ? Le roi Mohamed VI rentre au Maroc (Vidéo)
La présidence de la République a annoncé, lundi 9 juin 2014, sur sa page Facebook que le souverain marocain, Mohamed VI et le prince héritier, Moulay Hassan ont quitté la Tunisie vers le Maroc. Le président de la République Moncef Marzouki a accompagné le roi et son fils à l’aéroport.

Nous rappelons que le séjour du roi marocain a duré 10 jours, du 30 mai au 9 juin 2014 et que cette visite a été marquée par les balades du roi dans les rues de Tunis, notamment à l’avenue Habib Bourguiba et à Sidi Bou Saïd.

M.E.Z.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

TAMAZGHA
| 11-06-2014 16:02
Le plat froid arrosé au Johny Walker fut une surprise, vénérable chef John Wayne.

On ne connait pas assez les ingrédients hormis le John Walker à sec, mais il faut reconnaître que croquer une ministre du tourisme tunisien avec
de la sauce sioniste et des épices jihadistes
c´est une sensation pour les palais sensibles.

Mais votre menu a le mérite de dévoiler que la cuisisne tunisienne en particulier et la maghrébine en général est dans un tournant décisif.

On ne parle plus ni de la chakchouka, ni de la chorba algérienne, ni de la harira marocaine, ni des pâtes libyennes simples mais quel régal ni du gigot de dromaidaire
mauritanien ni de la pastilla, des couscous, méchouis, tagines etc..., alors que le ramadan s´approche á grands pas.

Non, mister John Wayne, vous avez servi un menu intéressant qui au lieu de faire fuir les amateurs vers le bistrot du port pour dévorer le menu du jour arrosé de Rosé tunisien, devrait attirer tous les clients tunisiens ou maghrébins encore lucides dans cette pagaille.

En effet, juste quand j´avais commencé à déguster votre ministre tunisienne à la Harissa du Cap Bon, délicieuse et piquante bien que les sauces sionistes, les piments de Djerba et le gingembre jihadiste soient un peu trops salés, j´ai reçu un coup de fil d´un ami irakien, un homme qui vous ressemble à s´y méprendre pas au physique mais dans l´analyse.

Eh bien! Alors que votre menu " Plat froid et Johny Walker" en est encore au stade du lancement, figurez vous que pas plus tard qu´hier, en Irak, à Mossoul, leur menu est déjà à point.

Exactement les mêmes ingrédients que les votre , rappelons jihadistes, sionistes etc.., en moins de votre ministre du tourisme tunisienne.

Eux en Irak, ont surpris le monde entier en
prenant toute la province de Ninive et d´occuper la troisième ville de l´Irka, Mossoul
et marchent maintenent vers le Kurdistan.

Et ce n´est pas suffisnat pour ces chefs habitués aux marnites brûlantes, l´un de leur chef est en plus Kurde , pas " Arabe", un vrai Kurde. Ce qui rend ce menu irakien vraiment
compliqué!

Mais le plus important, mister John Walker, pardon John Wayne , c´est que la fin de votre menu à base de jihadistes croquants est déjà un menu bien réel en Irak et en Syrie. Et c´est à votre honneur.

Les mauvaises langues diront que vous avez copié le menu irakien, moi j´affirme que votre menu est bien pensé car en effet les ches cuisiniers de L´EIL , Al-Qaïda ont deux menus :

-Le premier menu déjà en élaboration en Irak et en Syrie vise à la création d´une grande cuisine dite État Islamique en Irak et au Levant.

-Le deuxiéme menu se prépare dans la cuisine libyenne au Sud notemment et il faut reconnaître que vous êtes un fin cuisinier car
votre mise en palce de la table conorde exactement avec le menu de l´EIL qui envisage d´ouvrir un Restaurant qui comprendra une partie de l Tunisie, de la Libye , de l´Algérie et du Sahara.

Donc, à vos assiettes et encore une fois merci chef Johny wayne pour votre menu qui, hasard ou fatalité, est un menu bien réel.

TAMAZGHA
| 11-06-2014 07:19
Tout d´abord, merci de nous mettre dans ce bain
qui nous ressource dans un coin méconnu de la Tunisie, du moins méconnu pour la majorité absolue des Non-Tunisiens et méconnu aussi pour la plupart des Tunisiens.

Merci, mister John Wayne de nous plonger dans vos feuilletons tragico-comiques, mais comme chacun le sait à la l´exception de ceux qui n´ont pas la faculté ni la patience de vous lire (génération SMS, MMS, Facebok oblige) , vos rapports sont en fait ce que l´on appelle les révélations " du siffleur"(mot intraduisible dans la langue de Voltaire) qui veut dire une personne expérimentée qui dévoile, démasque et accuse un système aprés avoir ve´cu dans ce système.

En fait, vous êtes á mon avis le Edward Snowden de la Tunisie.

Après Wikileaks qui nous a dévoilé des pans entiers de corruption, d´arbitraire, de magouilles de part le monde y inclus le Maghreb (écoutes téléphoniques, internet), on a eu le scandale Snowden qui dévoile un espionnage à l´échelle planétaire.

J´ai lu attentivement vos textes. J´ai lu entre les lignes. Et j´ai tiré la conclusion que vous Mr. John Wayne détenez des tonnes de mégabites d´informations sur le système tunisien de l´époque Bourguiba mais surtout de celle de Ben-Ali

Et si j´étais Businessnews. com, je vous aurais donné l´occasion sous votre nom véritable de structurer vos révélations comme celle de la gueuse et autres textes, car la Tunisie a un besoin pressant de savoir tout sur le système Ben Ali pour ne pas bâtir la Révolution sur des bases pourries.

Je ne suis pas d´accord sur votre attaque contre l´Islam mis à toutes les sauces, mais je respecte votre situation.

Non plus je ne suis pas d´accord sur vos propos vraiment racistes sur les " Arabes", sachant qu´il n´existe pas de "race arabe" mais des peuples différents qui parlent et écrivnet la même langue (l´arabe) .

Comme il n´exite pas de "race" gauloise ou germanique ou scandinave etc...

La Tunisie est d´baord un pays amazigh devenu phénicien puis musulman puis colonisé par la France. Sans oublier l´épqoue chrétienne et l´apport juif ce dernier depuis la nuit des temps, et enfin le retour d´exil des Andalous.

Donc que vous le veuillez ou non, les peuples du Maghreb sont arabo-musulman de culture mais aussi imazighen, ce qui n´est pas négatif, au contraire.

À condition de voir les problèmes et de considérer son temps, l´Islam fut le rempart le plus puissant contre vos références idéalisées venues de l´Occident.

Sachant que les Églises Chrétiennes les plus anciennes du monde se trouvent non au Vatican mais dans ce monde arabe détestable à vos yeux (Coptes, Assyriens, etc..), vos références sont caduques.

Sans l´Islam, les Tunisiens et autres Maghrébin auraient connu le même sort que les Imazighens des ÎLes-Canaries décimés dans un Génocide atroce, les "Peaux-Rouges" d´Amérique y inclus Inca, Aztèque, maya etc..., décimés,

C´est donc grace à l´Islam, mister John Wayne que vous êtes encore tunisien aujourd´hui et pas un Jean-Jacques aliéné.

Vous mélangez en plus nationalisme et patriotisme. Certes, il est facile dans un moment de crise de rejeter les gueux et les gueuses sales et incultes, de rejeter l´Islam et les "Arabes" et d´imputer tous nos problèmes à eux.

Solution facile.

Mais rassurez-vosu, l´Islam n´a pas dit son dernier mot .

Mais je respecte vos opinions et vous rmercie de nous livrer d´autres histoires pour mieux comprendre l´époque Ben-Ali que vous regrettez et rejetez en même temps.

Amine
| 10-06-2014 18:37
PS: Je suis Marocain. mais les tunisiens auront au moins vu ton vrai visage et ce que tu penses

TAMAZGHA
| 10-06-2014 17:10
Ou pour quelques dollars de plus. Ah! Vous me rappelez la belle époque, nous notre salle de cinéma avait un demi-toit (l´été on était à la belle étoile, l´hivers sous le demi-toit en regardant et le film western avec John Wayne et
la pluie tomber devant l´écran).

En plus, au guichet on achetait un billet commun au film, pour un bol de soupe (la Harira ) et aussi valable pour l´autocar.

Vos diplômes ,vénéré John Wayne, sont impressionnants mais votre analyse de cette visite du roi Mohammed VI l´est moins.

Vous mélangez deux époques, la préhistoire
du sultan Quabous et l´histoire contemporaine.

Mais vous êtes excusable car après votre passage à Sciences Po. (Sorbonne), votre périple dans les couloirs du Ministère des Affaires Étrangères et de l´Intérieur de Feu Habib Bourguiba et Zin-Eddine Ben Ali Al-Haribine et en plus votre longue carrière en tant que diplomate et spécialiste de la sécurité et du renseignemeny, vos nerfs doivent être à vif.

Le seul fait, en sautant sur l ´époque Bourguiba laquelle époque se situe dans un temps post-colonial, le seul fait d´avoir servi dans les services de la mafia Ben Ali est un exploit .

Car toute l´époque Ben-Ali ne fut qu´un théâtre, une comédie grandiose bâtie sur des coulisses et non des institutions, bref
une machination créée par une mafia qui fait que cette époque Ben-Ali fut d´abord une supercherie qui a ruiné la Tunisie, retardé son développement alors qu´elle avait les meilleurs atouts juste après Bourguiba et laissée une Tunisie avec une hémmoragie
morale, économique,sociale et identitaire grave.

Comparer le sultan Quabous ou tout autre monarque auoproclammé du Moyen-Orient avec un roi marocain relève non du manque de maîtrise de l histoire ce qui est improbable
venant de vous John Wayne bardé de diplômes mais plutôt pour ne pas dire de mauvaise foi plutôt un signe de stress chez une ancien haut fonctionnaire déçu par la catastrophe tunisienne causée par Ben Ali et son clan de mafiosis qui ont vidé la Tunisie.

En effet, la monarchie au Maroc, contrairement aux clichés répandus, ne date pas d´hier.

C´est avec le Japon la plus vieille monarchie du monde ( plus de 1300 ans). C´est un fait historique.

L´autre cliché veut que le roi au Maroc s´impose ce qui est archi-faux. En effet chaque année, un processus dit de la " Bey3a " peut soit renouveler ce roi ou le destituer, avec tous les représentants des différentes régions du Maroc.

Enfin, en tant qu´ancine diplomate de carrière et en plus chargé de la sécurité et du renseignement, ayez l´honnêteté de souligner cette différence capitale entre la monarchie au Maroc et celle du Sultan Quabous:

-Le rôle très essentile des partis politiques au Maroc ( des communistes aux islamistes ces derniers au pouvoir actuellement sous leur parti PJD, en passant par les ultra-nationalistes de l´Istiqlal (comme le Destour tunisien à peu prés),, les sociaux-démocrates, le Mouvement Populaires á majorité amazigh, les libéraux etc....).

-Puis vous devrez souligner l´omniprésenve des syndicats très structurés et très influants au Maroc.

-Sans oublier les Régions, les corporations(artisans qui sont trois (3 millions) au Maroc) commerçants de Fés ou du Souss) etc.. etc...

Donc pratiquement, si le roi ne fait pas son travail selon la constitution ou le consensus national, ce roi n´aura aucun avenir vu les forces en présence.

Ce n´est pas, comme le veulent les clichés, que le peuple marocain soit "baise-mains", incliné etc...mais la majorité y inclus les partis politiques les plus républicains ont accépté une formule garante de la stabilité.

Pour les " Arabes" à toutes les sauces, "L´Islam" " source de tous les maux" que vous mélangez avec le haschich, c´est votre opinion bien qu´explosive.

Le plus tragique est de constater que l´époque Ben-Ali a non seulement laissé une Tunisie en ruine mais aussi des bataillons d´anciens hauts fonctionnaires qui se réviellent en constatant qu´ils ont, tels vous Mr. John Wayne, qu´ils avaient travaillé dans un état fantôme.

Et quand un simple roi du Maroc rend une visite amicale à la Tunisie, ce roi est associé, sans raison, aux vieux fantômes.

Ben Ali doit dans sa retraite dorée en Arabie
Saoudite rire aux larmes aprés avoir dupé pendant des décennies non seulement tout un peuple mais ce qui est grave, des centaines de milliers de fonctionnaires.

Ben Ali était un empereur nu mais criminel.
Le roi du Maroc lui est bien réel.

Avec sincérité, un petit voyage au Maroc vous remettra de l´ordre dans les idées.

JOHN WAYNE
| 10-06-2014 16:22
L'espion de Ben Ali goutant a une retraite paisible que je suis est homme organisé et prévoyant.
Vu votre situation catastrophique de pays effondré et vendu par son peuple de traitres au Qatar et à la CIA au nom de la liberté et de la dignité, l'été 2014 sera un été mouvementé.
Votre tourisme tel qu'illustré par les pitreries d'Amel Karboul est mort, tombé au champ d'honneur de la république de bananes Tunisienne.
Même la conversion au Judaïsme d'une Ministre farfelue et au Français de type
« Petit Negre» pensant posséder le lobby sioniste par son intrusion à la synagogue de la Ghriba, n'a pas suffi à renflouer cette industrie vitale devenue moribonde.
Car la Ministre en question est une Tunisienne typique comme celles qui ont crié « dégage » devant notre glorieux Ministère le 14 Janvier 2011. Elle détient des diplômes imposants sans avoir ni l'intelligence, ni l'intellect, ni la culture générale.
Comme penser que le lobby sioniste mondial détient les plus grandes compagnies de croisière et que donc pour renflouer le tourisme, il faut autoriser l'entrée de citoyens Israéliens en Tunisie, tout en ignorant que la Tunisie est en équilibre instable et qu'a son Sud, des milliers de Jihadistes armés s'agitent et s'impatientent.
Et donc pour en revenir à ma vie de retraité nationaliste du gouvernement Tunisien, il m'arrive souvent et cela avant de prendre une petite sieste dans ma vétuste demeure du Bardo aux persiennes fermées, de faire l'inventaire de mes réserves stratégiques de Johny Walker.
Le mois de Ramadan sera long et pénible en Tunisie cet été. Je prévois des canicules étourdissantes mais aussi des attaques terroristes qui agrémenteront mes nuits et mes après-midi et me procureront l'inspiration nécessaire à écrire des articles du Business News qui vous toucheront au plus profonds de vos esprits d'êtres sous-développés et à la mentalité colonisée.
Mes articles sont comme une balle de Browning 9mm. Ils créent en vous la douleur brulante, cinglante, et assommante d'une balle de pistolet automatique.
Ils vous laissent effondrés et dans un état d'agonie qui me réjouit.
Mes articles sont de véritables attaques terroristes de l'esprit et en êtres sous-développés, vous succombez sous le poids de mes mots.
Ma réserve stratégique de Johny Walker se trouve dans une armoire en bois dont les poignées de couleur cuivre ont toujours tendance à se dévisser avec l'usage. Les étagères de bois fin beige sont recouvertes d'un nylon ayant lui-même des illustrations colorées de verres et de bouteilles lui donnant l'aspect d'un papier peint de mur. Ce nylon protecteur est maintenu à ces étagères en bois grâce à des punaises en métal cuivré.
Sur ces étagères en bois, sont disposées des bouteilles de Whisky ayant cette magnifique couleur rouille. Il m'arrive souvent de faire un inventaire mental rapide du nombre de ces bouteilles alignées comme les soldats d'un de ces bataillons de l'armée et de la Garde Nationale que souvent Bourguiba passait en revue la tête haute et fière.
L'été 2014 devrait être un été sanglant pour le peuple de bipèdes que vous êtes.
Car comme je le mentionne souvent, il faut en général trois années à une guérilla armée pour atteindre un état d'organisation et d'efficacité qui pourrait mettre en danger un gouvernement fragile comme celui actuel Tunisien.
Les Jihadistes sont prêts, comme vous êtes prêts à danser comme des Pygmées sur les gradins du Festival de Carthage afin d'oublier votre triste destin de peuple colonisé.
Des Jihadistes prêts au sacrifice et prêts à faire de la vie des bourgeois Tunisiens retourneurs de veste et qui ont parlé de « révolution exemplaire dans le monde, un véritable enfer.
Un enfer qui s'illustre déjà par des incendies qui seront d'autant plus difficiles à maitriser que l'été s'annonce chaud.
La Tunisie sera bientôt un désert géant ou des Salafistes iront même jusqu'à couvrir le sol de gros sel afin que rien ne repousse.
Le drapeau noir Salafiste sera bientôt hissé sur le Palais de Carthage et en ce jour noir et sombre je n'aurai qu'une seule chose à déclarer Monsieur le Juge, Messieurs les Jurés :
« A votre santé Peuple de Gueux ! »

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.


Amine
| 10-06-2014 15:37
Un ancien diplomate dont la carrière n'a pas été des plus brillantes cherche un auditoire sur le net.
Si tel est vraiment le cas j'aurais honte a ta place d'ecrire un comentaire avec en bas de page une signature zaama professionnelle. C dur le rejet et la retraite.
Continue a te ré-inventer une vie sur le net ca évite le suicide...

Citoyen_H
| 10-06-2014 14:40
En effet, il s'agissait de Mohamed VI.
Merci de m'avoir corrigé.
Salutations.

Berbere
| 10-06-2014 14:39
Les tunisiens sont les meilleurs mais les plus salops
le roi a fait un geste benefique mais un peux exagere c bon il est rentre chez lui et qu'en en parle plus ici on n'a pas de rois
on a interet a voir concretiser le grand maghreb"mediterraneeins pour faire le poid contre l'europe et surtout contres ces bedouins arabes du khaliij et nous devrons ne pas s'enfoncer dans la discorde car c'est bien le but des pays du khaliij qui veulent coute que coute nous convaincre de notre arabité et que nous sommes freres ce qui n'est pas du tout du tout le cas

Messmar
| 10-06-2014 14:31
John Wayne nous écrit toute une page de délire et d'insultes. Il se défoule, fait de l'esprit, insulte le Roi, les tunisiens, des gueux, les tunisiennes, Bref, John ne tire pas au pistolet, mais crache du venin et finit par être ridicule, incompréhensible. J'ai qu'une envie, c'est de lui dire qu'il a trouvé son texas, ici, un lieu de ramassis bouffons dont aucun asile ne voudrait.

JOHN WAYNE
| 10-06-2014 13:34
Qui ne se rappelle pas de la fameuse visite du Sultan Qabous en Tunisie ?
A cette époque où je faisais mes premiers pas au sein du Ministère des Affaires Etrangères, la Tunisie qui paradoxalement était au summum de son Nationalisme et de sa fierté de Nation Arabe indépendante, se mobilisa étrangement à l'arrivée d'un roi inconnu de tous et de toutes.
Un roi qui intrigua plus d'un gueux et d'une gueuse qui des gourbis de Djebel Lahmar aux quartiers bourgeois de La Marsa, accoururent afin de découvrir un souverain haut comme trois pommes et à la physionomie digne de ces cirques ou sont exposées des hommes ou des femmes aux physiques faisant l'exception physiologique des êtres humains de ce bas monde.
Pas de doutes dans mon esprit, l'arrivée en grandes pompes de ce roi sorti tout droit des comptes de milles et une nuit, dissimulait un message caché du Combattant Suprême.
Un message qui devait certainement être du type : « Voilà quel Chef d'Etat vous auriez sans moi peuple de gueux ».
Et donc, c'est sur l'ancienne route de La Marsa et avant que cette artère principale menant à la banlieue Nord ne fut modernisée en autoroute par un génie nommé Ben Ali, que des milliers de gueux et de gueuses vêtues de mini-jupes multicolores et de «dos nus », virent passer le cortège de ce roi bouffon qui de son regard de souverain affamé de perdition, dévora brièvement du regard des milliers de femmes Tunisiennes vulgaires mais au regard hautain.
Le Sultan s'était cru un instant à Rome ou à Paris.
La carrière de ce Sultan et de son entourage auquel il ne manquait que des singes et des acrobates comme au Moyen-Age, ne fit pas long feu après sa visite en Tunisie ou il reluquât en bavant, ces Tunisiennes brunes et aux mini-jupes serrées achetées à la friperie au prix modique de 100 millimes.
Des Tunisiennes qui furent même le sujet d'un discours de Bourguiba dans lequel il pouffa de rire en protestant faiblement quant à une Tunisie aux rues pleines de femmes vêtues trop légèrement.
Notre souverain nain et hirsute et sa caravane de pitres regagnera son Royaume désertique ou d'ailleurs il avait auparavant signé un décret prohibant le port des lunettes de soleil, pour se faire éjecter par son propre fils.
Le Monde Arabe est plein de rois dont les vies privées contrastent avec des vies publiques ou ils jouent le rôle de souverain ayant tous les pouvoirs après Allah.
Commandeur des croyants de jour, et pervers a tous les azimuts de nuit me diriez-vous en peuple de gueux averti et astucieux n'est-ce pas ?
***
Car dans ces Royaumes du Monde Arabo-Musulman, Islam et autorité Divine héréditaire appropriée à coup de gourdins de peuples de gueux et de pouilleux, côtoient vice, arriération, et usage des stupéfiants a huit clos.
C'est ce genre de monde Arabe que les puissances coloniales et sionistes veulent réinstaurer en Tunisie et ailleurs avec les révolutions Arabes.
La Tunisie a déjà plongé dans un contexte d'Islam et de perversion avec des mariages ourfis consommés après des prières hâtives.
Ces mêmes souverains comme en Arabie Saoudite procréent de bonnes, de servantes, et mêmes d'esclaves qui marchent en silence la tête baissée d'un recoin a l'autre de ces Palais frais et sombres l'été, et leurs persiennes les isolant de la masse de peuples de gueux pratiquant en attendant la suite des évènement, magie noire et prostitution infantile entre deux pipes de Haschich.
Le Nationalisme est la dignité pour les peuples Arabes et non l'Islam.
Cette religion dont la version cruelle s'étend comme une trainée de poudre dans un monde Arabe au sous-développement tenace, a comme antidote le Nationalisme et des leaders Arabes comme Bourguiba, Ben Ali, et Nasser pour qui la femme Arabe est digne même, si elle est légèrement vêtue dans les rues.

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.


A lire aussi

Le Conseil régional élargi de Nidaa Tounes à Monastir a appelé le directeur exécutif de Nidaa

22/09/2018 15:26
0

Après les démissions collectives de Ben Arous et de Hammam Lif, c’est au tour des membres de la

22/09/2018 14:23
1

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a reçu, ce samedi 22 septembre 2018, l’avocate et veuve du

22/09/2018 14:03
4

Les pêcheurs tunisiens arrêtés par les Garde-côtes italiens et qui sont en état d’arrestation depuis

22/09/2018 13:23
0

Newsletter