alexametrics
A la Une

Toute la lumière sur Shems FM, la nouvelle radio privée tunisienne

Toute la lumière sur Shems FM, la nouvelle radio privée tunisienne
Cette année, la rentrée dans le paysage audiovisuel tunisien ne sera pas comme les autres. Elle sera marquée, notamment, par le lancement au grand public, à la fin du mois de septembre, de la 4ème radio privée en Tunisie baptisée Shems FM signifiant soleil en arabe. Après « Mosaïque FM », « Jawhra FM » et « Radio Zitouna », c’est un nouveau soleil qui brillera sur les ondes, avec une équipe déjà bien rodée.
Dotée d'un capital de 1,5 MDT, promue et présidée par Cyrine Ben Ali Mabrouk, « Shems FM » injectera indéniablement un nouveau souffle au paysage radiophonique tunisien.


Du côté des Berges du Lac se dresse, majestueusement, un nouveau bâtiment. Tendance, design et très moderne, il vient s’ériger au coin du principal boulevard de ce quartier d’affaires huppé de Tunis.
En y pénétrant, on ressent l’ambiance studieuse. Celle du lancement d’un grand projet. Certains collaborateurs sont dans leur bureau, les animateurs en réunion et les responsables contrôlent soigneusement les travaux de finition du siège.
On est à la dernière ligne droite d’avant le lancement grand public. Un lancement très attendu, aussi bien par la concurrence, tellement tout a été tenu sous silence jusque-là, que par les auditeurs.
Beaucoup d’encre a coulé jusque-là, mais sans laisser filtrer l’essentiel, soit la programmation détaillée, les fréquences…
Le mot d’ordre à « Shems FM », pour le moment, est « motus et bouche cousue », en attendant la révélation générale, lors d’une rencontre de presse prévue, à la veille du lancement, pour annoncer la naissance de la radio, la programmation, les animateurs, et les sept fréquences attribuées à la nouvelle station et qui couvriront tout le territoire de la Tunisie ou presque… Même le logo sera dévoilé au cours de cette conférence.

N’empêche. Fethi Bhoury, Directeur Général et Lotfi Zeghdana, Directeur général adjoint, chargé de la promotion de l’antenne, ont accepté de laisser filtrer quelques indiscrétions pour Business News.
On nous confirme, d’ores et déjà, que la nouvelle station de radio n’aura ni de vocation musicale, ni sportive, ni culturelle. Elle sera généraliste, grand public dont la programmation concoctée est destinée à toutes les tranches d’âge. « Il y aura des émissions thématiques, avec un contenu diversifié et de qualité, susceptible d’attirer l’intérêt des Tunisiens », précisera Fethi Bhoury.
Lotfi Zeghdana ajoutera que « la radio se classe dans la catégorie des médias audiovisuels généralistes, à contenu thématique. Nous avons élaboré une programmation dans laquelle, le Tunisien peut se retrouver, se projeter et se reconnaître. Qu’il soit homme, femme, ménagère, jeune ou moins jeunes, chacun trouvera son compte en se branchant sur les fréquences de Shems FM ».

Par ailleurs et contrairement à Jawhara et Mosaïque, Shems FM a une licence nationale et pourra diffuser ses émissions sur pratiquement tout le territoire de la République par le biais de sept fréquences. « Shems FM » sera, sans aucun doute, un redoutable concurrent, notamment aux radios régionales publiques, qui bénéficient du plus haut taux d’audience dans leur zone de fréquence.
L’objectif du management est clair : la radio se veut le miroir de la société tunisienne et le reflet des préoccupations des Tunisiens.
Confidentialité de pré-lancement oblige, il faudra cependant attendre la deuxième quinzaine du mois de septembre pour avoir les détails sur la programmation et les animateurs qui meubleront les ondes et tiendront compagnie aux auditeurs. M. Zeghdana s’est contenté de nous informer que la programmation comprend entre autres, des talk Shows, de l’interactivité, du divertissement et de l’information. Il y aura une programmation ciblée et on proposera un contenu thématique.
« Il est évident qu’il y aura de la musique sur Shems Fm. Néanmoins, elle sera un outil d’accompagnement et non pas l’essence de la station radio », a ajouté le Directeur général.

L’équipe est composée d’une trentaine d’animateurs jeunes et très motivés, sans compter les correspondants régionaux et les collaborateurs externes. Ce qui porte le nombre de l’équipe à environ une cinquantaine, précise Lotfi Zeghdana.
Bon à noter : tout est soigneusement préparé par une équipe de professionnels, compétents et expérimentés, dont le parcours assez riche et diversifié, a été exploité pour la mise en place d’une grille intéressante.
En effet, à la tête de « Shems FM », figure Cyrine Ben Ali Mabrouk qui n’est pas à sa première création d’entreprise puisque c’est elle qui a fondé le FSI Planet Tunisie. Au poste de Directeur Général, qui aura la délicate mission de chapeauter toute l’équipe et de s’occuper des questions administratives et autres, les promoteurs de la station radio ont choisi Fathi Bhoury, qui était le DG de Planet. Il sera assisté par une compétence non moins négligeable, en l’occurrence Lotfi Zeghdana, qui aura une tâche pas aisée, celle de promouvoir l’antenne. Lotfi a déjà fait ses preuves en la matière et a démontré un professionnalisme et une compétence hors pair.
Avant se passer à Shems FM, pour contribuer à son lancement, il occupait le poste de directeur du marketing de Sabrine, relevant du groupe M’Zabi. Il a plusieurs cordes à son arc puisqu’il était également directeur de la communication du complexe touristique, Djerba Explore ; consultant à Mosaïque FM, responsable du développement d’une régie publicitaire, et secrétaire général de la Chambre syndicale nationale des Agences de Communication Publicitaires.

Shems Fm a, également, fait appel à Amel Smaoui, dont la mission est d’assurer le poste de directrice de la programmation. Mme Smaoui n’est pas inconnue du grand public qui l’a découverte, il y a quelques années, dans la fameuse émission « Chems Alik », sur la défunte chaîne, « Canal Horizons ». Depuis, la jeune femme a fait ses preuves et a poursuivi son bonhomme de chemin dans le paysage audiovisuel. Entre Mosaïque FM, où elle a assuré l’animation, pendant quelque temps, avant de s’envoler en France, où, elle a travaillé chez TV5, pour revenir par la suite, chez Nessma TV et figurer dans l’équipe managériale de la Star Academy. Elle n’a d’ailleurs quitté Nessma TV que tout récemment pour Shems FM.
Les journalistes de la nouvelle station seront dirigés par Imed Ketata, un professionnel du secteur, qui occupera le poste de directeur de la rédaction et chapeautera par conséquent, le travail des journalistes, reporters et animateurs de la station. M. Ketata a assuré pendant longtemps la présentation du 20 heures dont il a été également le rédacteur en chef sur Tunis 7.

Maintenant, tous les ingrédients sont dans la marmite et le tout se prépare sur un feu doux en attendant le lancement officiel, prévu à la fin du mois de septembre 2010. Une date à laquelle, les auditeurs, se réveilleront sur les voix de nouveaux animateurs, une nouvelle programmation et le démarrage d’une nouvelle station radio, dans le paysage audiovisuel national.

Crédit photos du siège de Shems FM : Hamadi Rgayeg

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

A lire aussi

Le paysage politique et partisan est en perpétuelle métamorphose. Le passage à l’Assemblée des

14/11/2018 20:13
0

En dépit de son appartenance à l’un des plus grands groupes internationaux, Total Tunisie brille par

13/11/2018 16:59
20

L’affaire des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi fait encore couler beaucoup d’encre avec des

12/11/2018 19:59
7

Après avoir annoncé son remaniement ministériel, le chef du gouvernement passera devant l’Assemblée

11/11/2018 16:33
5

Newsletter