alexametrics
Dernières news

Taïeb Baccouche désigné secrétaire général de l’UMA

Taïeb Baccouche désigné secrétaire général de l’UMA

L’ancien ministre des Affaires étrangères, Taïeb Baccouche a été désigné, jeudi 5 mai 2016, secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe (UMA). La candidature de M. Baccouche était soutenue par le président de la République, Béji Caïd Essebsi.

 

On rappellera que la Tunisie a accueilli ce jeudi la 34ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UMA. Le secrétariat général de l'UMA est basé à Rabat au Maroc.

 

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

TOUNSI
| 06-05-2016 14:08
UN incapable à la tête d'une institution déjà morte ou presque , pourquoi ? Ah oui pour l'enterrer définitivement et avec elle enterrer les rêves de 100 MILLIONS de maghrébins

H
| 05-05-2016 17:27
Ça valait bien de faire imploser NIDAA pour lequel nous vous avons donné nos voix

Observateur
| 05-05-2016 16:32
La bonne affaire: Gharsali à Rabat, Abdouli à Ryadh, Lakhdar à l'UNESCO, Lahoual, Ben Yaghlène, Baccouche, on recase les copains même après 70 ans à condition qu'ils soient bien sages et viva la Républica des 3 millions de chômeurs.

Skander Ounaies
| 05-05-2016 16:23
Tous les Maghrébins aspirent à un Espace Economique plus performant(prés de 100 millions d'habitants)sachant que le taux d'échange interrégional est le plus faible du monde (3% selon la WB,comparés aux 15% pour l'Amérique Latine ou des 24% des pays d'Asie du Sud Est).Pour cela,des réformes économiques doivent être lancées dans certains pays,avec la participation de la Société Civile,avec une meilleure répartition des richesses et des objectifs d'éducation nouveaux: mais il faut surtout une volonté politique de croire en cet Ensemble, lancé déjà en 1958 au Congrès de Tanger par Allal El Fassi et Bourguiba.
Mr.Baccouche,il vous appartient de relancer cet Espace,seul espoir de constituer une taille critique (aussi bien politique qu'économique),nécessaires pour le devenir des populations,et surtout de la jeunesse diplômée.
Professeur Skander Ounaies

aboulghaïeb
| 05-05-2016 16:00
A la tête du MAE, T.B a été d'une nullité totale! On s'attendait à ce qu'il donne du tonus à la diplomatie tunisienne et qu'il fasse oublier les bévues de Bouchlakaq; malheureusement par ces déclarations à l'emporte-pièce et en pédalant dans la semoule, il n'a fait qu'enlaidir l'image, déjà ternie de notre diplomatie
Et là, pour le "remercier" des bons et loyaux services rendus à la nation, on lui offre une vie de château à la tête d'une organisation fantôme.
L'UMA n'a plus que deux rôles: offrir une rente viagère à quelques centaines de privilégiés et des voyages aux frais de la princesse à ces mêmes privilégies et leur famille!

A lire aussi

La députée et militante Bochra Belhaj Hmida a annoncé lundi 19 novembre 2018, sur sa page Facebook,

20/11/2018 13:43
1

Le parti Afek Tounes a exprimé, dans un communiqué rendu public le 19 novembre 2018, son étonnement

20/11/2018 12:38
1

Le ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum a relevé, ce mardi 20 novembre 2018, l’existence

20/11/2018 11:02
4

L’université tunisienne a perdu lundi 19 novembre 2018, un grand enseignant et chroniqueur, en la

20/11/2018 10:23
2

Newsletter