alexametrics
Dernières news

Six ans de prison ferme pour Ridha Grira

Six ans de prison ferme pour Ridha Grira

Ridha Grira, ancien ministre des Domaines de l’Etat sous Ben Ali, vient d’écoper aujourd’hui vendredi 12 mai 2017 de 6 ans de prison ferme avec effet immédiat, apprend Business News de source judiciaire.

 Cette condamnation prononcée en vertu de l’article 96 du code pénal, vient suite à l’accusation émise contre l’ancien ministre d'avoir « cédé un terrain de manière illégale ».

On rappelle qu'il a été également ministre de la Défense au moment de la révolution le 14 janvier 2011.


Mise à jour à 16:18 : Ridha Grira a cédé un terrain à Enfidha à un particulier en le présentant comme étant un terrain nu. Il s'est avéré cependant que le terrain en question contenait une carrière de sable, ce qui modifie totalement la procédure de cession de cette propriété publique mais aussi sa valeur. On précise que l'ancien ministre a comparu seul dans cette affaire en sa qualité de fonctionnaire. Un autre procès est en cours dans le cadre de cette même affaire et implique l'acheteur. Ce dernier serait en évasion, d'après des sources judiciaires.


Mise à jour à 13:50 : Une source proche de Ridha Grira a affirmé que le prévenu n'a pas été informé de la date de son procès, tout comme son avocat et qu'il est totalement surpris par le verdict et par le fait qu'il n'ait pas été convoqué.  


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (18)

Commenter

Ladjnef
| 13-05-2017 11:51
Il m'a été donné de consulter des dossiers qui trainent d'une juridiction à une autre, depuis le 14/01/2011. Des dossiers ridicules qui font honte à cette justice dites « indépendante » après la "révolution".
Ces dossiers appellent à se demander qui va se réconcilier avec qui ? Tout y est sens dessus dessous, et avec tous les rôles sont inversés de manière à se demander si l'État existe encore.
Bref, Il y a de quoi se demander si la réconciliation et avec elle le classement de certains dossiers qui font honte à la justice, n'est pas, en définitif, de nature à occulter les forfaits de ceux qui avaient monté ces dossiers, de manière vulgaire et extravagante, et avec la bassesse des magistrats qui avaient eu à les traiter obéissant aux ordres d'une horde en quête de revanche.
Pour certains, des gens qui avaient été ciblés par ces dossiers iniques, Il y a lieu d'exiger, plutôt que cette réconciliation merdique, que les procès se déroulent en public, sous l''il attentif des médias et du rapporteur spécial des nations unies en matière de protection des droits de l'Homme.
Vous allez découvrir, ainsi, qui est la victime, l'intègre et le clean et qui est le bourreau, le corrompu et l'infâme.

El GHOUL
| 12-05-2017 22:06
Il s'agit d'une vindicte contre les anciens ministres de Ben ALI . Quant au terrain à Enfidha, il a été vendu à un proche de Ben ALI, Mr GRIRA a exécuté les ordres de son chef. Même avec ces malversations, les caisses de l'Etat étaient pleines. Aujourd'hui, le pays est au bord du gouffre.

takilas
| 12-05-2017 21:16
Nahdha est averti dorénavant que les terres domaniales sont la propriété du peuple qui a milité pendant quinze siècles pour les libérer.
Déjà un encouragement en moins pour nahdha pour coloniser tant la Tunisie que Tunis la massacrée par la même nahdha durant les six dernières années.

Stouko
| 12-05-2017 20:14

La "démocratie" doit, vraiment, avoir bon dos pour supporter l'insupportable.

Sidi Ali
| 12-05-2017 19:11
Une honte Ils ne Les lâcherons donc jamais .
Il y a plus proche encore l affaire de la BFT et de Slim benn hmidane
Le milliard de bouchleka
Les comptes au panama ,hsbc ..

Hadj
| 12-05-2017 17:24
A bn en évasion? L'intéressé est plutôt en fuite!!

MFH
| 12-05-2017 17:24
Et ceux qui ont occupé les trottoirs, et installé leur commerce en' pleine rue et les autres qui s'enrichissent et accumulent les millions de dinars en s'adonnant à la contrebande et au commerce illégal et les douaniers qui ferment les yeux à l'entrée de marchandise sans droits de douanes et contre sonnante et trébuchante..... qu'est-ce qu'on en FAIT ? Ne sont-ils pas plus à même d'être mis en tôle, bien avant ce malheureux ministre.

HatemC
| 12-05-2017 16:43
Justice inféodée aux islamistes depuis que B'hiri est passé par là ... une justice qui finira par retourner le peuple contre cette institution aux mains des barbus ...

Les compétents en taule et la racaille qui s'empiffrent comme des porcs ....Hatem Chaieb

houda
| 12-05-2017 16:34
Tout le peuple sait ça quoi que vous fassiez vous ne pouvez pas les salir ils les ministres de ben Ali étaient des vrais patriotes et même plus beaux

Abel Chater
| 12-05-2017 16:30
Que ces arrivistes Hafedh Caïd Essbsi, Mohsen Marzouk, Toubel et Co. soient avertis. Leur tour n'est pas pour l'éternité.
Ceux qui se prennent pour les immunisés d'aujourd'hui, seront les cibles juridiques de demain.
Et la terre tourne et tourne et tourne sans jamais s'arrêter même pour une fraction de seconde.

A lire aussi

En préparation de la grève dans la fonction publique, prévue le jeudi 22 novembre 2018, les

17/11/2018 10:11
2

Après son départ du ministère des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières, l'ancien

17/11/2018 09:30
0

Rachid Khechana vient d'être nommé PDG de l'agence de presse Tap tel que décidé lors de la réunion

17/11/2018 09:12
0

Le nouveau ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed a procédé, ce vendredi 16 novembre 2018, à la

16/11/2018 22:15
0

Newsletter