alexametrics
Dernières news

Réponse d'un actionnaire de V Production à Slim Riahi et Cactus Prod

Réponse d'un actionnaire de V Production à Slim Riahi et Cactus Prod
Suite aux propos de Slim Riahi, jeudi 23 janvier 2014, et aux chiffres qu’il a dévoilés, et dans l’impossibilité de joindre Moez Ben Gharbia, nous avons contacté un des actionnaires de la société V Production qui nous a révélé les points suivants :

- Les chiffres dévoilés par Slim Riahi concernent le chiffre d’affaires global de V Production réalisé avec Cactus ;
- V Production n’a reçu que moins de 20% de ce montant ;
- V Production a avancé, de sa propre caisse, l’ensemble des dépenses pour réaliser les différents programmes (frais de personnel, piges et salaires de journalistes, décors…) ; A titre d’exemple, les frais de production de la caméra cachée Zelzel se chiffrent à des centaines de milliers de dinars. L’émission a rapporté un million de dinars à Cactus qui doit payer V Production le montant de 460.000 dinars. Or ce montant n’a toujours pas été réglé, bien que Cactus ait été payée par les annonceurs. En revanche, Slim Riahi a déjà touché 100.000 dinars, représentant 10% du revenu publicitaire ;
- Le chiffre d’affaires indiqué par Slim Riahi concerne une relation bipartite entre Cactus Production et V Production et ne concerne en aucun cas Slim Riahi qui n’a aucun droit d’ingérence ou de regard dans cette relation ;
- Une plainte sera déposée contre Slim Riahi et la société Cactus pour violation d’un secret contractuel et c’est à la justice de trancher, car ce type de différends ne se traite pas dans les médias ;

Notre interlocuteur précise que Moez Ben Gharbia n’a toujours pas été rémunéré pour son travail et ce depuis la création de la société en janvier 2012, malgré l’insistance des administrateurs de la société pour qu’il reçoive son dû. M. Ben Gharbia arguait à chaque fois que le manque de trésorerie et la nécessité de payer les fournisseurs et le personnel était prioritaire.
Il semble par ailleurs que V. Production va exiger de suite le règlement de l’ensemble de ses factures en souffrance chez Cactus Prod et de l’ensemble des traites qui se sont avérées sans solde à la banque. « Une AGE de V Production sera organisée la semaine prochaine avec, à l’ordre du jour, l’avenir des relations entre la société Cactus Production et la possibilité d’orienter l’ensemble des émissions de V Production vers une autre chaîne, suite au volume important des factures en souffrance et de l’insolvabilité de Cactus Production », nous indique notre source.

R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

REFLET
| 25-01-2014 12:08
En réalité c'est un règlement de compte entre deux rigollots qui a fait couler beaucoup d'encre sans intérêt.

Ces hypocrites et lâches auraient du aller régler leur différent et laver leur linge sale entre eux et éviter de l'amplifier dans les médias et sur les réseaux sociaux sans nous dévoiler leur valse de haut niveau de mensonge et de malhonnêteté.

R.T.
| 25-01-2014 06:28
Le peuple a marre d'entendre les miliards qui s'en vole et lui compte ses sous pour manger et aller au docteur?Que la raison reprendra place auplustôt.

sami
| 25-01-2014 00:04
vous nous publiez une lettre d'un soi-disant actionnaire de V production qui ne donne aucun chiffre précis sur le bénéfice de V production sur les émissions facturés a ettounsiya....ce pseudo-actionnaire est resté volontairement très vague sur le cout des dites emissions (parlant du quelques centaines milliers de dinars) puis nous dit qu'il vont attaquer slim riahi pour divulgation de secret......7a7a7a7a7a MBG é son pseudo actionnaire ont été ridiculisés par slim riahi......ils ont allumé le feu é mnt ils savent plus comment l'éteindre !

griguer
| 24-01-2014 15:42
slimc'est le berlusconi tunisien .

makrem dahech
| 24-01-2014 15:14
Pourquoi est ce un actionnaire ,et non le pdg, qui s' exprime au nom de v production?

makrem dahech
| 24-01-2014 15:08
Chers administrateurs de bussiness news,

Qui est le pdg v production et quelles sont ses sources de financement,

hich
| 24-01-2014 14:57
bravo MR.F.M alis john wayne pour cette belle analyse!vos diplomes!vous les meritez bien!vos conclusions sont partagées par beaucoup de tunisiens censés et qui ont du plomb dans la tete!!

Mohamed 2
| 24-01-2014 14:37
En matière contractuelle, la divulgation des termes et conditions d'un accord quelconque ne constitue une faute que si elle transgresse précisément une clause de confidentialité et de non-divulgation dûment insérée dans ce même accord.
En d'autres termes, ce qui n'est pas clairement interdit par le contrat est présumé toléré.
Autrement, le "divulgateur" peut agir librement dans ce sens, pour peu que cela ne porte pas abusivement atteinte aux intérêts de son co-contractant.

JOHN WAYNE
| 24-01-2014 13:31
Bonjour John Wayne pouvez vous nous éclairer un peu sur Sissi BHN |24-01-2014 12:04 Bonjour John Wayne, tout ce que vous avez prédit depuis des Mois concernant la Tunisie et le monde arabe s'avère vrais pour une grande parti. Mais concernant Sissi certes, il est en voie de réanimer le nationalisme arabe tout en s'approchant de l'axe de la Résistance formé par le Hezbollah, la Syrie et l'Iran. Seul bémol, pourquoi Sissi entretient encore des relations étroites avec l'Arabie-saoudite, pays comme chacun le sait est l'ennemi public numéro1 pour les arabes dans la mesure où ce pays fashiste finance la secte wahabite et les terroristes de tout poils pour détruire tel ou tel pays arabe au profit du régime sioniste. Votre éclairage serait très utile sur ce point précis (relation Sissi-Arabie-Saoudite) Cordialement et au plaisir de vous relire.

Monsieur,
Votre question est intelligente et pour y répondre et comme pour chaque question en histoire et en sciences politiques, il faut revenir au contexte historique de la question.
Ce grand Patriote qu'est Mezri Haddad a dit : « c'est dans l'histoire que je lis l'avenir » et il a bien sur raison.
Car historiquement, l'Arabie Saoudite est un pays qui a toujours craint l'Egypte qui est la véritable puissance militaire du Monde Arabe.
Mais l'Egypte est aussi et aujourd'hui encore, une puissance politique et culturelle. La destitution de Mohamed Morsi et des frères musulmans est observée par le monde entier mais surtout par le monde Arabe. Celle-ci est derrière la recrudescence des verts en Libye mais fait aussi trembler les islamistes Tunisiens.
L'Egypte possède à son actif trois guerres au moins contre Israël, puissance nucléaire et base des Etats Unis. Et l'Egypte représente une menace pour l'Arabie Saoudite si l'on se rappelle de la guerre de Nasser au Yémen lors de laquelle le régime de Ryadh a été directement déstabilisé par l'armée Egyptienne.
L'Arabie Saoudite a toujours montré patte blanche face à l'Egypte. Mais il y aussi un respect immense car contrairement à l'Arabie Saoudite, l'Egypte est avec la Syrie et l'Irak de Saddam Hussein, le seul pays Arabe qui a osé s'attaquer à Israël. Tout le monde se souviendra que le rêve du Roi Fayçal aura été toute sa vie de libérer Jérusalem et de prier un jour à la mosquée Al Aqsa.
Il y a donc entre Ryadh et le Caire une relation mixte, à la fois de crainte et de respect.
Il y aussi un coté culturel important qui lie les deux pays. Des milliers de Saoudiens visitent ou vivent en Egypte comme ils visitent Beyrouth. Il y a donc un attachement culturel, l'Egypte étant un pays riche en vie nocturne et aux m'urs plus relâchés que ceux d'Arabie Saoudite. L'Egypte étant géographiquement proche, ce pays est devenu la destination préférée de nombreux Saoudiens.
Des liens économiques étroits lient aussi l'Arabie Saoudite au Caire. Ceux-ci sont principalement illustrés par les investissements bancaires de l'Arabie Saoudite en Egypte. Mais il y a aussi que des milliers d'Egyptiens pauvres travaillent en Arabie Saoudite ou ils sont expatriés.
Et pour finir, il faut bien sur voir dans le rapprochement de l'Arabie Saoudite avec le général Al Sissi une affaire de compétition avec le Qatar. Les actions du Qatar, même si elles trouvent l'accord de Ryadh, gênent l'Arabie Saoudite, ce pays ne voulant guère être supplanté en tant que puissance Wahhabite. La destitution de Morsi, grand allié du Qatar a été une opportunité pour l'Arabie Saoudite de supplanter à son tour l'influence de cet émirat bédouin en Egypte.

F.M. Alias JOHN WAYNE
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.




HatemC
| 24-01-2014 13:06
Un voyou qui a fait fortune en spoliant les Libyens;
Un type qui n'a aucune éthique et aucune éducation.
Voici un type qui ne respecte aucune déontologie et se croit en pays conquis où tout est permis alors qu'il est tenu au secret contractuel. Il se vautre à mon avis car il n'est pas assez futé en violant le contrat qui le lie à ses associés.
Un homme d'affaire est par définition: "est une personne qui a créé une ou plusieurs sociétés commerciales, ou qui les administre, profitant des revenus qu'elles génèrent."
Connaissez vous les entreprises administrés par ce type ? Je vous le lance le défi de les énuméré ici.
Si plainte contre lui, la justice en principe le jugera sévèrement; il faut que les hommes d'affaires sachent qu'ils évoluent dans un pays de droit et qu'ils sont tenus au respect des lois. Ils ne sont pas des électrons libres qui se permettent des libertés.
Sa mentalité est mauvaise, ce qui le perdra. Attention Slim, ne fait pas trop parler de toi, les Libyens vont te rattraper un jour ou l'autre tu feras le chemin inverse enchainé et direction Tripoli.
Il a choisi le terrain le plus sale pour régler ses affaires, ce qui dénote d'un manque manifeste d'éducation. Il parait que l'origine de sa fortune vient d'un gain au Loto .....Kesskesslou yarja3 lasslou. Hatem Chaieb

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter