Rached Ghannouchi : la résistance contre les taghout a commencé en 1981 (Vidéo)

Businessnews.com.tn | publié le 22/02/2014 19:58

Lors d’une cérémonie organisée, aujourd’hui samedi 22 février 2014 au Palais des Congrès de Tunis, à l’occasion de la création de la « Fondation Assoumoud » (la résistance) et la célébration du 3ème anniversaire de la promulgation du décret d’amnistie générale, Rached Ghannouchi, président du mouvement d’Ennahdha, a prononcé une allocution devant l’assistance pour se féliciter de cet événement.

M. Ghannouchi a tenu à rendre hommage à «tous les croyants et toutes les croyantes » qui ont milité et résisté contre le « premier taghout » et le « second taghout » depuis 1981, faisant abstraction de tous les autres mouvements militants et résumant, ainsi, le militantisme contre les anciennes dictatures à la lutte menée par le mouvement islamiste.

Le leader d’Ennahdha s’est attaqué à tous ceux qui se sont opposés aux deux gouvernements venus après la révolution quant à l’instauration du principe des indemnisations des amnistiés et de leurs familles, M. Ghannouchi considérant cette indemnisation comme étant un droit inaliénable prôné par les valeurs religieuses et humanitaires. « Il s’agit d’une cause du militantisme national que certains ont voulu et veulent ternir », a-t-il dit en substance.

Rached Ghannouchi : la résistance contre les taghout a commencé en 1981 (Vidéo)

publié le 22/02/2014 19:58

Lors d’une cérémonie organisée, aujourd’hui samedi 22 février 2014 au Palais des Congrès de Tunis, à l’occasion de la création de la « Fondation Assoumoud » (la résistance) et la célébration du 3ème anniversaire de la promulgation du décret d’amnistie générale, Rached Ghannouchi, président du mouvement d’Ennahdha, a prononcé une allocution devant l’assistance pour se féliciter de cet événement.

M. Ghannouchi a tenu à rendre hommage à «tous les croyants et toutes les croyantes » qui ont milité et résisté contre le « premier taghout » et le « second taghout » depuis 1981, faisant abstraction de tous les autres mouvements militants et résumant, ainsi, le militantisme contre les anciennes dictatures à la lutte menée par le mouvement islamiste.

Le leader d’Ennahdha s’est attaqué à tous ceux qui se sont opposés aux deux gouvernements venus après la révolution quant à l’instauration du principe des indemnisations des amnistiés et de leurs familles, M. Ghannouchi considérant cette indemnisation comme étant un droit inaliénable prôné par les valeurs religieuses et humanitaires. « Il s’agit d’une cause du militantisme national que certains ont voulu et veulent ternir », a-t-il dit en substance.

S.H
Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration