alexametrics
Dernières news

Prix Nobel de la paix : Bouteflika félicite Caïd Essebsi, le Quartet et le peuple tunisien au nom de l’Algérie

Prix Nobel de la paix : Bouteflika félicite Caïd Essebsi, le Quartet et le peuple tunisien au nom de l’Algérie

Suite à l’attribution du Prix Nobel de la paix 2015 au Quartet parrain du Dialogue national, le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de félicitations à son homologue tunisien, Béji Caïd Essebsi.

 

Le président Bouteflika s’est déclaré, ainsi, «très heureux pour l’obtention par la Tunisie, à travers le Quartet parrain du dialogue national, du Prix Nobel de la paix 2015», dans un texte publié dimanche 11 octobre 2015 par l’agence de presse algérienne APS et rapporté par la TAP.

Et d’ajouter, «en cette occasion historique, il me plaît de vous présenter ainsi qu’au Quartet du dialogue national et au peuple tunisien frère, au nom de l’Algérie, gouvernement et peuple, mes sincères félicitations pour cette grande consécration. Ce prix est une marque de reconnaissance pour les efforts déployés par toutes les forces vives de la société tunisienne qui ont défendu avec fermeté et détermination les principes de consensus et de compromis en une étape cruciale de l’histoire de la Tunisie sœur.»

 

Abdelaziz Bouteflika estime que cette consécration contribuera au renforcement du processus démocratique, à la consolidation du dialogue, à la réconciliation et à l’unité nationale en Tunisie.

Qualifiant les relations tuniso-algériennes de «privilégiées et de modèle», il a réaffirmé la détermination de l’Algérie d’être constamment aux côtés du peuple tunisien et de son gouvernement et de continuer à soutenir le processus de renouveau et de dialogue en Tunisie.

 

D’après TAP

 

Photo d’archives

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Bourguibiste nationaliste
| 13-10-2015 08:57
Cher Monsieur,
Je vous remercie pour votre long et intéressant commentaire.
Je suis honoré que vous vous êtes donné tant de peine pour me répondre.
Oui, vous avez entièrement raison : « les propos méprisables d'un piètre politicien ne sauraient porter ombrage a la relations entre nos deux peuples ». J'ajouterai que les politiciens passent mais les peuples demeurent.
Les sacrifices de Sakiet ne le sont pas, car nous sommes des Frères et nous le resteront. Notre pays a fait ce qu'il devait faire pour un pays frère. Bien des choses nous lient très solidement et indéfectiblement.
Je ne doute pas une seconde dans le nationalisme de M. Bouteflika qui est l'honneur de nos pays. L'histoire témoigne pour lui. Sa diplomatie dépasse de loin toutes les écoles. Bien des diplomates devraient s'en inspirer.
Concernant, la réception de Ghannouchi et d'une manière générale son attitude à l'égard des islamistes, je le trouve un peu trop conciliant avec les islamistes tunisiens. Il devrait s'en méfier davantage car ce sont des retords et des cyniques. Pour eux, la nation n'a aucune importance.
S'agissant de l'affaire libyenne, je ne voulais pas vraiment entrer en discussion sur l'attitude de l'Algérie et je n'entends pas le faire davantage dans ce commentaire. Cependant, je vous donne entièrement raison sur le fait que l'Algérie a été un des rares pays à s'opposer et à condamner l'intervention de l'OTAN, peut-être de manière pas assez vigoureuse !! Je n'oublie pas non plus, que c'est le pays qui a abrité la veuve et la fille de Mouammar Kadhafi. Donc, de ce point de vue, je n'ai rien à redire. Je suis reconnaissant et je remercie l'Algérie pour son soutien et sa solidarité.
Oui, ce qui se passe actuellement est conforme aux « prévisions » de nos frères algériens et de M. le président Bouteflika, en particulier.
Mes réserves concernent les positions toutes récentes de l'Algérie et sa volonté bien compréhensible de rechercher le consensus en Libye. Il ne peut y avoir de consensus entre les nationalistes libyens (qui qu'on le veuille ou non se trouvent plutôt à l'Est) et les islamo-salafyîstes (destructeurs de leur pays) soutenus par le Qatar et la Turquie et qui se trouvent plutôt à l'Ouest.
Bien sûr, la position géographique de l'Algérie dicte sa politique de défense de ses intérêts mais il me semble qu'elle penche un peu trop du côté des islamo-salafyîstes libyens et pas assez du côté des nationalistes de l'Est.
Donc, je distinguerai deux phases dans la politique algérienne et dans ses positions concernant l'affaire libyenne. Mais je reconnais volontiers que ce n'est pas simple du tout et que l'Algérie fait ce qu'elle peut pour concilier la défense de ses intérêts et l'affirmation de ses principes.
Fraternelleme

Léon
| 12-10-2015 19:17
Nous sommes un même peuple. Vous, nous et bien sûr nos frères libyens.
Léon.

aljazzair
| 12-10-2015 17:40
@Bourguibiste.
.
Tout d'abord je vous remercie d'avoir compris que si je signale ces propos, c'est parce que j'ai confiance dans le peuple tunisien et dans votre clairvoyance.
.
Il est inutile de préciser que les propos méprisables d'un piètre politicien ne sauraient porter ombrage a la relations entre nos deux peuples.
.
L'incurie du sinistre auteur de ces propos est bien peu de choses devant les sacrifices de Sakiet Sidi Youssef.
.
.
Concernant les rencontres entre monsieur Bouteflika qui a effectivement reçu Ghanouchi et BCE pendant la transition, il faut se souvenir du contexte: le Quartette a milite pour que les interets du peuple tunisien priment devant les man'uvres politiciennes sur votre front intérieur, pendant que le président Bouteflika déployait tous les efforts possible pour encourager un dialogue de sorte d'éviter a la Tunisie un affrontement entre les nahdhaouis et le courant dirigé par BCE a l'époque.
.
L'action de Bouteflika visait a catalyser et faciliter un dialogue entre les courants politiques qui s'affrontaient en Tunisie, afin que la transition qui devait aboutir a l'élection de BCE se passe dans la sérénité, en rendant caduque toute contestation violente des éléments extrémistes du courant nahdhaoui, dans le but de contribuer a stabiliser la Tunisie et éviter tout dérapage.
.
Ce qui fut fait, puisque monsieur Ghannouchi a même accepté symboliquement de faire participer Ennahda a un gouvernement d'union nationale quelque soit le résultat des élections, éloignant le spectre d'une confrontation qui n'était pas dans l'intérêt du peuple tunisien, mais qui était souhaité par des parties extérieures hostiles a la paix en Tunisie avec le concours de grenouilles locales.
.
Monsieur Bouteflika a des défaults et des qualités comme tout le monde, mais a sa manière il est aussi tunisien bourguibiste et nationaliste que vous ;-)
.
Enfin, concernant la Libye, je ne sais pas ce qu'est votre perception de la position algérienne.
.
Elle est pourtant simple, et constante: c'est au peuple libyen et a LUI SEUL de décider de son sort.
.
Nous étions CONTRE une intervention militaire otanesque en Libye, nous mettions en garde sur le fait qu'elle amènerait le Chaos.
.
De même l'Algérie dénonce les manigances du Qatar, des saoudiens et de la Turquie d'Erdogan et leur implication dans mise en place d'un climat de violence en Libye en livrant des armes, en envoyant des conseillers militaires, et en encourageant la formation de milices armées antagonistes.
.
Ce processus conjoint de fragmentation de la société libyenne par les moyen orientaux et de destruction des infrastructures libyenne par l'OTAN est contraire a l'intérêt supérieur du peuple libyen, qui a besoin d'unité et de dialogue.
.
Et le résultat de ces interventions multiples est malheureusement conforme a nos prévisions.
.
Je ne vois pas en quoi ceci constitue une erreur, mais peut être pouvez vous m'éclairer.


Bourguibiste nationaliste
| 12-10-2015 12:52
Cher Monsieur, merci de nous avoir signalé cette information et l'article qui s'y rapporte.
Vous avez entièrement raison : les propos du ministre tunisien de la défense posent un problème car effectivement, ils laissent entendre que le terrorisme en Tunisie est un phénomène importé !
Le Ministre comme l'ancien Premier ministre et bien des Tunisiens vivent une situation de myopie volontaire. Ils continuent à se bercer d'illusion et à croire que le pays est pacifique, que le peuple tunisien est ouvert et tolérant, etc.. etc... Or malheureusement, les choses ne sont plus ce qu'elles ont été et d'ailleurs le peuple tunisien n'est pas plus pacifique ou belliqueux que les autres peuples. C'est d'abord l'histoire et c'est ensuite l'affaiblissement de l'Etat qui permet aux pulsions destructrices de réapparaître. Or depuis 2011, l'Etat s'est gravement affaibli et les pulsions destructrices sont réapparues et par conséquent, le peuple tunisien apparaît comme tous les autres avec ces terroristes, ces criminels islamistes etc. Et effectivement, le assassinats d'innocents à Tunis comme à Sousse sont les actes de criminels tunisiens, nés en Tunisie mais hélas endoctrinés par les islamistes tunisiens. Le mythe de peuple pacifique ne résiste pas aux faits réels, mythe entretenu par la communauté internationale pour des objectifs bien clairs : diviser pour régner.
Ceci étant dit, permettez aljazzair de vous dire que c'est votre président M. Bouteflika qui a reçu Ghannouchi, contribuant ainsi à lui donner du crédit. Permettez aussi de vous dire fraternellement que la position algérienne (comme d'ailleurs la position tunisienne) dans le dossier libyen est erronée. Mais cela est une autre discussion.

aljazzair
| 12-10-2015 12:29
Ce que dit Léon, et ce en quoi il a raison, c'est que mon peuple est extrêmement jaloux de sa souveraineté.
JAMAIS le peuple algérien ne permettra a des étrangers de déstabiliser notre pays comme ce fut le cas en Tunisie, en Libye et en Syrie.
.
Ceux qui tentent de le faire finissent toujours par payer la facture au centuple.
.
Et si il existe des divergences entre algériens, elle sont réglées entre algériens.
Notre peuple n'accepte pas les ingérences étrangères.
.
Quant a la situation de mon pays vous la méconnaissez: l'Algérie n'est pas parfaite, certes, mais les transferts sociaux y sont considérables. Il est vrai que ces transferts pourraient être gérés de façon plus optimale.
.
Mais quiconque analyse les budgets étatiques algériens froidement et objectivement constatera que les revenus des hydrocarbures représentent 35% de notre PIB et sont quasi-intégralement convertis en programmes destinés a améliorer l'indice de développement humain du peuple algérien, qui selon les experts du PNUD est tout a fait satisfaisant, et comparable aux niveaux européens.
.
Je serais curieux, monsieur ou madame "Settoute", d'avoir votre avis sur le royaume enchanté de nos voisin de l'ouest, histoire de clarifier vos motivations.

Léon
| 12-10-2015 12:14
Ce que je dis c'est que malgré ce que vous dites, les algériens n'ont pas trompé leur pays. Eux qui malgré les moyens venaient visiter tous mes été en Tunisie, à notre grand bonheur, car ils trouvent que notre pays est superbe et bien dirigé.
Pas un seul algérien (même parmi les fanatiques religieux) que je connais, ne m'a pas dit qu'il ne comprenait pas pourquoi les tunisiens ont fait cela à Ben Ali.
Amitiés.
Léon, Min Joundi Tounis AL Awfiya;
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Settoute
| 12-10-2015 11:53
@Léon
Autant vous êtes critique sur la Tunisie dite révolutionnaire autant vous seriez frappé d'amnésie et de cécité sur le pays voisin grand pays j'en conviens, peuple illustre sans aucun doute, mais néanmoins un pays qui à 97 % de la production fossile, exactement comme les pays du Golfe et de cet or noir, on ne peut pas dire que le peuple algérien dans son ensemble en soit le bénéficiaire principal.
Vous affirmez que le peuple algérien serait incapable de trahison et là vous commettez une grave erreur d'appréciation si vous observez les milliards de dollars qui disparaissent dans la corruption des commis de l'Etat, des autoroutes qui voient leur prix multiplié par quatre ou cinq, de la production intérieure de denrées alimentaires de qualité médiocre quand elle n'est pas impropre à la consommation.
Non Léon, l'exemple algérien n'est pas plus à suivre, car les généraux algériens s'extirpent pour s'emprisonner les uns et les autres à tour de rôle.
Enfin, n'oubliez pas Boudhiaf qui fut tour à tour résistant, opposant et enfin président de la République avant d'être assassiné par sa propre garde présidentielle, tout cela démontre que contrairement à ce que vous affirmez, le système de pouvoir algérien et le peuple algérien dans sa diversité, n'ont rien d'exemplaire, bien au contraire, à bien examiner ce pays, il vaudrait mieux ne pas le prendre en exemple, car l'Algérie qui fut le grenier à blé de la France durant plus d'un siècle n'est plus aujourd'hui en état de nourrir sa population, pire, soixante-dix pour cent des denrées alimentaires sont importées.
Quant à l'état de la démocratie dans ce pays, il vaudrait mieux ne pas l'évoquer pour ne pas froisser les susceptibilités diverses et variées.

Léon
| 12-10-2015 10:59
À mon tour ya Si Boutefliqa, de vous félicité et surtout de féliciter le Peuple Algérien pour avoir su préserver son pays et sa souveraineté. Souveraineté pour laquelle le sang des chouhada d'Al Ist3mar a coulé à flots.
Bravo pour cela et seulement pour cela. J'espère que je n'aurai JAMAIS à vous féliciter pour un prix Nobel donné, après une trahison collective, à ceux qui essaieraient de sauver votre pays.
Le Peuple Algérien est incapable de trahison et quiconque s'amusera à mettre son président dans l'avion de l'exil finira réduit en poussière (même si ce président ne fait pas l'unanimité).
Un Grand Peuple, un exemple à suivre, un peuple qui a su remercier Dieu malgré ses conditions difficiles en dépit de très gros moyens fossiles (les nôtres s'extirpent sur du pétrole qui n'existe pas....). Peuple qui par son comportement digne et son Hamd à toute épreuve a évité, évite et évitera de tomber dans le panneau des peuples auxquels s'applique le
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Léon, Min Joundi Tounis AL Awfiya.

aljazzair
| 12-10-2015 10:44
Chers amis tunisiens,
Je tiens a vous signaler les propos inacceptables attribués a votre ministre de la défense monsieur Horchani par le journal saoudien Al Chark Al Awsat.
.
Sachez que ces propos ne passent pas du tout inapercus chez nous.
.
Cf:
http://www.lexpressiondz.com/actualite/227201-les-faux-freres.html

beni hilal
| 12-10-2015 10:41
Merci Mr. Le Président Bouteflika.
Nous resterons aussi toujours aux côtés de nod frères Algériens.
Merci encore pour cet été et l'élan de solidarité du peuple frère

A lire aussi

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk a indiqué, ce samedi 17 novembre 2018, à

18/11/2018 09:00
0

S’est tenue aujourd’hui, samedi 17 novembre 2018, à Tunis, la 8ème édition du conseil des

17/11/2018 22:02
1

Noureddine Bhiri a été reconduit aujourd'hui, samedi 17 novembre 2018, à la tête du bloc

17/11/2018 21:17
3

Le leader d’Ennahdha Rached Ghannouchi s’est exprimé à l’occasion de la rencontre annuelle du bloc

17/11/2018 20:54
13

Newsletter