alexametrics
Dernières news

Noura Borsali démissionne à cause des pratiques dictatoriales de Sihem Ben Sedrine

Noura Borsali démissionne à cause des pratiques dictatoriales de Sihem Ben Sedrine

Il s’agit de la troisième démission dans l’instance très controversée de Sihem Ben Sedrine. Noura Borsali vient de présenter aujourd’hui, lundi 10 novembre 2014, sa démission de l’instance Vérité et Dignité protestant contre les pratiques qualifiées de « dictatoriales » pratiquées par sa présidente.

Cette démission, rendue publique par nos confrères de Hakaek, a été confirmée par des sources de Business News proches de l'instance. On apprend que cette dernière a appelé à la réorganisation de la composition de l'Instance Vérité et Dignité, et plus particulièrement, au remplacement de Sihem Ben Sedrine dont la nomination à la tête de l’instance semble peu ravir ses membres.

En effet, selon les sources de Business News, Noura Borsali a déploré la manière dont Sihem Ben Sedrine  gère l’instance en s’accaparant les décisions et en prenant soin de ne consulter aucune partie. On fera remarquer que cette troisième démission intervient après celles de Azouz Chaouali et de Khemaïes Chammari.

Synda Tajine

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Pirate
| 11-11-2014 17:56
Toutes ces institutions aux noms aussi fantaisistes les uns que les autres, qui engloutissent des milliards depuis des années et qui ne servent absolument à rien. Dans un pays au déficit budgétaire abyssal, cela fait tache.
Les économies, c'est par là que ça commence.

Karim
| 11-11-2014 15:16
Une instance politisée dont le choix de sa présidente déjà connue pour être controversée ne c'est fait que pour son copinage et ses relations avec le CPR, le parti des revanchards opportunistes, quelle vérité et dignité pouvait il en sortir?

tounsi
| 11-11-2014 14:40
Et a rempli sa cagnote;elle est la seule à se croire indispensable et utile;Yamnah dinou Khemais Chammari en vieux routier l 'a vite compris et s 'est retiré
comparez avec l 'iranienne SHIRINE ; une avocante militante avec des convictions;authentiques

Noury
| 11-11-2014 14:35
3 démissions sur 14 membres ! Et en quelques semaines à peine ! Elle pue ou quoi ?

Mansour Lahyani
| 11-11-2014 12:49
Absolument pas : elle en serait totalement incapable ! Elle est à sa tête pour se faire dorer au soleil, et pour tirer jusqu'à la lie les avantages que lui garantit ce qu'elle considère comme une sinécure, accessoirement pour régler leurs comptes à ses nombreux adversaires politiques.

samth
| 11-11-2014 12:13
Comme elle gère sa vie , dans les scandales , croire que cette femme est capable d' honorer quoi que ce soit , relève de l' utopie . Elle est psychiquement dérangée , ça se voit à son allure , ses rares allocutions contradictoires , qui finissent par un point d' interrogation . Cette femme est un vrai brouillon , elle ne peut servir que d' intermédiaire dans les sales besognes . Bourguiba le savait , Ben Ali aussi et nous aussi . Si elle n' était pas minable , jamais la Troika ne lui aurait proposé quoi que ce soit . Elle est conforme au profil , pas de sens de l' honneur et encore moins de la Dignité , malhoufa

Si Teta
| 11-11-2014 11:33
Crêpage de chignon entre dame patronesses

Pauvres bourgeoises et pseudo-intellectuelles, dandinant leur auto-satisfaction de dames bien nées au milieu d'un désert sociétal et culturel faisant fi de la culture, du civisme et de la civilisation !!!

Quels droits de l'homme pour quelle humanité et quelle citoyenneté à construire avec des crève la faim arrivistes et dénués de toute identité ?

Ces malheureuses dindes au bec d'acier croupionnent dans leur médiocrité de pseudo-intellectuelles égarées au milieu de la Cour des Miracles ....t

G&G
| 11-11-2014 09:16
Je me rappelle un mardi 25/ 01 / 2011 avoir vu la militante Siham bloquer la porte d'entrée du parlement empêchant nos députés d'y entrer bien que, ce jour là, les députés allaient se réunir pour déléguer leur pouvoir au président de la république par intérim.
Cette pauvre malheureuse avait insulté un de nos députés, éminent professeur universitaire devant les agents de police. Depuis ce jour, ce prof divorce définitivement avec la politique. Aujourd'hui, il joue aux cartes dans les café en envoyant le nationalisme balader.

fatima
| 11-11-2014 08:56
Pour haute trahison envers la Nation Tunisienne. Ce sont selon les statistiques les 2 personnes les plus détestées de la Tunisie. Sur ce point ben ali n'a pas menti, cette femme n'aime pas le pays et ade tous temps complôté contre la nation. Même ses moeurs douteuses ont été relatées, mais là c'est une autre et longue histoire.

Jalel Matri
| 11-11-2014 02:37
Sihem elle restera la présidente de cette instance .

A lire aussi

Le personnage controversé Adel Almi a encore frappé ce jeudi 24 mai 2018 ! en effet, le président de

24/05/2018 15:52
2

Le ministère chargé des Relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et les

24/05/2018 15:40
1

L’ancien dirigeant de Nidaa Tounes, Lazhar Akremi a réagi ce jeudi 24 mai 2018 sur Shems FM, à

24/05/2018 15:29
2

Wafa Makhlouf, l’une des fondatrices du parti Nidaa Tounes et élue à l’ARP, est intervenue le 24 mai

24/05/2018 15:11
3

Newsletter