alexametrics
Dernières news

Le ministre de la Justice appelle à l’annulation de l'article 230 pénalisant l'homosexualité

Le ministre de la Justice appelle à l’annulation de l'article 230 pénalisant l'homosexualité

 

Intervenant sur les ondes de Shems Fm, aujourd’hui lundi 28 septembre 2015, le ministre de la Justice, Mohamed Salah Ben Aïssa a appelé à l’annulation de l'article 230 interdisant l'homosexualité.

 

M. Ben Aïssa a indiqué que l’abrogation de cet article doit se faire sur la base du respect des libertés individuelles et de la vie privée. Quant aux les procédures, il a affirmé que c’est le rôle de la société civile, ajoutant que le dernier mot revient, dans ce cas, au législateur.

 

« Ceci dit, il existe plusieurs articles qui devraient être annulés dans la mesure où ils sont en contradiction avec la nouvelle constitution qui revêt un réel esprit progressiste », a-t-il souligné en substance.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (32)

Commenter

james-tk
| 29-09-2015 18:19
Les libertés individuelles sont au-dessus de tout;même de l'islam,qu'on le veuille ou pas!
Et si le bon dieu existe,c'est à lui seul que revient le droit de sévir!
Y en a marre,d'entendre toujours les mêmes,pourris jusqu'à la moelle,s'ériger en donneurs de leçons,de civisme et de moralité!
L'extrémisme,émane toujours de ceux qui ont atteint une degré de perversité sans commune mesure?

Nefripant
| 29-09-2015 18:10
Voilà que cet histoire est devenu international,et que la cote de la tunisie chute et le "terrorisme" monte ,le ministre de la justice appele à l'annulation de cette loi et si il s'occupait d'une loi qui remplie 70% des prison et dont la plupart ne mérite pas sesorte. Voilà encore juste de la publicité pour une pauvre Tunisie même si sa va à l'encontre de certaine morale.

Gg
| 29-09-2015 17:50
Les commentaires montrent que le choix de société qui a agité la Tunisie durant 4 ans n'est pas clôt: charia ou constitution?
Les Tunisiens ont choisi d'avoir une constitution. Dès lors, bien que la religion soit citée dans la constitution, il est normal que celle-ci évolue pour coller au choix de société que veut la majorité des Tunisiens.
D'autre part, la constitution stipule le droit à la vie privée, et le droit des minorités, tant en matière de religion que de moeurs.
Dès lors, le ministre est dans son plein droit lorsqu'il veut proposer à l'assemblée des députés de supprimer des articles qui entrent en contradiction avec des droits exprimés ailleurs dans cette même constitution, notamment l'article 230 visé.

LOGIQUE
| 29-09-2015 17:47
Quel courage, bravo monsieur le ministre. Je suis hétérosexuel et les homosexuels ne me dérange pas à partir du moment que les deux partenaires sont consentants .

Mehdi
| 29-09-2015 16:22
Il faut ériger le respect de la vie privee en loi à tous les niveaux en accord avec la nouvelle constitution cela nécessite de dépoussiérer les lois vieillottes du début du siècle comme lcelle penalisant le concubinage , l'homosexualité etc..... Tant k cela se passe dans l'enceinte privée entre adultes consentants et responsables assez d'hypocrisie les lois doivent s'adapter à la société et non l'inverse c comme ça k la Tunisie deviendra un pays moderne ki n'exclut pas une partie Mme minime de ses citoyens

Yasson
| 29-09-2015 16:07
C est du grand n n'importe quoi il faut arrête de s'attaquer a l'islam respecter le peuple musulman qui vit en tunisie arrête de pousser les gens a bout avec vos proposition outrancieres

Mansour Lahyani
| 29-09-2015 15:53
C'est une réaction à mettre à l'honneur de Md Salah Ben Aïssa, qui a fait preuve d'une incroyable audace , à la limite du suicide politique ! Nous avons toujours eu besoin de ministres courageux, surtout en cette période chaotique !

Blu
| 29-09-2015 15:31
On compte une moyenne de 4 % d'homos de part le monde mais combien taisent leur penchant pour une personne de même sexe. Rien que pour la Tunisie on arriverait autour des 400000. Je ne pense pas qu'on est homo par mode donc laissons ces gens vivre leur vie tant qu'ils respectent la vie des hétéros. D'autre part il n'est pas question de les laisser se marier ni d'adopter, laissons cette bizarrerie à l'Europe ou aux USA qui sont loin d'être des exemples.

Milka
| 29-09-2015 15:03
Quel niveau!
Toutes les religions ont refusé ça , voyons la Russie comment a réagit? Eux ils des principes.Mais nous toujours nous voulons etre champ d'experiences ou des singes!
Bref qui commet l'erreur doit payer !

antireligion
| 29-09-2015 15:01
l'homosexualité dans les deux sens n'est pas la faute de la personne mais c'est naturel la personne ne choisi pas d'être un homosexuel mais il est né comme ça ou parfois une faute dans l'éducation qui est imputée à la mère alors le ou la condamné c'est une injustice il vaut mieux condamner un voleur un usurpateur un criminel se sont les vrais verrues de la société

A lire aussi

Un accord a été trouvé entre le gouvernement et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) en ce

21/07/2018 22:04
0

La présidente du parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a appelé à un passage à la 3ème

21/07/2018 18:15
18

«Le Tunisien consomme en moyenne par jour 140 litres d’eau dont il en boit que 1,5 litres à 2

21/07/2018 16:16
14

Le ministre des Affaires étrangères Khemaïes Jhinaoui se porte bien. C’est ce qu’a affirmé le chargé

21/07/2018 13:30
1

Newsletter