Le Conseil national de Nidaa Tounes recommande d’intégrer Nabil Karoui à l’instance constitutive

Businessnews.com.tn | publié le 14/03/2015 15:39

 

 

Le Conseil national, initié par le groupe « pour la rectification du fonctionnement du parti », qui s’est tenu ce samedi 14 mars 2015, a annoncé un nombre de recommandations, qui devront être présentées dès lundi au président de Nidaa Tounes, Mohamed Ennaceur.

 

Il a ainsi été décidé d’intégrer Nabil Karoui en tant que membre de l’instance constitutive de Nidaa Tounes, mais également l’accord sur l’ajout d’un nouvel article au règlement de base du parti qui n’en comporte que 42. Cet article sera considéré comme le fondement sur lequel les nidaistes s’accorderont pour dépasser la crise qui divise le parti.

 

L’article 43, proposée par le Conseil national, s’articule sur plusieurs points. Il stipule que tous les membres du bloc parlementaire de Nidaa soient considérés comme membres du bureau exécutif, avant même la formation du bureau politique, et que les coordinateurs régionaux intègrent le corps électoral concerné par la formation du bureau politique, et ce jusqu’à la tenue du premier congrès du parti.

 

Par ailleurs, l’article recommande que l’instance constitutive, transmette toutes ses prérogatives à un bureau politique, composé de ses membres en plus de 30 autres choisis, après des élections ou un accord entre les membres du bureau exécutif. En outre, il a été décidé que tout membre ayant intégré un poste gouvernemental ou à la présidence de la République, n’a plus la possibilité d’assumer une responsabilité partisane au sein du bureau politique. Ce même bureau politique devra se réunir périodiquement, en tant que bureau politique élargi, avec la participation des coordinateurs régionaux et les membres du gouvernement relevant de Nidaa. Les décisions émanant de ces réunions périodiques devront être contraignantes.

 

En outre, l’une des clauses de l’article 43  stipule que le bureau politique supervise la gestion des affaires politiques, organisationnelles, administratives et financières, et qu’il définisse le choix et les visions stratégiques du parti. Hafedh Caïd Essebsi a pour sa part proposé que tous les coordinateurs locaux et les représentants de la Femme et de la Jeunesse de toutes les régions participent au Congrès national de Nidaa Tounes.   

 

Le Conseil national de Nidaa Tounes recommande d’intégrer Nabil Karoui à l’instance constitutive

publié le 14/03/2015 15:39

 

 

Le Conseil national, initié par le groupe « pour la rectification du fonctionnement du parti », qui s’est tenu ce samedi 14 mars 2015, a annoncé un nombre de recommandations, qui devront être présentées dès lundi au président de Nidaa Tounes, Mohamed Ennaceur.

 

Il a ainsi été décidé d’intégrer Nabil Karoui en tant que membre de l’instance constitutive de Nidaa Tounes, mais également l’accord sur l’ajout d’un nouvel article au règlement de base du parti qui n’en comporte que 42. Cet article sera considéré comme le fondement sur lequel les nidaistes s’accorderont pour dépasser la crise qui divise le parti.

 

L’article 43, proposée par le Conseil national, s’articule sur plusieurs points. Il stipule que tous les membres du bloc parlementaire de Nidaa soient considérés comme membres du bureau exécutif, avant même la formation du bureau politique, et que les coordinateurs régionaux intègrent le corps électoral concerné par la formation du bureau politique, et ce jusqu’à la tenue du premier congrès du parti.

 

Par ailleurs, l’article recommande que l’instance constitutive, transmette toutes ses prérogatives à un bureau politique, composé de ses membres en plus de 30 autres choisis, après des élections ou un accord entre les membres du bureau exécutif. En outre, il a été décidé que tout membre ayant intégré un poste gouvernemental ou à la présidence de la République, n’a plus la possibilité d’assumer une responsabilité partisane au sein du bureau politique. Ce même bureau politique devra se réunir périodiquement, en tant que bureau politique élargi, avec la participation des coordinateurs régionaux et les membres du gouvernement relevant de Nidaa. Les décisions émanant de ces réunions périodiques devront être contraignantes.

 

En outre, l’une des clauses de l’article 43  stipule que le bureau politique supervise la gestion des affaires politiques, organisationnelles, administratives et financières, et qu’il définisse le choix et les visions stratégiques du parti. Hafedh Caïd Essebsi a pour sa part proposé que tous les coordinateurs locaux et les représentants de la Femme et de la Jeunesse de toutes les régions participent au Congrès national de Nidaa Tounes.   

 

I.L.
Commentaires (17) Commenter
Nabil Karoui n'a aucun mérite
nabil
| 16-03-2015 11:47
Tous les cadres et dérigeants de Nida tounes ont la certitude que l'opportuniste Nabil Karoui et Nessma n'ont aucun mérite dans victoire du Nida.

d'ailleurs il a fait la même chose avec El Jabha et Hamma Hammami sans résultat.

son soutien à Nida Tounes était pour des considérations mtérielles, commerciales et opportunistes et ce qui est prouvé aujourd'hui.
Ne pas oublier
Une femme de 1 million
| 16-03-2015 11:22
Merci de ne pas oublier que NIDA n'est rien sans son fondateur BCE.
De plus tous ces gens ont participé d'une façon ou d'une autre à la réussite des élections.
Merci de rester reconnaisantà vos amis
Hibet Eddawla Exige le départ immédiat de Hafedh & son clan
mehdi
| 16-03-2015 11:04
Tous les cadres et représentants du Nida Tounes au sein des différents institutions ( Comité Constitutif, Comité Exécutif, Conseil National, Groupe parlementaire, membres du Gouvernements, Coordinateurs Locaux et Régionaux, Présidence de la République...etc) doivent éxiger le départ de HCS et tout son clan d'opportunistes & incompétents (K Ksila, Kotti, Hdhiri, Bouachba, N Karoui, C Jarraya, ...etc). Sinon le parti nida Tounes et tout le travail jusqu'ici accompli est foutu.

Alors bouger et écarter les sans hésitations & immédiatement (La loi et l'intérêt du parti est de votre côté) et montrer à tous les tunisiens et tunisiennes qui vous ont voté que vous n'êtes pas des tartons pions.

On attend votre décision.

Nida Tounes n'est pas le parti de BCS ou de son incompétent et inculte fils; C'est le parti de tous les Tunisiens et Tunisiennes qui l'ont soutenu.
Hafedh Caid Sebsi Dégage
Kadi
| 16-03-2015 10:52
BCS doit dégagé son fils l'inculte et l'incompétent Hafedh de toutes les instances du parti et de toute la politique.

Ce n'est pas pour avoir Hafedh que le peuple tunisien a dégagé les Trabelsi!!!
Il mérite amplement
Tounsia
| 16-03-2015 10:50
Tous partisans du Nida et même les dirigeants reconnaitraient le rôle important de la chaine Nessma dans la réussite de Nida dans les élections 2014.
Ce leader a joué un rôle important beaucoup plus que d'autres qui sont dans l'instance constitutive.
Donc il doit être dans cette instance avec beaucoup de mérite.
Illégal !!
Aminz
| 16-03-2015 09:21
On l'a répété avant les élections, on ne le répétera pas assez après : c'est une bande de voyous incapables !

Les Tunisiens vont payer le prix de cette grosse arnaque du "destourisme" (mort en 1956), du "modernisme" (slogans creux pour monde musulman éternellement arriéré et dépassé). Ils ont fait l'erreur de jouer le jeu du paternalisme de Sebsi... Tous ces écarts ont été critiqués depuis l'apparition de ce pseudo-parti appelé Nidaa, mais par peur d'Ennahdha une grande partie des tunisiens n'a pas voulu voir la vérité.
Résultat:
- Ennahdha au gouvernement, et l'autre voyou de Slim Riahi.
- Sebsi et Ghannouchi dans la continuité du rdv de Paris main dans la main.
- Incompétence totale des conseillers du président (tartourisme nouvelle génération).
- Gouvernement qui cherche encore ses priorités avec des ministres-lycéens qui préparent leur portfolio pour monsieur le professeur.
- Le pseudo-parti Nidaa Tounes qui, au lieu de remettre sur pied le pays (promesses, promesses) se déchire par des pratiques de voyous cpriens sur des postes et du pouvoir insignifiants (quel pouvoir et quel argent y a-t-il dans cette province d'illettrés appelée Tunisie, même pas l'équivalent d'une ville américaine ?)

Bref, bravo à ceux qui ont voté Nida Tounes. Et que ceux qui me disent il n'y avait pas d'alternative se taisent, car il y a toujours une alternative, bâtissons-là tant qu'il est encore temps.
Ecarter HCS, K KSILA et A KOTTI
Radhi
| 16-03-2015 09:01
BCS et le Bureau Constitutif ainsi que le Comité Exécutif et le Bloc parlementaires doivent assumer leurs responsabilités et écarter immédiatement HCS, K KSILA & A KOTTI et puis redresser la situation du parti démocratiquement pour un nouveau départ sur des bases solides à partir des élections libres sur le triple plans local, régional et central.

Mais avant tout, il faut commencer par écarter les opportunistes HCS, K KSILA & A KOTTI.

C'est le seul voie de salut pour NIDA TOUNES.

A Bon Entendeur.

Eh bien, ils peuvent se le garder...
Mansour Lahyani
| 15-03-2015 15:15
Quelques cloportes parlant au nom de Nida appellent Nabil Karoui à "intégrer" l'instance constitutive de ce parti - qui, il faut le rappeler, a été constitué il y a déjà quelque temps... - en attendant l'intronisation contestée, mais officielle et triomphale, de Chafik Jarraya, voire d'autres olibrius du même calibre... Hé bien, nous allons le leur laisser, Nida, qu'ils en fassent ce qu'ils veulent, grand bien leur fasse ! mais ce sera sans nous, malgré nous, mais pas avec notre complicité passive et silencieuse... Adieu, BCE - pardon : Si El Béji - tu nous auras fait rêver, mais nous nous sommes réveillés juste à temps pour ne pas dériver, puis sombrer, nous aussi...
une bande de opportunistes
saga
| 15-03-2015 11:24
Je suis navré de constater qu une bonne partie des gens avec qui j ai milité pour ce parti ne sont que des opportunistes qui ne pensent qu a être récompenser.
Ils oublient que les rapaces nous guettent de partout :((
Des guignols
Mohamed Cheikh
| 15-03-2015 10:38
Sans être nidaistes , ni même de leur électeurs, je constate qu'il s'agit de travail d'amateurs.
Ces gens ne connaissent rien à la politique puisqu'ils ont choisi deux cheval perdants Hafedh Caied Essebssi et Nabil Karoui. Les deux ne connaissent rien à la politique et veulent jouer aux apprenti sorciers. L'un pense réinstaurer le clan de la Fammille (Trabelsi) et l'autre suit son gourou Berloscuni.
Quant aux suiveurs de service et retourneurs de veste, ils sont habitué à manger la charogne et à aboyer fort pensant ainsi convaincre de leur bonne foi.
La fameuse clause proposé est faite sur mesure comme du temps ZABA et son référendum de président à vie.
Hafedh Caied Essebssi ne tient que par le nom de son père. Il ne pourra pas yenir un plateau TV même contre Goumani
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration