alexametrics
Dernières news

L’ancien ministre des Finances, Nouri Zorgati, n’est plus

L’ancien ministre des Finances, Nouri Zorgati, n’est plus
L’ancien ministre des Finances du temps de Ben Ali, Nouri Zorgati, s’est éteint ce dimanche 12 octobre 2014 à l’âge de 77 ans. Né le 25 août 1937 à Sousse, le défunt était un ingénieur statisticien, économiste et également homme politique. Nouri Zorgati avait occupé les postes de ministre des Finances de 1987 à 1989 puis de 1992 à 1997 et de ministre de l’Agriculture entre 1989 et 1991.

Il a également été à la tête de l'Union tunisienne des banques (UTB) de mai 1991 à juin 1992 et fût, pendant cinq ans, président-directeur général de la Société tunisienne de banque (STB).

E.Z.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Mouna Mlika
| 19-10-2014 14:07
Ton départ a été très douloureux pour toute la famille. Tu as souvent été critiqué parce que trop aimé et mal compris. Je garderai en mémoire ton regard plein d'amour et de courage. Tu as formé avec ton épouse, tata Nessima, un couple aimant, uni et unique. Je n'oublierai jamais ta délicieuse perplexité: tu as été expressif dans ta discrétion, aimant dans ta retenue et réaliste dans ton réformisme. Tu nous as appris à aimer ce pays tout en redoutant ses démons, a être réaliste tout en cherchant à changer les choses, à nager à contre-courant parce que ceux qui nagent à contre-courant n'ont pas forcément tort et à se frayer notre propre chemin quand le chemin le plus facile n'était pas forcément le plus juste.
Tu as toujours été le garde-fou de la famille, celui qui devait pondérer et apaiser les situations. Tu as été et tu seras toujours , le pilier de cette grande et belle famille. Tu as préféré partir dans la dignité. Certains te reprocheront de ne pas t'être battu et d'autres comprendront. Qu'est ce qu'on t'a aimé tonton ! Désormais, tu es parti aux côtés de Baba, Ommi Zohra et tonton Kamel. Ils doivent être très heureux de t'accueillir dans leurs bras. Quant à nous, on verra toujours un peu de toi en tata Nessima, en tes enfants et tes petits enfants. Désormais, les cieux ne nous font plus peur parce que tu y reposes et l'on sait que de là-haut, tu nous protèges et nous guides. Tu as tracé un chemin, celui de la dignité, de l'amour du travail, du pays, du réformisme. Ce n'est pas le chemin le plus facile, dieu seul sait combien tu en as payé le prix, mais on tâchera de le suivre. Repose en paix TONTON!

sabri
| 17-10-2014 21:03
j'ai connu si nouri, en tant que notre voisin de quartier bien avant qu'il n'integre le poste de ministre, un homme integre, et humble, qui a passer une carriere correcte et digne de sa personne sous l'ancien regime, rabbi yarahmou ou ysabber 3ayeltou

Barbara
| 16-10-2014 22:01
Nous remercions tous ceux qui ont part agé notre deuil en la perte d'un grand homme.
Vos éloges nous ont profondément touchées ( en particulier celle de si Mohsen )
"Odhkourou mawtekom bi khair"

Mohsen
| 14-10-2014 21:38
2 h ·

J'ai connu Nouri. Rigoureux,compétent INTEGRE, INTEGRE, INTEGRE
Il était l'antithèse des "Petits" qui,aujourd'hui,parlent de finances, de gouvernance de la Banque Centrale et se présentent même aux élections présidentielles avec pour seul argument leurs ratages..
Homme de terrain,aussi, il a été victime d'un terrible accident de la route qui l'avait physiquement disloqué.Je l'ai visité dans l'hôpital parisien spécialisé dans les grands traumatismes.Il ne se plaignait pas.Il avait la pudeur des hommes de qualité.L'accident n'avait en rien altéré son intelligence. et sa lucidité..
Je présente mes condoléances fraternelles à sa famille et surtout à son admirable épouse qui avait été toujours présente pour lui et partageait son amour pour la Tunisie.Que tous ceux qui l'ont connu se souviennent de Nouri Zorgati,l'homme inflexible quand il s'agit de l'intérêt des tunisiens et l'homme dont le nom déplaisait aux corrupteurs et aux corrompus.
S'il y a , là-haut des nuages de gaz suspects qui veulent rançonner des astres honnêtes, ils vont trouver à qui parler. Ya Nouri ton père Si Ahmed Zorgati t'a transmis sa règle en chêne dure et droite dont des générations d'élèves se souviennent et tu as su la manier.

kissimee
| 14-10-2014 19:12
personnellement je ne le regrette pas, il a fait trop de mal quand il était président de l' UTB en france. Une personne est morte suite à un AVC en 1992, par sa faute tellement il l'a maltraitée, et une autre a eu également un AVC et devenue handicapée par sa faute. quand il passe à L'UTB c'est pour faire un nettoyage. croyez moi j'en sais quelque chose. Alors aucun regret.

ines2014
| 14-10-2014 08:59
@ameur k :) de rien l'erreur est humaine

HABIB
| 14-10-2014 08:25
Allahou akbar
Il été un grand Monsieur compétent.

A B Bahri
| 14-10-2014 07:21
Allah Yarhmou
Un grand homme, compétent et plein de valeurs. Un grand homme d'État. Partout où il est passé , il a laissé des réformes et beaucoup de respect.
Mes condoléances à sa famille et à ses amis.

Stouko
| 14-10-2014 03:13


Inna lilleh wè inna ileyhi raji3oun.

Je me rappelle d'une seule chose, grâce au petit écran : c'était un homme très actif et très sérieux.

Mes condoléances à toute sa famille.

Pour qqu'un qui a servi sa patrie, on présente ses condoléances, pour l'amour de Dieu... Aussi faut-il implorer Dieu dans l'espoir qu'il puisse l'accueillir dans son paradis éternel et lui accorder son immense miséricorde.

Le Tout Puissant est Éternel. Nous faisons partie du commun des mortels.

Implorer, aujourd'hui, Le Bon Dieu pour accorder sa miséricorde à qqu'un, dans l'espoir que DEMAIN qqu'un le ferait pour VOUS.

Louange à Dieu ; Dieu de toute l'humanité.

-------

Abel Chater
| 14-10-2014 03:02
Il n'avait que 77 ans et de loin plus jeune et plus compétent que Béji Caïd Essebsi. Pourquoi il n'a pas adhéré à Nidâa Tounes, ou est-ce que Béji Caïd la Pipe ne supporte pas la concurrence des plus jeunes?
Nos condoléances à la famille du défunt et que le Tout Puissant l'agrée dans son éternel paradis.
Amine ya Rabb el-Alamine.

A lire aussi

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri a

20/11/2018 20:05
2

Plusieurs internautes ont relevé, ce mardi 20 novembre 2018, des difficultés à accéder à leurs

20/11/2018 17:42
1

L’Union régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat de Sfax relevant de l’Utica a

20/11/2018 16:46
3

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi a présenté, ce mardi 20 novembre 2018, ses excuses auprès

20/11/2018 15:50
17

Newsletter