alexametrics
Dernières news

La présidence présente ses condoléances à la reine de Game Of Thrones

La présidence présente ses condoléances à la reine de Game Of Thrones

 

La présidence de la République a publié la lettre de condoléances de Béji Caïd Essebsi à la reine d’Angleterre, Elizabeth II, suite à l’attentat perpétré hier à Londres, le 22 mars 2017.

 

Sauf qu’une grosse erreur s’est glissée dans la photo de la reine. Elle est coiffée d’une couronne provenant de la célèbre série Game Of Thrones. Il est vrai qu’il existe plusieurs articles supposant que la reine Elizabeth II est fan de la série, mais de là à mettre une telle photo dans un communiqué officiel…

 

La lettre en question a été republiée quelques minutes après que les services de la présidence se soient rendu compte de leur erreur. Mais cette fois sans photo.

 

M.A



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (28)

Commenter

Hanni2
| 24-03-2017 14:22
Assurément un de tes textes les plus drôles :D....le respect qu'on nous démontre désormais est tel qu'on a même plus le droit de voyager avec une tablette électronique...en attendant les téléphones! Sacré comique va...

Hannibal

Abel Chater
| 24-03-2017 10:23
Je voyage et je constate.
Les deux dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali, essayèrent toujours de donner l'impression au monde entier que les Tunisiens étaient un peuple de brebis, où seuls eux et leurs "Azlèms" munis de passeports diplomatiques, avaient droit au respect et à un accueil humain et hospitalier, qu'ils leur rendent une fois que les autres soient en Tunisie. Aux autres Tunisiens, il fallait les malmener partout où ils se trouvaient, puis les refouler pour un oui ou pour un non. La police des dictateurs les prendra en charge depuis l'avion et s'en occupera à sa manière et suivant ses méthodes tortionnaires.
Les Tunisiens étaient les esclaves du défunt dictateur déchu Bourguiba, qui représentait les intérêts des colonisateurs occidentaux en Tunisie. Contrairement aux Libyens qui furent trop respectés par les Européens, parce que le défunt dictateur tué Kadhafi, malmenait ces derniers à égalité à ce qu'ils firent avec les Libyens, nous les Tunisiens, nous étions considérés en Europe comme des objets. Arrêter, enfermer et jeter. Les dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali faisaient le reste. Depuis la prison jusqu'au retrait du passeport. Ce même passeport dont l'acquisition est censé être de droit constitutionnel pour tous les citoyens tunisiens, afin qu'on ne transforme la Tunisie en une prison à ciel ouvert identique à Gaza en Palestine occupée.
En Europe des objets à jeter. Dans les pays arabes des proxénètes cornus. Dans les pays musulmans des ivrognes alcooliques. Quelle belle et bonne réputation, les dictateurs déchus avaient réussi à nous endosser.
Le jeudi noir du 26 janvier 1978, les Palestiniens qui furent installés chez nous à Hammam-Chatt, disaient d'eux-mêmes qu'ils n'avaient jamais pensé que les Tunisiens étaient capables d'une telle dureté jamais témoignée par les Palestiniens eux-mêmes.
Ce n'est que maintenant que le monde commence à comprendre, qu'il doit respecter les Tunisiens partout où ils sont, comme ils respectent les Suisses et les Irlandais.
Je n'ai jamais vu ce respect que nous réservent à présent tous les pays de ce monde, arabes, musulmans et autres. Le Tunisien récupère sa dignité et la valeur de sa civilisation millénaire, que les occupants français avaient tout fait pour la futiliser et pour la banaliser.
A ceux qui essaient de rabaisser la valeur actuelle des Tunisiens, je leur dirais d'aller voir partout dans le monde le gigantesque respect dont jouissent à présent les Tunisiens dans les aéroports. Un respect imposé par les Tunisiens eux-mêmes, non pas par leurs politiciens, qui n'utilisent la diplomatie que pour leurs propres causes et pour leurs propres intérêts personnels.
Il viendra le jour où le Tunisien trouvera le même respect réservé au Suisse, partout où il va sur ce globe terrestre. Les Français, les Anglais et autres, ont déjà perdu beaucoup de respect suite aux crimes de guerre que mènent leurs pays au Proche Orient et en Afrique.

plume
| 24-03-2017 10:07
Bonjour
si cela est vrai c'est bien du laxisme a la tunisienne. ce n'est pas étonnant...

Le Baron
| 24-03-2017 09:52
ou sont ceux qui ont voté pour le sauveur de la nation contre les forces obscures ??ou sont 7rayer tounes et i3tissam errouz bil fekia??ou sont les tunisiens nationalistes bourguibistes ??

Tunisienne
| 24-03-2017 08:09



n'est pas la Tunisienne qui s'exprime habituellement sur BN.


Merci !




Tounsi blid
| 24-03-2017 07:11
***, des collègues de travail français de souche me charient en me demandant a quand mon tour !
Ces cons la ont remarques que de paris.a Bruxelles.molenbeck.londres.usa
Il ya trop souvent de bi.nationaux tunisiens qui passent a l, acte.
La plupart sont des délinquants ou des criminels repentis qui veulent faire d,une pierre deux coups.
En découdre avec la société qui les a rejetee et gagner le paradis en mourant en martyrs....
Merde ca laisse perplexe !
Les daechiens ces chiens sont parmis nous tranquilles attendant de passer a l, acte!....
merde ca va pas améliorer le tourisme et surtout tunis doit s, attendre a d,autres demandes de charters de la part d,autres pays que l, Allemagne !...
Bon saber, en attendant des jours meilleurs!....

Pirate
| 23-03-2017 23:20
Tout coller sur le dos d'un simple webmanager serait trop simpliste.

Une institution comme la présidence de la république ne doit pas être tributaire d'une étourderie, de frivolité ou même de malveillance d'une seule personne.

Dans n'importe quelle administration, tout courrier d'importance engageant l'institution, doit être validé par différents responsables hiérarchiques et scruté sous tous les angles pour que chaque mot soit pesé et chaque tournure analysée.

Il existe même des modèles à suivre scrupuleusement ou du moins à utiliser comme matrice lorsque la situation l'exige.

Alors que dire d'une institution comme la présidence de la république qui habituellement, traite avec des relations qui dépassent le niveau du marchand de légumes du coin.

Un manuel de procédures pour les évènements exceptionnels et moins exceptionnels doit être à la disposition de tous les intervenants. En plus d'une base de données pour la tonalité, les mots justes et le contenu correspondant à chaque évènement, les titres et attributions à utiliser pour chaque vis-à-vis, il est indispensable de disposer d'une galerie de photos, drapeaux, armoiries et autres illustrations «autorisés » pour ne pas tomber dans le ridicule

Tunisienne
| 23-03-2017 22:37
HAHAHA MELLA HALLA

1/3i
| 23-03-2017 20:12
mais non, ils l'ont fait.

On voit que les webmanager de la présidence n'est pas au niveau des tunisien forts en informatique

kameleon78
| 23-03-2017 19:25
Cela démontre le niveau des conseillers à Carthage, des gens payés en milliers de dinars comme salaire et ils nous sortent cette "maladresse" digne d'amateurs. Je pense que Carthage c'est comme Dallas (la série), un société repliée sur elle-même, autiste et recluse en vase clos. Le recrutement est réalisé sur l'allégeance au pouvoir et non la compétence mais on pourrait généraliser cela au milieu politique en général, comme les députés analphabètes, des ministres nommés par piston ....et des conseillers à Carthage..

A lire aussi

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, cet après-midi du mercredi 21 novembre 2018, un

21/11/2018 17:26
0

Les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique ont

21/11/2018 16:49
1

Le ministère du Transport a démenti, ce mercredi 21 novembre 2018, ce qui a été diffusé sur les

21/11/2018 16:17
1

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, ce mercredi 21 novembre 2018, au Palais de la

21/11/2018 16:08
1

Newsletter