alexametrics
Dernières news

La justice désavoue Marzouki et annonce que la dissolution du CPR est illégale

La justice désavoue Marzouki et annonce que la dissolution du CPR est illégale

 Les uns collectionnent les succès, les autres collectionnent les échecs. C’est le cas de Moncef Marzouki qui enregistre sa deuxième déconvenue de la semaine.

 

Ainsi, et après le refus par la présidence du gouvernement de lui accorder un visa pour son nouveau parti Irada, pour vice de procédures, voilà que la 14ème chambre civile du Tribunal de Tunis vient d’annuler, le vendredi 4 mars 2016, le congrès national exceptionnel du CPR tenu les 13 et 14 février à Tunis.

 

Ce congrès, qualifié de putsch par Business News (voir notre article à ce sujet ) a été dénoncé par des membres du CPR, notamment Samir Ben Amor et Abdelwaheb Maâtar. Il a nottamment annoncé la dissolution du CPR et sa fusion avec Irada. Chose qu’ont dénoncé vigoureusement MM. Maâtar et Ben Amor.

 

La procédure en référé qu’ils ont entamée a abouti aujourd’hui et la justice a annoncé l’annulation pure et simple de ce congrès, ainsi que toutes les décisions qui y étaient prises. Le jugement doit être exécuté immédiatement, sur minute. Cela revient à dire, par déduction, que la constitution d’Irada ne saurait en aucun cas être faite dans les prochains jours. Il faudra en effet un congrès national du CPR d’abord, avant d’envisager la création d’un nouveau parti par ses membres dirigeants.

 

Deux déconvenues en une semaine, c’est une bonne leçon pour Moncef Marzouki, Imed Daïmi, Adnène Mansar ou encore Tarek Kahlaoui, qui ne cessent de donner des leçons en matière de politique, de démocratie et de gestion des affaires de l’Etat….

 

M.G.



 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (22)

Commenter

naanaa
| 05-03-2016 10:00
aussi les Marzouki et consorts que les Maatar end Co sont ders minables qui n'ont aucune compétence. Ils l'ont prouvé quand ils éraient au pouvoir.Ils n'ont fait que dilapider l'argent de l'état

Mabrouka
| 05-03-2016 08:52
Je ne suis pas juriste,mais combien je serais heureuse,(non par Chmeta mais par devouement a ma Patrie),de voir ce parti et ses dirigeants inculpes de haute trahison d avoir faciliter et encourager le transfert de milliers de jeunes Tunisiens en Turquie pour combattre dans les rangs de Daech.Les preuves ne manquent pas.J espere que les familles des disparus se regrouperont et chargeront des avocats volontaires pour porter plainte contre ces criminels et demander reparation.

kameleon78
| 04-03-2016 23:22
Marzouki veut le beurre et l'argent du beurre, il veut dissoudre le CPR mais il récupère ses électeurs sans demander l'avis des cadres de ce parti, bizarre venant d'un homme qui n'arrêtait pas de nous casser les oreilles avec sa conception de la "démocratie".

Tunisienne
| 04-03-2016 19:05
Connaissant les CPRistes/ MTVistes, nous allons devoir encore subir les pires lavages de linge sale des ex/hypothétiquement futurs partis. Ce qui ne les empêchera pas de continuer à convoiter férocement les rênes de la Tunisie! D'où d'ailleurs l'âpreté de la bataille. ..
Bonne soirée!

berber
| 04-03-2016 17:35
Je vous embrasse fort pour cette nouvelle de une et puis votre article qui reflète integralement ce que e pensais dire bravo "media boss reporter"

Citoyen_H
| 04-03-2016 16:38

Quand le le mensonge prend l'ascenseur, la vérité prend toujours les escaliers, mais elle finit toujours par arriver.

Depuis 2011, le charlatanisme, brevet déposé "ISO 9002" par les imposteurs, est devenu le sport le plus en vogue dans les rangs des légions de TRAITRES à la NATION.



@Ridha_E

"ces donneurs de leçons en matière de politique, de démocratie et de gestion des affaires de l'État embourbés dans leurs contradictions. "

Yaatik essaha, l'ami.
Escrocs imposteurs traitres un jour, escrocs imposteurs traitres toujours.
Je serai curieux de connaitre la position de badi la poétesse inégalée et de abbou le nouveau magnat multimilliardaire, dans ce conflit inter-étniques.

Il en est de même avec les vétérans dans ce domaine, si ce n'est pire, avec les chameliers pillards imposteurs affamés traitres, souverains incontestables du double langage et de la fourberie.


Ridha_E
| 04-03-2016 15:12
Il me semble que Moncef Marzouki, Imed Daïmi, Adnène Mansar, Tarek Kahlaoui et les autres membres du CPR avaient soutenu mordicus qu'en 2013 ils avaient déjoué des putschs en Tunisie et qu'ils avaient fait éviter au pays une catastrophe. Ils avaient même prétendu qu'ils avaient des preuves contre les putschistes qu'on attend toujours.
Les voilà, aujourd'hui, ces donneurs de leçons en matière de politique, de démocratie et de gestion des affaires de l'Etat embourbés dans leurs contradictions.
On les découvre putschistes contre leurs propres amis alors que dire s'il s'agirait de ceux qu'ils n'apprécient pas ?
On les découvre désorganisés, incompétents et même incapables de constituer un simple dossier pour lancer leur nouveau parti alors que même Jlasi a réussi cela.
De plus, ils ont dans leur rang, le prétentieux MOSIEU kahlaoui, ex-patron de l'ITS s'il vous plait, qui étale sa science et son savoir sur tous les médias, prend tout le monde de haut quand il ne traite pas ceux qui lui sont supérieurs en tout de charlatans et qui, au final, est incapable de ficeler un simple dossier.
Pauvre de nous si une telle bande perce de nouveau dans le paysage politique !

Mohamed
| 04-03-2016 15:06
Moins ils s'occuperont de la Tunisie, mieux elle se portera.

Mohamed
| 04-03-2016 14:59
Dans les abysses de la médiocrité. Mais il faut dire qu'ils ne sont plus les seuls malheureusement...

lambda
| 04-03-2016 13:56
c'est un parti de haine rempli de haineux. au lieu de s'occuper de ficeler leurs dossiers, ils sont occupés à écrire des articles dans les médias pour insulter x, y et z. Ahou béji, ahou sadok chaabane, ahou jhniaoui, ahou azlem, ahou rcd, ahou winou pétrole !!! ils n'ont même pas de juristes et d'avocats capables de déposer une demande de parti ou de vérifier que leur congrès est légal. Le pire c'est qu'ils n'ont pas honte et continuent à donner des leçons, à se croire les meilleurs dirigeants et à crier sur tous les toits qu'ils sont démocrates et compétents. et dire qu'il y a des citoyens qui continuent à les croire !!! rageant !!

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter