Ils ont tout compris à El Kamour !

Businessnews.com.tn | publié le 17/05/2017 15:59
Par Marouen Achouri,

On aura critiqué leurs méthodes, on aura critiqué les moyens par lesquels ils entendent faire respecter leurs revendications, on aura dit que bloquer les sites de production n’était pas un acte responsable, mais avec ce gouvernement, c’est eux qui ont fini par avoir raison.

 

Eux, ce sont les sitinneurs d’El Kamour. Ils ont fini par obtenir une grande partie de ce qu’ils ont voulu, abstraction faite de la revendication de 20% de la production de pétrole, à laquelle eux-mêmes ne croyaient pas vraiment. Des recrutements par milliers, un fonds d’investissement bien doté, une hiérarchisation de ces mêmes recrutements, d’abord par la région et ensuite par la participation ou non au sit-in. En fait, ils ont tout compris : si vous voulez quelque chose, il suffit de tordre le bras de ce gouvernement, et vous l’aurez.

 

Inutile donc de travailler, de se démener chaque jour, d’essayer d’être en règle avec l’Etat et ses institutions. Plus vous tenterez d’être en règle, plus vous serez tondu ! Si vous êtes chef d’entreprise, faites attention à l’insécurité fiscale de la Tunisie, une nouvelle taxe comme les 7,5% exceptionnels ou de nouveaux droits de douane comme les 20% sur l’importation des produits IT et télécoms, peuvent vous tomber dessus à tout moment ! Votre Business Plan est foutu ? C’est votre problème. Vos partenaires n’apprécient pas de voir leur bénéfice rogné de la sorte ? A vous d’éponger la différence. L’existence même de votre entreprise est chaque jour de plus en plus menacée ? Débrouillez-vous. Par contre, vous n’oublierez pas, monsieur le chef d’entreprise, de faire preuve de patriotisme et de responsabilité et d’aller investir dans les régions, vous serez gentil. Un chef d’entreprise réputé confiait il y a peu : « Quand tu veux te lancer dans un business, quel que soit le domaine, tu dois te doter, avant toute chose, d’un bon comptable et d’un bon avocat ! Ensuite, tu pourras essayer de survivre ». C’est dire où en sont arrivées les choses.

 

Les manifestants d’El Kamour, eux, n’ont pas ce genre de problème. Pour eux c’est l’Etat qui raque. Et l’Etat va raquer avec l’argent qu’il collecte. Mais d’où est-ce que l’Etat collecte son argent ? Le percevrait-il grâce à la lutte contre la corruption ? Loin s’en faut. Le gagnerait-il par la lutte contre le marché parallèlepour récupérer un peu des 60% du PIB ? Non plus. Lutte contre la contrebande ? Evidemment que non. En fait, outre le fait d’emprunter à l’étranger, l’Etat collecte son argent de la poche du contribuable. De préférence le contribuable soumis au prélèvement à la source, l’employé ou le fonctionnaire. On ne va pas non plus s’attaquer aux professions libérales, on a vu ce que ça a donné. Par conséquent, on va mettre en place de nouvelles amendes, de nouvelles taxes à payer, on va augmenter les prix de plusieurs denrées, on va augmenter le prix de certains services. On va aussi augmenter les prix de l’alcool, de manière exponentielle, comme ça vous ne pourrez même plus oublier vos soucis !

 

Au final, l’Etat va collecter tout cet argent pour ensuite aller embaucher des gens dans les sociétés d’environnement et de jardinage, l’une des plus grosses arnaques de l’Histoire moderne en Tunisie ! L’Etat va payer des gens pour qu’ils restent chez eux et pour qu’ils ne fassent pas de grabuge ! Décidément, ce sont les sitinneurs d’El Kamour qui ont compris comment traiter avec ce gouvernement et qui l’ont racketté au vu et au su de tout le monde. Hier, la majorité de la coordination du sit-in a bien voulu avoir la gentillesse d’accepter les propositions du gouvernement, des propositions dont la collectivité nationale paiera le prix, en fermant sa gueule !

 

 

Ils ont tout compris à El Kamour !

Par Marouen Achouri, publié le 17/05/2017 15:59

On aura critiqué leurs méthodes, on aura critiqué les moyens par lesquels ils entendent faire respecter leurs revendications, on aura dit que bloquer les sites de production n’était pas un acte responsable, mais avec ce gouvernement, c’est eux qui ont fini par avoir raison.

 

Eux, ce sont les sitinneurs d’El Kamour. Ils ont fini par obtenir une grande partie de ce qu’ils ont voulu, abstraction faite de la revendication de 20% de la production de pétrole, à laquelle eux-mêmes ne croyaient pas vraiment. Des recrutements par milliers, un fonds d’investissement bien doté, une hiérarchisation de ces mêmes recrutements, d’abord par la région et ensuite par la participation ou non au sit-in. En fait, ils ont tout compris : si vous voulez quelque chose, il suffit de tordre le bras de ce gouvernement, et vous l’aurez.

 

Inutile donc de travailler, de se démener chaque jour, d’essayer d’être en règle avec l’Etat et ses institutions. Plus vous tenterez d’être en règle, plus vous serez tondu ! Si vous êtes chef d’entreprise, faites attention à l’insécurité fiscale de la Tunisie, une nouvelle taxe comme les 7,5% exceptionnels ou de nouveaux droits de douane comme les 20% sur l’importation des produits IT et télécoms, peuvent vous tomber dessus à tout moment ! Votre Business Plan est foutu ? C’est votre problème. Vos partenaires n’apprécient pas de voir leur bénéfice rogné de la sorte ? A vous d’éponger la différence. L’existence même de votre entreprise est chaque jour de plus en plus menacée ? Débrouillez-vous. Par contre, vous n’oublierez pas, monsieur le chef d’entreprise, de faire preuve de patriotisme et de responsabilité et d’aller investir dans les régions, vous serez gentil. Un chef d’entreprise réputé confiait il y a peu : « Quand tu veux te lancer dans un business, quel que soit le domaine, tu dois te doter, avant toute chose, d’un bon comptable et d’un bon avocat ! Ensuite, tu pourras essayer de survivre ». C’est dire où en sont arrivées les choses.

 

Les manifestants d’El Kamour, eux, n’ont pas ce genre de problème. Pour eux c’est l’Etat qui raque. Et l’Etat va raquer avec l’argent qu’il collecte. Mais d’où est-ce que l’Etat collecte son argent ? Le percevrait-il grâce à la lutte contre la corruption ? Loin s’en faut. Le gagnerait-il par la lutte contre le marché parallèlepour récupérer un peu des 60% du PIB ? Non plus. Lutte contre la contrebande ? Evidemment que non. En fait, outre le fait d’emprunter à l’étranger, l’Etat collecte son argent de la poche du contribuable. De préférence le contribuable soumis au prélèvement à la source, l’employé ou le fonctionnaire. On ne va pas non plus s’attaquer aux professions libérales, on a vu ce que ça a donné. Par conséquent, on va mettre en place de nouvelles amendes, de nouvelles taxes à payer, on va augmenter les prix de plusieurs denrées, on va augmenter le prix de certains services. On va aussi augmenter les prix de l’alcool, de manière exponentielle, comme ça vous ne pourrez même plus oublier vos soucis !

 

Au final, l’Etat va collecter tout cet argent pour ensuite aller embaucher des gens dans les sociétés d’environnement et de jardinage, l’une des plus grosses arnaques de l’Histoire moderne en Tunisie ! L’Etat va payer des gens pour qu’ils restent chez eux et pour qu’ils ne fassent pas de grabuge ! Décidément, ce sont les sitinneurs d’El Kamour qui ont compris comment traiter avec ce gouvernement et qui l’ont racketté au vu et au su de tout le monde. Hier, la majorité de la coordination du sit-in a bien voulu avoir la gentillesse d’accepter les propositions du gouvernement, des propositions dont la collectivité nationale paiera le prix, en fermant sa gueule !

 

 

Commentaires (15) Commenter
@NabilaBentAlJanou
Hanni2
| 22-05-2017 12:05
Vous...nous...votre message naif et remplis de clichés est la parfaite illustration de tout ce qui ne vas pas dans ce pays...comme si le nord et le sud étaient deux blocs homogènes et qu' il y avait les pauvres exploités du Sud contre les méchants privilégiés du Nord...venez a Zaghouan et observer comment les gens vivent, dans les banlieues de Tunis...le Sud vous paraitra tout à coup moins invivable, au moins la-bas il y a la nature...

Ensuite vous melangez tout et n'importe quoi! L'argent que les expatriés envoient à leur famille, est-ce que l'état le prend? Non! Alors je vois pas trop ce que cela vient faire dans votre argumentaire...et avant que la nakba ne détruise le tourisme par terroristes inter-posés, ne croyez-vous pas que les régions côtières apportait une sacrée contribution aux finances publiques?...et pour finir, pensez-vous que la destruction et le sabotage va améliorer la situation des gens du Sud? Evidemment non...

Voia ce qui se passe lorsque des gens qui n'ont aucune légitimité et aucune compétence se mettent à vouloir parler de justice sociale, excité en cela par des traitres à la patrie qui n'ont pour seul programme que la revanche et la haine (tiens! encore)...c'est le naufrage assuré...vous supportez l'action des gens du Sud, grand bien vous fasse, mais n'ayez aucun doute sur le fait que la seule conséquence sera la desrtuction de la Tunisie dans son ensemble et la souffrance pour tous...c'est la seule et unique chose que vous obtiendrez avec votre "haine"...

Bien à vous,

Hannibal
Ere5 la
NabilaBentAlJanou
| 21-05-2017 13:05
Nous (les tatawineya, les gabseya, les medbineya et les personnes de douz) voulons une repartition egale des richesses en tunisie quand on lit que 70% des transferts dargent de la france vers la tunisie sont fait par des personnes originaires du sud vivant en france et à destination de leurs familles en tunisie, quand on lit aussi que les exportations de dattes d'huiles d'olives proviennent du sud de la tunisie Et quand on voit qu'on a pas le minimum vital dans nos regions C'est notre devoir de manifester et de protester ! A tatouine il y a 1 hopital seulement, nos femmes partent a Sfax pour accoucher, pour se faire operer, nos enfants pour poursuivre leurs etudes de medecines partent a sousse (600km pour se faire s'instruir cest tres grave en 2017), je suis desolee mais faut arreter de nous prendre pour des vaches a traire.
80% des immigres de france proviennent du sud, avons nous un port fonctionnel ? Celui de zarzis fait un voyage par semaine en ete seulement ? Avons nous un aeroport ? Celui de gabes est militaire !
Nous n'avons rien alors que le pays sans nous qui sommes integrent et travailleurs n'est rien. Cest nous qui soutenons par notre travaille le pays. Au nord vous etes tous fonctionnaires : la lourdeurs de l'Etat.
Quand je vois qu'a Bizerte un aeroport est en cours de construction alors que vous avez l'aeroport de Monastir, Enfida et Tunis de fonctionnel, j'ai la haine !!!!! Parce que vous qui etes au pouvoir et originaire du Sahel, n'investissez quand dans le Sahel alors que l'origine de votre argent provient du sud tunisien.
Vous etes des *** et des voleurs qui n'aimez pas votre patrie ni votre nation.
@Epicure
lone star
| 19-05-2017 02:18
MERCI

Beaucoup de courage

we all struggle one time or another

GOD BLESS TUNISIA
GOD BLESS TUNISIANS
à Lone Star
Épicure
| 18-05-2017 19:40
Merci chère amie pour votre gentille attention !
En ce moment, je n'ai pas trop le temps de développer mes opinions et de répondre à mes contradicteurs.
Je vous expliquerai tout cela (si j'ai le temps et le courage) dans les prochains jours.
Je me permets de vous embrasser et j'espère vous lire très souvent.
Le bâton indispensable...
DUS
| 18-05-2017 14:12
Dans toutes les démocraties, il est très rare de trouver un gouvernement qui se respecte et règle les problèmes du pays sans se faire tirer les oreilles. En Tunisie, tous les gouvernements de l'après révolution se sont comportés comme l'âne qui a toujours besoin d'un coup de bâton pour s'activer. Les sit-in , les grèves, les manifestations sont le bâton indispensable pour l'âne tunisien qui s'est longuement reposé pendant 60 ans de suite...
F.L.K.
A4
| 18-05-2017 13:49
Vive le front de libération de Kamour !
Kamouir : Mouvement de liberation du colonialisme interieur
Alpha1
| 18-05-2017 10:47
gérer des régions comme des colonies donnent lieu a des mouvement de libération . C'est inevitable . Pour ceux qui n'ont pas compris il peuvent consulter le rapport du Crisis groupe qui stigmatise le régionalisme du système . Messieurs les progressistes et modernistes choisissez votre camp avec discernement , Arrêter de soutenir un système colonisateur sous prétextes divers .
Et vous n'avez rien vue encore le meilleur est à venir.
Givago
| 18-05-2017 07:43
Attendons que d'autres comme zagouan, Kairouan, beja,le kef,tabarka et j'en passe se font rappeler au bon souvenir des gouvernants.entre nous payer des gents à rien foutre ça vous soulage un petit moment mais pas tous le temps.et puis faut trouver l'abrutis qui vous finance sans poser de questions.c'est la galère des années à venir pour la majorité de ceux qui bossent.
@ Epicure
Lone Star
| 18-05-2017 00:39
cher ami
(vous m'avez manqué !!Tunisienne aussi je ne voyais plus de commentaires et je commençais à etre triste )
Kamour est la deuxième Kerkennah avec Pétrofac le filon est tout trouvé quand on est pas content on bloque tout et on "gueule"
on ne travaille pas on Gueule ,on Bloque on menace on fait peur et comme par hasard aprés tout tombe dans la main ou on croit que ça va tomber dans la main
tout ces sit inneurs étaient encouragés par ceux qui disaient participer aux manifestations pour pas qu'il y ait des débordements
Kamour et ses incidents sont appuyés par Ennahdha qui cherche et travaille pour les élections et pour le pouvoir
tout cela c'est du travail de fond ,à Kerkennah c'était bien Hizb ETTADMIR (destruction)
koumour c'est la branche "évoluée de hizb ettadmir

la Tunisie agonise et malheureusement je ne suis pas assez calée pour une solution miracle
trop de laisser aller ,trop à faire et le gouvernement n'est pas aidé parceque soit on pense suprématie du parti soit suprématie de croyance soit suprématie de personnes ON oublie LE PAYS
et c'est malheureux ,vraiment malheureux
je ne me serai jamais cru capable de dire celà mais je regrette les années 2000 et jusqu'a 2011
en Tunisie je me sentais en sécurité ,je me sentais libre de m'habiller à mon gout
libre de boire un café tard ,de conduire seule ma voiture de location maintenant j'appréhende et j'ai toujours besoin de quelqu'un avec moi quand je sors
je ne peux plus me baigner comme je veux
c'est triste et je plains ceux qui y vivent tout le temps
je n'y retourne que 2 ou 3 fois par an
mais c'est sale ,eh oui la Tunisie est devenue sale et pas seulement les trottoirs et les poubelles pas ramassés !!!
je te pleure oh TUNISIE mon pays ,qu'est qu'on te fait souffrir !!!

A BAS TOUS CEUX QUI VEULENT DETRUIRE LA TUNISIE

Tahiya TUNES Horra Mostaquilla


GOD BLESS TUNISIA
GOD BLESS TUNISIANS
faux
arabe
| 17-05-2017 22:42
Lorsqu'on marginalise délibérément une région ( j'insiste sur le délibérément), il ne faut pas s'attendre à recevoir des fleurs.

Il suffit de comparer le taux de chômage à Tataouine avec celui de Monastir ou de Tunis pour comprendre la gravité de la situation.
Oui Monsieur, 60 ans de mauvaise gouvernance, ça coûte chère.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration