FASQI : le premier site de E-Learning en Tunisie

Businessnews.com.tn | publié le 16/02/2017 14:57

 

Il s’appelle Amine Terzi et vient de créer la société Nouvelle Vision. L’entreprise gère aujourd’hui un site de E-Learning (FASQI.com) qui répond à un besoin direct, car dédié aux élèves qui évoluent de la 7ème année de base au Baccalauréat.

 

Une plateforme web, donc, qui propose aux élèves inscrits sur le site, des cours vidéos présentés par des professeurs agréés, des examens corrigés et des séries d’exercices inspirés de ceux avec lesquels ils étudient en classe. A la plateforme ont aussi été intégrés les trucs et astuces pensés pour passer plus facilement les épreuves d’examens.

 

Accessible à partir d’un PC ou d’un Smartphone, FASQI est un site dynamique doté d’une assistance en ligne et de cours « en live » durant lesquels les élèves qui les suivent peuvent interagir avec les professeurs en posant directement leurs questions.

 

 

Les spots de présentation qui ont été projetés ce jeudi 16 février 2017, lors de la conférence de presse qui a eu lieu à l’hôtel Africa de Tunis, sont d’une grande qualité. Ils ont été en effet filmés dans les studios professionnels montés par l’entreprise, qui s’est dotée d’un matériel dernier cri pour assurer ses prestations.

 

M. Terzi, qui a pris la parole durant l’évènement, a expliqué que durant cette période de test, le service sera entièrement gratuit, après quoi, il sera demandé aux élèves de payer une somme symbolique de 10 dt par mois. « Beaucoup moins que ce que payent les parents pour un cours particulier ! » a-t-il déclaré.

« Avec FASQI, on propose aux élèves de faciliter la réussite aux examens sans fausses copies » a-t-il ensuite ironisé.

Aujourd’hui en Tunisie, 6 millions de personnes sont connectées à internet. Le pays compte également 2 millions d’élèves et étudiants. FASQI répondra donc à un besoin réel avec une importante perspective de croissance car le concepteur compte passer aux étudiants du supérieur dans une seconde phase, a-t-il fait savoir.

 

S.A

FASQI : le premier site de E-Learning en Tunisie

publié le 16/02/2017 14:57

 

Il s’appelle Amine Terzi et vient de créer la société Nouvelle Vision. L’entreprise gère aujourd’hui un site de E-Learning (FASQI.com) qui répond à un besoin direct, car dédié aux élèves qui évoluent de la 7ème année de base au Baccalauréat.

 

Une plateforme web, donc, qui propose aux élèves inscrits sur le site, des cours vidéos présentés par des professeurs agréés, des examens corrigés et des séries d’exercices inspirés de ceux avec lesquels ils étudient en classe. A la plateforme ont aussi été intégrés les trucs et astuces pensés pour passer plus facilement les épreuves d’examens.

 

Accessible à partir d’un PC ou d’un Smartphone, FASQI est un site dynamique doté d’une assistance en ligne et de cours « en live » durant lesquels les élèves qui les suivent peuvent interagir avec les professeurs en posant directement leurs questions.

 

 

Les spots de présentation qui ont été projetés ce jeudi 16 février 2017, lors de la conférence de presse qui a eu lieu à l’hôtel Africa de Tunis, sont d’une grande qualité. Ils ont été en effet filmés dans les studios professionnels montés par l’entreprise, qui s’est dotée d’un matériel dernier cri pour assurer ses prestations.

 

M. Terzi, qui a pris la parole durant l’évènement, a expliqué que durant cette période de test, le service sera entièrement gratuit, après quoi, il sera demandé aux élèves de payer une somme symbolique de 10 dt par mois. « Beaucoup moins que ce que payent les parents pour un cours particulier ! » a-t-il déclaré.

« Avec FASQI, on propose aux élèves de faciliter la réussite aux examens sans fausses copies » a-t-il ensuite ironisé.

Aujourd’hui en Tunisie, 6 millions de personnes sont connectées à internet. Le pays compte également 2 millions d’élèves et étudiants. FASQI répondra donc à un besoin réel avec une importante perspective de croissance car le concepteur compte passer aux étudiants du supérieur dans une seconde phase, a-t-il fait savoir.

 

S.A

Commentaires (6) Commenter
Quelle idée de nom
Emna
| 17-02-2017 19:58
A t on idée de l appeler ainsi!! Quelle richesse de vocabulaire!!!
Il faut s'attendre à la contestation du syndic des prof .
Najib
| 17-02-2017 12:34
Leurs recettes des cours particuliers vont diminuer . En plus le projet est privé , alors que les syndics luttent avec acharnement contre tout ce qui est privatisation de l'enseignement , à l'exception des cours particuliers .
FASQI = faire une fausse copie en dèrja
el manchou
| 17-02-2017 10:33
On dit foulen FASQUI, c'est à dire qu'il a utilisé une fausse copie c'est à dire il a triché à un examen.
Drôle de nom, ils auraient pu aussi l'appeler : FOUSQA, FOSQOPI ...
Grand parent
Ridha
| 16-02-2017 21:16
je pense qu'il faut ajouter encore deux fenêtres une pour les parents et une autre pour les grands parents qui veulent suivre les révisions des petits.
Félicitations
Tarek
| 16-02-2017 20:47
Bonne idee
hey :D
zahra
| 16-02-2017 20:46
je suis une élève de 2éme année
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration