Donald Trump à BCE : Les Etats-Unis réitèrent leur soutien à la Tunisie

Businessnews.com.tn | publié le 18/02/2017 18:20

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu, ce vendredi 17 février 2017, un appel téléphonique de la part du président américain Donald Trump, au cours duquel ont été évoquées les différentes étapes importantes qui ont caractérisé les relations historiques entre la Tunisie et les Etats-Unis.

Les deux dirigeants ont exprimé leur satisfaction quant à la coopération bilatérale et la volonté de la développer davantage dans tous les domaines, a précisé un communiqué de la présidence de la République.

 

Le président américain, a, par ailleurs, réitéré l’engagement de son pays à continuer à fournir le soutien nécessaire à la Tunisie pour répondre aux divers défis auxquels elle est confrontée, en particulier la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme, l'ennemi commun des deux pays. Donald Trump a souligné l'importance de la rencontre qui l’unira avec le président tunisien à Washington pour poursuivre le dialogue relatif à ce dossier.

Donald Trump à BCE : Les Etats-Unis réitèrent leur soutien à la Tunisie

publié le 18/02/2017 18:20

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu, ce vendredi 17 février 2017, un appel téléphonique de la part du président américain Donald Trump, au cours duquel ont été évoquées les différentes étapes importantes qui ont caractérisé les relations historiques entre la Tunisie et les Etats-Unis.

Les deux dirigeants ont exprimé leur satisfaction quant à la coopération bilatérale et la volonté de la développer davantage dans tous les domaines, a précisé un communiqué de la présidence de la République.

 

Le président américain, a, par ailleurs, réitéré l’engagement de son pays à continuer à fournir le soutien nécessaire à la Tunisie pour répondre aux divers défis auxquels elle est confrontée, en particulier la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme, l'ennemi commun des deux pays. Donald Trump a souligné l'importance de la rencontre qui l’unira avec le président tunisien à Washington pour poursuivre le dialogue relatif à ce dossier.

M.B.Z
Commentaires (28) Commenter
@ ALI
HatemC
| 20-02-2017 19:48
Malheureusement Zico dit vrai ... c'est @ ces "savants" de faire leur autocritique et arrêter de pervertir les musulmans en leur pourrissant le peu de cervelle ... HC
@ Zico| 20-02-2017 16:42
ALI
| 20-02-2017 17:48
Il ne faut donner les fausses images envers l'islam .il y a comme même des Oulamas qui expliquent les versés sans amalgames .
@HatemC
Zico
| 20-02-2017 16:42
Les Musulmans ne projettent pas une image négative de leur religion, ils projettent la réalité de leur religion.
- Combattre les mécréants est écris noir sur blanc dans le livre sacré
- Frapper les femme (sourat ennisa).
L'islam est une religion très sectaire, basé sur le combat de "L'autre" c'est a dire le "non-Musulman".
Ceux qui parlent d'islam Modéré demandent implicitement d'ignorer la grande partie de la religion basé sur la violence. Parler d'islam modéré est en soit déja bizarre parce que ca admet par implication que l'islam en tant que telle, si appliqué intégralement est une religion violente donc on devrai seulement l'appliquer partiellement (prenons ce qui convient et parait bien aux yeux des autres et ignorant ce qui est violent et embarrassant).
Comme je l'ai dit dans le passé, il faut réfléchir sérieusement à la place que cette religion doit avoir dans notre société. C'est certainement pas avec les cours d'education religieuse qu'on donnent aux enfants des le primaire qu'on va changer les choses.
Les Zarabes n'ont que ce qu'ils méritent ... Le bâton
HatemC
| 19-02-2017 19:36
Pourquoi donc la BOBOSPHERE GAUCHIASSE vocifère contre le décret de Trump ????
C'est bien les musulmans qui se sont mis dans cet état de déliquescence avancé ...
Les musulmans projettent une image négative de leur culture .. et mode de vie ...
C'est aux musulmans de se reprendre et reprendre leur Islam @ ces dégénérés qui salissent notre religion ....
Reprendre l'Islam aux Zarabes incultes qui nous rabaissent avec leur wahabisme ...
Reprendre notre Islam aux Frères Musulmans ... des criminels qui renvoient une image négative ... avec leur INCULTURE .. et leur accoutrement moyen ageux ... voile ... Nikab ... kamisse ..barbe hirsute .. femme fagotées come des clowns ...
Es ce cela l'Islam ??? Dans l'apparence ???? Dans l'intransigeance ???
Verrez vous une musulmane fréquenter les musées .. les bibliothèques ... voyager ... s'assumer ... NON ... Elle projette l'image d ela femme soumise ... éffacée ... sans âme ...
Le musulman ... lui projette l'image de l'intransigeant ... du coupeur de tête ..
Et avec ce tableau noir .. les musulmans veulent être respecté ???????

https://fr.sputniknews.com/international/201702191030153757-nouvelle-directive-refugies-usa/
APPEL 1 MOIS APRES LA PRISE DE POUVOIR !!!!!!
Sémir
| 19-02-2017 18:20
L'appel téléphonique dont nous ne connaissons pas la durée est le 1ère de trump depuis qu'il est arrivé au pouvoir mais cela fait 1 mois qu'il est au pouvoir !!

Donc pas la peine de s'en vanter.

Trump a appelé Merkel, Hollande, Netanyahou quasiment le 1er jour...

Il faut bien se rendre compte que la Tunisie c'est pas grand chose vu des USA.

Ciao.
quels sont les prérogatives d'un président qui ne pouvont pas être aucun cas géré que par lui même ;
EL OUFFI DOS
| 19-02-2017 15:06
Etant donné que Badji Caid Essebsi était élu par une majorité écrasante malgré qu'il a une expérience dans le domaine seul habilité à prendre les décisions qu'il juge dans l'intérêt du pays et surtout dans les relations extérieurs .
ce qui est certain que les U S A sont toujours fidèle à la Tunisie depuis longtemps dans tous les domaines faut mieux laisser les hommes de compétences à l'aise pour faire leur devoir tranquillement . Personne ne peut nier la diplomatie Tunisienne ses prospects de longue vision envers l'affaire palestinienne un peut particulière ( une souveraineté et le religieux), le partage entre les deux belligérants c'est une génialité Bourguibiste mais dommage l'arrogance de certains présidents Arabe ( néo-nassériste ) était la cause de l'échec de cet initiation humanitaire qui pourrait instaurée une paix certainne sans inquiétude des deux parties plus loin de acte égoïste .
Aux bâtards qui parlent dans le vide.
Abel Chater
| 19-02-2017 11:24
La Tunisie a un régime parlementaire. Le président Beji Caïd Essebsi n'a qu'un titre honorifique de rassembleur du peuple, au même titre que celui du président allemand. Si Trump se rabaisse à une telle ignorance, jusqu'à demander au gardien de l'immeuble de lui changer son adresse, c'est qu'il ne pourra être en possession de toutes ses facultés mentales.
Qu'il fasse une telle bêtise en Allemagne, même en s'adressant au président allemand avant de s'adresser à la Chancelière (premier-ministre) Angela Merkel, il sera ridiculisé plus qu'il ne l'est en vérité.
Mais comme les bâtards ignorent la réalité des choses, ils ne cessent de nous jouer ici aux "Klugscheisser" sans foi ni loi. Ils nous prennent pour des cons, alors que la connerie n'est engendrée que par leurs propres cerveaux d'oiseaux.
Vive la Tunisie arabe et musulmane, démocratique et de régime parlementaire.
Allahou Akbar.
Ce qu'on ne le sait pas
Lecteur
| 19-02-2017 00:56
Probablement il lui a dit qu'il faut faire qqch contre les frères musulmans et que sans ça il n'y aura pas de soutien et qu'il le faut le faire en douce. Le reste c'est l'ambassadeur qui s'en chargera. Peut-être c'est pas vrai mais d'après moi Trump est décidé à éradiquer les mouvances islamises et c'est pas magique ça prend des efforts diplomatiques et on verra..
Après les guerres mondiales, les conflits sociaux prémédités.
takila
| 18-02-2017 14:41
Les alléchés soutiennent et lèchent les bottes, comme toujours, les arnaqueurs (terroristes et islamistes) pour espérer récupérer un os à ronger. Aucune dignité et aucun nationalisme sauf de garantir un avenir, qu'ils supposent précaire, par tous les moyens les plus indécents et illicites. Cette bassesse et cette traîtrise ont commencé, vers l'année 1984 lorsque la magnanimité et lhonneur perdent leur signification et que la corruption devient sacrée et un objectif. Ceci engendre l'utilisation de la religion comme l'islam à l'utiliser comme appât pour duper les gens les plus sereins et influencer leurs sentiments les plus privilégiés et les plus personnels. Par la suite, pour assurer davantage cette arnaque, que l'incitation au régionalisme, à la haine et à la paresse constituera une arme de bataille pour developper progressivement le terrorisme par le biais de l'agressivité, la sauvagerie et indiscipliné sociale.
En somme les vrais musulmans honnêtes et sérieux sont les cobayes.
press release de la maison blanche
Forza
| 18-02-2017 13:46
À propos de l'entretien téléphonique, un peu de langue de bois mais le ton est amical je pense.
lien:
https://www.whitehouse.gov/the-press-office/2017/02/17/readout-presidents-call-president-beji-caid-essebsi-tunisia
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration