Wajdi Ghonim : Les laïcs de Tunisie sont les plus dégueulasses que j’ai jamais vus (vidéo)

Businessnews.com.tn | publié le 30/10/2014 10:14
Il ne manquait aux Tunisiens que l’avis du sinistre Wajdi Ghonim sur les élections. Le même personnage qui appelle à exciser les fillettes fait violence à ses neurones et se lance dans l’analyse politique. Dans cette vidéo postée le 29 octobre 2014, le prédicateur déverse toute la haine qu’il a envers ce qu’il appelle les laïcs de Tunisie, ceux de Nidaa Tounes, qui ont gagné les élections. Il dit que les laïcs tunisiens sont les plus dégueulasses qu’il ait vus durant toute sa vie.

Pour illustrer cela, il raconte sa mésaventure quand il était venu en Tunisie, où un vendredi pendant qu’il donnait son prêche, des Tunisiens l’attendaient dehors avec des bouteilles d’alcool. Il s’en prend violemment également à Rached Ghannouchi, président du parti Ennahdha.

Ce qu’on pourrait dire à Wajdi Ghonim : c’est qu’il n’a pas les capacités intellectuelles nécessaires pour comprendre ce qui se passe en Tunisie, il devrait donc arrêter de s’y intéresser au risque de se fouler le neurone qui reste.

M.A

Wajdi Ghonim : Les laïcs de Tunisie sont les plus dégueulasses que j’ai jamais vus (vidéo)

publié le 30/10/2014 10:14
Il ne manquait aux Tunisiens que l’avis du sinistre Wajdi Ghonim sur les élections. Le même personnage qui appelle à exciser les fillettes fait violence à ses neurones et se lance dans l’analyse politique. Dans cette vidéo postée le 29 octobre 2014, le prédicateur déverse toute la haine qu’il a envers ce qu’il appelle les laïcs de Tunisie, ceux de Nidaa Tounes, qui ont gagné les élections. Il dit que les laïcs tunisiens sont les plus dégueulasses qu’il ait vus durant toute sa vie.

Pour illustrer cela, il raconte sa mésaventure quand il était venu en Tunisie, où un vendredi pendant qu’il donnait son prêche, des Tunisiens l’attendaient dehors avec des bouteilles d’alcool. Il s’en prend violemment également à Rached Ghannouchi, président du parti Ennahdha.

Ce qu’on pourrait dire à Wajdi Ghonim : c’est qu’il n’a pas les capacités intellectuelles nécessaires pour comprendre ce qui se passe en Tunisie, il devrait donc arrêter de s’y intéresser au risque de se fouler le neurone qui reste.

M.A
Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration