alexametrics
Dernières news

Coup d’envoi officiel des travaux de construction du 1er Cinéma Multiplexe Pathé à Tunis City

Coup d’envoi officiel des travaux de construction du 1er Cinéma Multiplexe Pathé à Tunis City

 

La cérémonie symbolique de pose du "clap commémoratif" s’est tenue, ce lundi 10 juillet 2017, à Tunis City, pour célébrer le démarrage des travaux de construction du 1er Cinéma Multiplexe Pathé en Tunisie. Les travaux ont, bel et bien commencé et avancé, et il est prévu que le multiplexe soit prêt au deuxième semestre 2018.

 

 

L’événement s’est tenu en présence de deux ministres, celui des Affaires culturelles, Mohamed Zine El Abidine et celui du Commerce et de l'Industrie, Zied Laâdhari, du secrétaire d'Etat au Commerce, Abdellatif Hamam, de l'ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d'Arvor, de la présidente des Cinémas Gaumont Pathé, Martine Odillard ainsi que celle du producteur franco-tunisien, Wassim Béji, de Mohamed Ali Mabrouk, Marouen Mabrouk et du président de COPIT Mohsen Zerelli.

 

 

Il s’agit d’un projet ambitieux de 20 millions de dinars qui se déploiera sur 3 niveaux, sur une surface de 5.200 m2. Né d’un partenariat entre le groupe Mabrouk, à travers sa société COPIT (Compagnie de promotion immobilière et touristique (promoteur du projet), WB Cinémas (la société exploitante) et Les Cinémas Gaumont Pathé, ce multiplexe sera comptera 1585 places et sera composé de 8 salles, allant de 126 à 380 places.

 

 

Il proposera aux spectateurs une large programmation de plus de 150 films par an composée principalement de blockbusters américains, de films tunisiens, français, égyptiens, marocains, indiens et d’auteurs, qui sortiront en même temps que toutes les grandes capitales du monde. Le multiplex a été conçu par l’architecte Pierre Chican et le décorateur d’intérieur Ora Ito.

«Avec son hall d’accueil somptueux doté d’escaliers majestueux, d’escaliers mécaniques et d’ascenseurs, ses galeries de déambulation et ses écrans allant de 10 mètres de base à 16 mètres pour la plus grande, le projet offrira la meilleure expérience cinéma ainsi que de nombreuses opportunités d’organisation d’événements culturels et artistiques», affirment ses promoteurs.

 

 

Ce projet fait partie d’un nouveau développement majeur du centre commercial et de loisir Tunis City : une extension de 16.000 m2 dont l’objectif est de diversifier les activités du centre en introduisant une composante culturelle, à travers ce multiplexe, des expositions d’art, une librairie, outre  des restaurants et des activités sportives (patinoire), actuellement à l’étude.

 

Imen Nouira

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (26)

Commenter

Hichem GRIRA
| 12-07-2017 16:14
Un grand projet!
Bravo groupe mabrouk

HELIOS
| 12-07-2017 09:14
c'est une Bonne idée mais je doute qu'ils aient choisi le bon emplacement, j'ai eu la chance de visiter d'autres Cinémas Cities dans d'autres pays, ce sont des endroits qui engorgent de jeunes ados en majorité, hors choisir la proximité de la mnihla pour le greffer à Géant, un endroit aussi mal desservis par les transport public, avec des bouchons et une circulation infernale,en plus dans une zone populaire avec un pouvoir d'achat assez limité, ce projet ne pourra pas être rentable avec la population locale, je pense que ça sera des tickets de 15 à 20 dinars etc etc... c'est loin , ni bus ni métro, et je doute que les NAKL RIFI feront les affaires, ils auraient du le faire au centre ville entre TGM et Montplaisir, ou sur la Marsa, La goulette Kram........

Nabber de Nebber
| 11-07-2017 22:47
Le cinéma et la culture mais plutôt des espaces de location à bon matché pour les meetings des partis politiques et des ONG. L'intérêt est multiple:
1- Ecouler les volailles et les oeufs périmés en les faisant passer vers les gargottes sur place
2- vendre plus de sandwitchs aux partis politiques
3- vendre les biscuits et le chocotom pourri pour les fans d'un parti politique connu pour ce menu
4- vendre des agneaux pendant l'aid elkebir audit parti politique...

Avec la tendance vers le cinéma individuel sur smartphone, cet investissement est loin d'être du business économique pur sauf pour blanchiment...
signé:Nabbar de Nebber.

takilas
| 11-07-2017 20:37
Des m'as-tu, qui n'ont rien à voir dans ce projet accordé par Si Youssef Chahed en 2011 au gendre de Tarak Ben Ammar.
M.Wassim Beji et Gaumont Pathé ont su choisir le moment d'ajouter une des realisations, car depuis un moment il n'y avait que des destructions par Troïka et nahdha.
Quant au développement régional il doit être imposé par la force et contrecarrer les obstination des habitants des régions dites démunies (bénéficiant par ailleurs de privilèges en flagrance par rapport surtout aux originaires de Tunis pris au piège) à ne pas vouloir développer leurs régions, rien que pour la simplevregion d'aller à Tunis et de prétendre faussement (par un faux alibi) que leurs définissons délaissés.
Maintenant l'étude de rentabilité est correcte et concluante, pour le moment, vu que la densité de la population de Tunis est l'une des plus élevée au monde.

Gg
| 11-07-2017 19:39
Aucune télé ne remplace un écran géant et le grand son, et le cinéma reste l'accès le plus simple et le plus direct à la culture et aux cultures. Tout cela dans le délice de salles climatisées.
Je me demande seulement si le cinéma est compatible avec la charia rampante qui sévit aujourd'hui dans le pays!

anwarelkallal@hotmail.fr
| 11-07-2017 19:10
le cinema c est fini avec la concurence de la tele et les &oo des chaines de teles des milliers des salles dans le monde sont fermé.je me suis rentré au cinéma le coliséea Tunis ,elle est vide il y a quelque couple qui font l amoursur les fauteui.

A BAS LES BARBUS
| 11-07-2017 17:34
Je prends tous les paris que vous voulez..ça ne marchera JAMAIS a moins d'autoriser la chicha et la zatla dans les salles...pourquoi ne voulez pas admettre que le peuple tunisien est ignare et inculte ?? Demandez les statistiques

xcuter
| 11-07-2017 17:18
certaines salles cinéma sont toujours combles ( ciné Jamil ou Agora par ex). Le multiplex attirera un nouveau public qui va au centre commercial pour "tuer le temps". ça marchera

Mansour Lahyani
| 11-07-2017 16:58
Qui a dit que le cinéma n'est plus rentable, que la projection de films a été définitivement trucidée par la télé, la video, et autres billevesées ?? Ce projet des Mabrouk inflige un cruel démenti à ces affirmations, qui se muent en vains racontars !
Si des financiers aussi pointilleux , et aussi regardants à leurs intérêts(bien compris) que les Mabrouk se lancent dans cette aventure, c'est la preuve suffisante que ce n'est pas une aventure ! L'industrie du cinéma a donc encore de beaux jours devant elle!

bombom1085
| 11-07-2017 15:37
Y'a des gens qui vont encore au cinema !!?

A lire aussi

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a reçu, ce samedi 17 octobre 2018, à Dar Dhiafa à Carthage,

17/11/2018 13:40
0

En préparation de la grève dans la fonction publique, prévue le jeudi 22 novembre 2018, les

17/11/2018 10:11
5

Après son départ du ministère des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières, l'ancien

17/11/2018 09:30
1

Rachid Khechana vient d'être nommé PDG de l'agence de presse Tap tel que décidé lors de la réunion

17/11/2018 09:12
0

Newsletter