alexametrics
Dernières news

Sondage Emrhod – Les Tunisiens sont optimistes quant à l’avenir du pays

Temps de lecture : 2 min
Sondage Emrhod – Les Tunisiens sont optimistes quant à l’avenir du pays

 

Le dernier sondage Emrhod consulting paru aujourd’hui, mardi 11 février 2020, a évalué l’appréciation des Tunisiens de la situation actuelle pour le mois de janvier 2020 et leur degré d’optimisme ou de pessimisme.

 

Interrogés s’ils s’estiment « optimistes » ou « pessimistes » concernant l’avenir du pays, 62% des Tunisiens se sont dits optimistes contre 32% de pessimistes. L’optimisme était nettement plus marqué en septembre 2019, mois des élections législatives et du premier tour de la présidentielle, où 75% des Tunisiens étaient optimistes quant à l’avenir du pays, contre seulement 18% de pessimistes.

 

Concernant la situation économique, les Tunisiens sont mitigés. Interrogés s’ils pensent que « la situation économique en Tunisie se détériore ou, au contraire, s’améliore », 44% des Tunisiens se sont montrés pessimistes, contre 38% qui voient une amélioration. Ils sont certes beaucoup moins pessimistes qu’en décembre 2018 où 77% d’entre eux ont vu une situation économique en pleine détérioration contre 16% seulement qui ont répondu que l’économie tunisienne s’améliorait.

 

A la question de savoir si les Tunisiens « pensent que le phénomène de corruption et des pots-de-vin est en hausse ou en baisse», 74% des personnes interrogées pensent que la corruption est en hausse et seulement 6% estiment que ce phénomène a baissé. Les Tunisiens sont, selon le sondage d’Emrhod, de plus en plus pessimistes puisqu’en janvier 2019, ils étaient 70% à estimer que la corruption est en hausse et 7% en baisse, et en janvier 2018 ils étaient 64% à estimer que la corruption est en hausse et 9% en baisse.

 

Les Tunisiens sont cependant plus rassurés quant à la situation sécuritaire et à l’éventualité d’un attentat terroriste. Le taux de ceux qui estiment que la menace terroriste est très élevée est en baisse ces derniers mois selon Emrhod. 25% estiment en janvier 2020 que la menace terroriste est réelle contre 27%,29% et 31% ces derniers mois. La crainte d’une menace terroriste avait atteint des pics en octobre 2018 (53%), janvier 2016 (77%) et mai 2015 (68%).

Des mois qui coïncident avec des attentats terroristes d’ampleur vécus par le pays mais aussi à l’étranger : l’attentat de l’avenue Habib-Bourguiba à Tunis en octobre 2018, les attentats de Jakarta en Indonésie et de Zliten en Libye et d’Istanbul Turquie en janvier 2016, et de Bouchoucha en mai 2015.

 

Concernant les acquis de la révolution, 48% des personnes interrogées par Emrhod estiment que la liberté d’expression est menacée aujourd’hui.

 

S.T

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

DIEHK : Pas les Tunisiens Zarabes!!
| 11-02-2020 15:15
Prenez 1 président arabe fraîchement élu, entourez le de :
Marxiste Léniniste
Merdolutionaire de la dernière heure
LPRiste
des sans *** et ça vous donne : 1 bombe à retardement
différentiel?
Allez comprendre pourquoi j'ai écrit "différentiel"?
Demandez la réponse à vos Dr Ingénieurs diplômés en sciences nucléaires!!

Hadj
| 11-02-2020 11:38
Parceque qu' il ya encore des optimistes dans notre pays !! Dans ce "sondage " il n'y a pas eu d'échantillonnage il a concerné exclusivement les électeurs de K Saïd!

A lire aussi

les élus, comme les ministres et leurs familles, ne sont pas concernés par les passeports

22/02/2020 21:39
0

La participation tunisienne a été organisée par l’APIA et des groupements interprofessionnels des

22/02/2020 19:25
2

Business News a appris de source digne de foi, que Hassouna Nasfi, secrétaire général de Machrouû

22/02/2020 16:51
12

l’intérêt de la Tunisie réside en un gouvernement d’union nationale mais nous avons échoué à en

22/02/2020 16:05
14

Newsletter