alexametrics
Dernières news

Besma Belaïd : Salah Belaïd et moi-même, voterons BCE (Vidéo)

Besma Belaïd : Salah Belaïd et moi-même, voterons BCE (Vidéo)


Dans son intervention sur un plateau de Nessma Tv, Besma Belaïd a exprimé, ce soir du 4 décembre 2014, sur le plateau de Myriam Belkadhi sur Nessma TV, sa position face à l’échiquier politique qui se dessine dans le pays. Elle a annoncé, à plusieurs reprises, qu’elle va voter pour Béji Caïd Essebsi, ainsi que le père de Chokri Belaïd, Haj Salah Belaïd, lors du second tour de l’élection présidentielle.

Mme Belaïd a expliqué et justifié ce choix, par l’engagement ferme du président de Nidaa Tounès à tout mettre en œuvre pour « élucider l’affaire de l’assassinat du martyr Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi quant aux exécutants et aux commanditaires du meurtre, même s’il pouvait s’agir de son fils », selon ses propres termes.
« Rien que cette annonce de la part de M. Caïd Essebsi me procure l’espoir d’être soulagée, ainsi que les proches du martyr et tous les Tunisiens, un jour avec la révélation de la vérité. Elle me pousse, également, à accorder un préjugé favorable à cet homme
», a-t-elle dit en substance.

Besma Belaïd ajoute en adressant quelques reproches quant à l’attitude du Front populaire. Elle a précisé que, par son attitude hésitante et par le manque de clarté quant à sa position concernant le second tour de la présidentielle, Al Jabha a contribué à l’émergence de ce rapprochement entre Nidaa Tounès et Ennahdha à propos du vote à l’Assemblée des représentant du peuple (ARP) pour choisir ceux qui vont diriger et gérer les travaux de cette institution.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (37) Commenter
La mort dans l'âme trahie!
Slahdiine
| 05-12-2014 18:17
Si vous me le permettiez Kairouan, je souhaite rebondir (manière de dire) à votre prise de position relative à la veuve Belaïd.
Je suis dépité par la mise en avant de la veuve qui s'exprime en propriétaire des droits moraux de son regretté mari et qu'à ce titre elle se donne à BCE avec la facilité déconcertante de ses propos.
Elle agit en opportuniste, saisissant la balle au bond pour marquer un point ou faire marquer une voix en faveur de BCE qui ne lui a rien demandé, qui en candidat à la présidence fait des promesses comme tout candidat en situation semblable et comme le disent les gens sages, les promesses ne valent que par ceux qui y croient à ces promesses, ***.
La mère Belaïd joue sa carte perso, c'est-à-dire qu'elle s'avance comme tous les opportunistes en quête d'un faire-valoir, d'une reconnaissance renouvelée, d'un bonus sur la tombe d'un homme politique assassiné sur commande et dont la publication des procès-verbaux judiciaires auraient de quoi renverser plusieurs gouvernements ***, c'est la présidence de la République qui a joué le même rôle et la même fonction que pour l'extradition de Baghdadi le Premier ministre libyen remis à ses tortionnaires contre une somme d'argent qui se calcule en millions de dollars.
La veuve Belaïd aurait été si digne à ne pas mêler le mort aux vivants, elle aurait été si digne à ne pas s'afficher en faveur de celui-ci et contre celui-là. Elle aurait été si digne à exiger que la vérité, toute la vérité, rien que la vérité doit être faite sur la mort de son époux, quel que soit le candidat porté par le suffrage universel à Carthage.
La vérité sur les commanditaires de l'assassinat de son mari devrait être défendu bec et ongle par une organisation non gouvernementale, une fondation, une association, relayée par des journalistes honnêtes et compétents pour rendre la vie impossible aux deux candidats, afin que l'un et l'autre soit acculés le dos au mur, contraints et forcés à faire toute la lumière sur ce crime et sur d'autres dont malheureusement nous n'en parlons pas.
Au lieu de tout cela, la veuve Belaïd, agit en commerçante, en épicière à la recherche de promotion, or elle participe à promouvoir un *** homme politique qui est de toute façon quasi garanti d'être porté à Carthage. A la limite cette élection présidentielle devient une mascarade et un carnaval au lieu d'être l'occasion unique de mettre les problèmes sur la table et de s'y atteler pour les résoudre.
Au lieu de cela, nous avons le candidat favori qui va d'embrassades en étreintes, ***. La mère Belaïd leur sert sur un plateau, les petits gâteaux, sur le dos de son mari.
@ mansour L
nazou
| 05-12-2014 17:44
J'y dirais au juge....
Mr le juge !!!! Je voulais juste impressionner Mansour lahyani !!!!
Lol
"Bonne" référence
Ahmed
| 05-12-2014 16:48
Pour faire un bon choix politique dans n'importe quelle circonstance, il suffit de savoir le choix de besma khalfaoui et de faire le choix contraire.
Bama une grande Dame
fifi
| 05-12-2014 16:44
Chère Maître,
Vous êtes une grande dame. Votre vision , votre raisonnement, votre logique sont justes. J'admire en vous votre intelligence, votre lucidité et votre flair politique. Vous êtes une vraie militante pour la cause juste de notre beau pays.j'admire aussi en vous votre franchise en votant pour Bejbouj .Il est le seul à faire sortir le pays de ce gouffre. Bajbouj quand il donne sa parole il l'a maintient.
J'aurai bien souhaité que le Front Populaire eclaicisse sa position concernant le vote au 2eme Tour.Merci encore chère maitre pour votrecourage et prise de position pour trancher.
De la part d'un amateur en politique qui n'accèdera jamais à la maîtrise.
@nazou |05-12-2014 12:23
Mansour Lahyani
| 05-12-2014 16:06
Tu as l'air d'en savoir des choses !! J'espère que la Justice t'invitera à nous en dévoiler un peu plus, à cracher le morceau pour l'édification de tous : il serait bien dommage de nous priver de tes sources insondables ! ***
la raison l'emporte . la sagesses l'emporte . raisonnement logique
griguer
| 05-12-2014 15:44
le 2 ème tour en Tunisie me rappelle , le 2ème tour en france entre jean marie le pen ( extrême droite ) et chirac ( droite ) . les leaders de la gauche ont appelé a voté chirac vu les menaces que représente jean marie le pen .
En tunisie , la gauche doit appelé a voté bce malgré que ce dernier est le candidat de la droite . nous savons tous que marzouki est le candidat des islamistes et les islamistes masqués ( ennakba , cpr, wafa, courant démocratique ) .
le bilan du président sortant est catastrophique : recule anarchie terrorisme assassinats contrebande ingérence du qatar dans les affaires tunisiennes corruption chômage déficits publiques hausse des taxes et droits abus de pouvoir de l'entourage de marzouki dépenses de l'état très élevées , légitimer la violence en faisant appel a recoba dghij ben hsan etc... des voyous pour la campagne électorale .
marzouki est fou . marzouki n'est pas démocratique , marzouki a voulu diviser les tunisiens , marzouki est le tartour des islamistes , marzouki est un opportuniste profiteur , marzouki a refusé le dialogue national , marzouki est rempli de haine et de rancune , marzouki ne connait rien de la diplomatie , marzouki n'arrête pas de mentir au peuple , il joue la carte du populisme alors qu'il suffit de voir les dépenses du palais de carthage ( sans pouvoir exécutif ) .
un président honorifique irresponsable et qui dépense trop .
il faut dégager marzouki par les urnes .
le front populaire doit faire un appel à voter bce .
entre le droite et l'extrême droite il vaut mieux choisir la droite .
nidaa = parti libéral
ennakba = parti libéral radical ( le mélange religion -politique ) .
il faut le vote utile il faut le vote sanction
Glasnost....
James
| 05-12-2014 15:33
Le FP est entrain de faire pareil que ce que fait actuellement Jean Luc Mélanchon avec le PS et F Hollande. Très très loin de la réalpolitik et jouant les intérêts des réels adversaires politiques .Dommage pour le FP. L'histoire retiendra bien cela....À moins que la stratégie est de pousser Nidaa à se rapprocher de nahdha pour pouvoir à terme piocher dans sa réserve électorale ( comble du cynisme politique )
Bougez-vous
Mohamed
| 05-12-2014 15:20
Elle a raison Besma de réveiller son parti et de l'inciter à prendre position, comme elle l'a fait elle-même. C'est drôle: arrivés aux portes du pouvoir, ils ne savent plus que faire. Ils sont peut-être bons dans l'opposition, mais pour bâtir un pays, je ne sais plus: ça commence plutôt mal. Il faut savoir parier et prendre rendez-vous avec l'Histoire, et non rester à regarder hébété.
Quand on a proposé à Bourguiba l'autonomie interne, il l'a vite saisie, même s'il aurait préféré l'indépendance naturellement. Mais il a saisi l'opportunité, sachant que c'était un boulevard ouvert vers l'indépendance.
Marzouki a eu sa chance de gouverner le pays: voyez comment il l'a dilapidée, ainsi que presque tout son électorat au passage, réduit à la fin à quémander l'assistance d'un électorat qui lui est étranger, devenant ainsi leur chose.
Qui a conduit et protégé la démocratie espagnole? Juan Carlos, dauphin de...Franco!
Il faut regarder l'avenir, pas le passé. Le système rcd est fini et bel et bien fini. C'est le système défini par la constitution qui commence.
on a marre...
bani watani
| 05-12-2014 13:31
tu as raison,mais on a marre de toi,il faut mieux s'occuper de tes enfants,et arrête de faire de la comédie.
De la Noblesse en Politique
Kairouan
| 05-12-2014 12:58

Je n'appartiens a aucun parti politique, meme si, comme beaucoup d'entre nous (Tunisiens independants), je sais -- peut etre meme plus que certains membres ou sympatisants de partis -- je sais envers qui et envers quels discours politiques je pourrais etre la plus proche ou la plus critique.
Cependant, dans l'organisation partisane de la vie politique dans un pays, un citoyen, qui porte consciemment ce nom, sait aussi valoriser et respecte hautement la discipline et l'esprit de groupe et de solidarite des membres d'un meme parti, nonobstant la couleur de ce dernier.

Personnellement, je me trouve aux antipodes des partis islamistes. Mais en toute honnetete, et mis a cote les theses dangereuses et les fourberies Nahdhaouies, je sais estimer a leur propre valeur la SOLIDARITE INCONDITIONNELLE et la DISCIPLINE DISCURSIVE [meme celles de facade] qui caracterisent les membres d'Ennahdha;
Ce sont la indeniablement des qualites qui priment sur toute divergence et insatisfaction au sein des familles (politiques) qui veulent rester fortes et SOUDEES.

Et tout comme on a pu regarder d'un oeil critique les positions unilaterales et les declarations en public des membres memes du PDP [et puis du Jomhouri] contre leur propres formations politiques -- a la place de colmater leurs breches de l'interieur ; Tout comme on a denonce ces positions irresponsables -- qui ont fini par affaiblir ces partis et detruire leurs visions socio-economiques et socio-culturelles pour la Tunisie -- la performance que vient de nous donner Mme Balaid se classe , de la meme facon et malheureusement, dans ce meme registre d'ACTIONS NEGATIVES.

Et dire que meme le renard BCE a compris la position politique d'El Jebha !
Alors Quand on se reclame d'El-Jebha, ou de n'importe quelle autre ecole politique d'ailleurs, surtout quand ces formations ont un discours federateur et non de division, alors [et c'est le comble de l'ironie qu'on soit pousse a faire cette comparaison] alors, comme un islamiste discipline et respectueux de la cohesion de son groupe, on ne vient pas laver son linge sale en public et donner ses amis en pature a ses adversaires. Ceci n'est ni courageux, ni solidaire, ni noble, ni classe (!) -- meme si pour beaucoup la fin justifie les moyens.
Mais le divorce est peut-etre deja consomme entre Mme Belaid et ses (pretendus) amis, et la c'est une autre explication - beaucoup plus basique - qu'il faudrait donner pour ce genre d'attitude.

Dans tous les cas, je ne pense pas que tout ca soit a la hauteur de la memoire de Chokri Belaid, un symbole qui se trouve ainsi mele au MARKETING POLITIQUE contre son propre camp et ses compagnons de combat, et ce de la part meme de sa femme ! Au moins BCE lui, le renard politico-politicien de Nidaa, quand il promet ce qu'il promet dans sa campagne electorale, sait ce qu'il faut dire, a qui, et quand pour gagner !


A lire aussi

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk a indiqué, ce samedi 17 novembre 2018, à

18/11/2018 09:00
0

S’est tenue aujourd’hui, samedi 17 novembre 2018, à Tunis, la 8ème édition du conseil des

17/11/2018 22:02
1

Noureddine Bhiri a été reconduit aujourd'hui, samedi 17 novembre 2018, à la tête du bloc

17/11/2018 21:17
3

Le leader d’Ennahdha Rached Ghannouchi s’est exprimé à l’occasion de la rencontre annuelle du bloc

17/11/2018 20:54
13

Newsletter