alexametrics
Dernières news

Sihem Badi accuse les médias tunisiens des torts causés à son ministère (vidéo)

Sihem Badi accuse les médias tunisiens des torts causés à son ministère (vidéo)
Dans une entrevue accordée à la chaîne d’information arabe BBC au cours de sa visite à Londres, la ministre de la Femme et des Affaires Familiales, Sihem Badi, est revenue sur certaines questions touchant notamment au remaniement ministériel et à son image aux yeux du peuple.

Sihem Badi a précisé et insisté sur le fait que son nom n’a jamais été évoqué dans le cadre du changement du gouvernement lorsque Hamadi Jebali cherchait à en former un formé de compétences nationales. Elle a ajouté que « ceux qui ont laissé courir un bruit sur mon éventuelle éjection du gouvernement sont des parties qui visent à me nuire et qui se seraient fait un plaisir de me voir partir ».

S’agissant de son image en tant que ministre représentant la Femme, le présentateur de l’émission a rebondi sur la photo de Sihem Badi sur laquelle on la voit tenant les chaussures de Leila Ben Ali, épouse de l’ancien président. En guise de commentaire, la ministre de la Femme a répliqué que les médias tunisiens ont sauté sur l’occasion pour porter préjudice à son image comme le font certains partis politiques à l’encontre de leurs adversaires. Le présentateur a cependant insisté sur la question rappelant à Sihem Badi l’importance de la chaussure dans la culture arabe, et que les médias ne font que transmettre ce qu’ils observent. A cela, la ministre de la Femme répond que justement les médias ne transmettent que ce qu’ils veulent et n’ont pas daigné retransmettre le commentaire accompagnant la photo.

Par ailleurs, l’animateur de l’émission a rappelé à Sihem Badi tous les dossiers brûlants qui se tassent sur son bureau (viol d’enfants, djihad al nikah, situation précaire des femmes ouvrières, etc.), mais auxquels elle ne prête pas attention, et qu’entre temps elle préfère se faire prendre en photo à un mariage de deux octogénaires. Sihem Badi ne désemplie pas et continue sur la même lancée en pointant des doigts encore une fois les médias les accusant qu’ils veulent à tout prix casser son image en s’abstenant de montrer ce que la ministre de la Femme entreprend comme projets. C’est alors que l’animateur a encore une fois rappelé à Sihem Badi la venue des prédicateurs qui prônent, entre autres, le voile pour les jeunes filles de trois ans et comment elle a laissé faire de telles aberrations en dépit de tous les appels alarmants du peuple tunisien.

Sihem Badi a même estimé à l’époque qu’elle ne voit aucune objection à la venue de ces prédicateurs en Tunisie et en a même rencontré un à savoir : Amrou Khaled. Sihem Badi a essayé de nier avoir fait ce genre de déclaration. L’animateur s’est ainsi étonné auprès d’elle, s’interrogeant de l’absence de toute réaction en vu de contrer la prolifération de ce type de phénomène en Tunisie nuisible. La ministre de la Femme a répliqué en disant que même si elle avait essayé de les empêcher de franchir la frontière tunisienne, elle n’aurait rien ou faire contre les chaînes de télévision qui diffusent le discours de ces prédicateurs à longueur de journée. Aussi, elle a indiqué qu’elle n’a pas la possibilité de vérifier le cursus des prédicateurs qui souhaitent venir en Tunisie pour le leur permettre ou non. Et c’est alors que l’animateur a attiré son attention sur le fait qu’elle en ait pas besoin car un prédicateur comme Wajdi Ghanim qui plaide pour l’excision des fillettes est on ne peut plus connu dans le monde.

Sihem Badi n’a pas réussi à répondre aux questions de l’animateur en apportant plus d’éclairages sur les différentes problématiques au sein de son ministère, et auxquelles elle n’a pas été convaincante par ses réponses malgré l’insistance du présentateur.

Na. B

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Letranger
| 10-07-2013 17:14
Si vous comptez effrayer un(e) Musulman(e) en lui prédisant que Dieu le jugera et le punira pour ses fautes et ses non respects de sa religion, vous vous mettez le doigt dans l'il et profondément.
Je n'ai, en bientôt 70 ans d'existence, jamais rencontré un Musulman honnête. En paroles, en palabres, en critiques, ça oui, beaucoup. Mais en actes : jamais.
Parce que vous êtes ainsi. Avant de me censurer, réfléchissez pour vous même et posez-vous la question : dans les dernières 24 heures combien de fois avez-vous bafoué le Saint Coran ?
Alors, menacer Sihem des foudres d'Allah, qu'est-ce que ça va lui faire ??? remarquez, ça vous fait du bien c'est déjà ça.

Le Dissident
| 09-07-2013 10:21
Les tunisiens n'ont toujours pas compris ce qi vaut à cette "GO3RA" d'être ministre .
Certainement un piston size XXL ...
Aux yeux des tunisiens et particulièrement des tunisiennes , cette mégère restera tjs associée à sa mémorable T'GOU3iiRA qand elle avait posé devant la caméra la chaussure de Leïla à la main .
Des ministres minables comme elle , il n'y a qe le "Bouhèèly Suprême" qi a le privilège d'en "découvrir"...

canalou
| 09-07-2013 10:07
reconnaitre ses défauts est une qualite qui permet de se remettre en question pour avancer et se corriger . Le denie de la realite est punissable et condamne clui qui en est atteint a l immobilisme . Incompetente et de mauvaise foi c est deux en un

Parlons de réalisations concrètes
| 09-07-2013 09:19
Qu'elles sont en toutes objectivité les réalisation accomplies depuis que vous occupez ce poste?
J'ai du mal à identifier 3! 2! 1?

Ghazi
| 09-07-2013 09:10
Vous avez totalement raison, mais je doutes fort qu'elle comprenne ce que vous dites surtout le : SHAME ON YOU ! Elle le prendra comme compliment (Peut-être) vu que l'intonation de ce propos est peu similaire à MACHMOUM.

Personnellement, je lui en veux pas ! Un niveau de TABOUNA et JARDGA ne peut que confondre HARZA et MINISTRE.

Chères femmes Tunisiennes, vous n'êtes pas à l'image de cette intruse venue de Jupiter des flambées tartares, nous (Les Tunisiens Hommes) savons très bien qu'elle ne vous représente pas, même pas l'ongle de votre petit orteil sur TOUS les plans.

Mimo
| 09-07-2013 08:28
vous vous rendez compte les amis, sur 30 commentaire pas 1 ne la soutient ou ne la défend ! malla fedhiha, elle ose encore se montrer en Tunisie celle-là ? nous avions besoin d'une tunisienne qui nous représente avec honneur et fierté, une femme qui donne envie au autres. Tout ce qu'elle donne c'est l'envie de vomir, c'est une honte pour le femme tunisienne. Nous avons été éduquées et formées pour ensuite être représentées par ça ? khsara ! Allah la itawel bina chedda ya Rabbi.

Mimo
| 09-07-2013 08:21
Madame,
un proverbe s'appliquerait à votre cas : "khan'ha dhre'ha kalet mas'houra" eb'Rabbi arrêtez de rejeter la faute sur les autres et assumez votre manque de savoir-faire et votre incompétence. Nous sommes dans une phase critique où nous devrions faire preuve d'abnégation et penser au bien de tous et à sauver notre pays, et vous et vos semblables complices, tout ce qui vous inquiète c'est de garder votre poste coûte que coûte même si des innocents en sont le prix à payer : SHAME ON YOU ! Dieu vous fera payer tout ce que vous vous êtes indûment approprié. Hasbi Allahou wa neema al wakil. Et vous avez le culot de scander en public des phrases de débiles ignards qui ne font même pas partie des orientations (si on peut dire que votre parti a des orientations) de votre partie ! Hasbi Allahou wa neema al wakil. Incha Allah Dieu règlera les comptes de tous ceux qui abusent des innocents qui dépendent de votre gestion de m.....

khali
| 09-07-2013 06:14
retenons de son passage au ministere au moins la fameuse photo a cote des souliers de leila......un.reve realise ce n'est pas peu.....pour cette dame ...

k.Hmida7806
| 08-07-2013 23:14
T'inquiète, tu sortiras par la petite porte, sur la pointe des pieds, tel un voleur.. t'as suffisamment fait du tort au ministère qui t'abrite, t'as gravement nui à l'image de notre pays; le fait même d'entendre ton nom de famille est devenu synonyme de bassesse, hypocrisie et opportunisme..tu seras jugée pour tous les torts que tu as occasionnés .. tu finiras au harem des wahabites..oust, du balai

italiana berbera
| 08-07-2013 22:02
Hahahahahahahaha,.......l'importance de la chassure dans la culture arabe! Elle n'a rien compris, trop fort!

A lire aussi

Le centre de recherches, d'études, de documentation et d'information sur la femme (Credif) a

23/06/2018 21:05
3

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi a

23/06/2018 19:55
13

Avec un taux de réussite atteignant les 88.46% à la session principale du baccalauréat 2018, les

23/06/2018 15:56
13

Pour son deuxième match de la Coupe du monde qui se déroule en Russie, la Tunisie s’est inclinée

23/06/2018 15:15
67

Newsletter