alexametrics
Dernières news

Tunisie - Plainte contre Rafik Abdessalem pour falsification de son vrai nom « Bouchleka »

Tunisie - Plainte contre Rafik Abdessalem pour falsification de son vrai nom « Bouchleka »
Le ministre des Affaires Etrangères, Rafik Abdessalem vient de faire l’objet dune nouvelle plainte déposée par les avocats de la bloggeuse Olfa Riahi, et ce, pour le motif de livraison de documents frauduleux de son état civil qu’il a présentés à la justice.

Cette nouvelle plainte rentre dans le cadre de l’affaire du Sheratongate tel que l’a précisé maître Nasreddine Kellil, avocat d’Olfa Riahi sur les ondes de radio Jawhara FM aujourd’hui 1er février. Et il s’agit dans l’acte de la plainte de la falsification du nom du ministre des Affaires Etrangères dans les documents relatifs à son identité qui portent le nom de « Rafik Abdessalem Ben Abdessalem » et « Rafik Ben Abdessalem » alors que son nom inscrit dans les documents officiels tels que l’acte de naissance est « Rafik Bouchleka ».

A souligner que dans les procédures judiciaires, les documents pris en compte sont ceux officiels et non ceux d’identité comme le passeport diplomatique du ministre qu’il a d’ailleurs présenté au cours de l’affaire du Sheratongate.

Maître Kellil a précisé « qu’il y a là une contradiction dans l’identité juridique du ministre, ce qui détourne les procédures judiciaires normales de l’affaire. »


Na. B

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

kimdee
| 06-11-2013 10:56
Godillo est, il faut le dire, beaucoup moins guttural que Bouchleka...

pit
| 04-02-2013 13:56
...dans ses petits souliers !

ségure
| 04-02-2013 11:33
mella hela oumella moustawa, surtout le niveau des avocats de la pseudo journaliste à deux balles...soit, supposons que son nom l'est réellement comme ça, en quoi cela dérange et en quoi cela concerne le fond de la plainte en cours...etwensa dima dena fi etleklik elferegh...vous avez tous comme exemple la France, des hauts fonctionnaires, et même des anciens ministres ont eu des noms eydhahkou fi tounis (sauf en tunisie d'ailleurs) comme leborgne, le boucher, amer...bettounsi, lâaouer, ejazzar, elmorr...mella tefehet...elli mouch mestenich belbkhour tetehrak ehwayjou...à force d'avoir la liberté, la connerie tunisienne déborde de partout

gharghour
| 03-02-2013 13:02
il a honte de son nom de famille, il n'a qu'à demander un changement de nom au tribunal au lieu de nous prendre pour des cons

Le Cid
| 02-02-2013 20:13
Ce triste individu possède deux identités. L'officielle pour les grandes occasions et une autre "masquée" pour les coups fourrés.
L'art est de savoir jongler entre les deux. C'est peut être pour cette raison qu'il a choisi le concubinage comme régime matrimonial au grand désespoir de son beau papa

riadh
| 02-02-2013 17:09
si ce type n etait pas le gendre de l ayatollah Ghannouchi, serait il ministre des afaires etrangères de tunisie (ou meme juste un chaouach?),
la réponse est claire que non

salahtataouine
| 02-02-2013 17:07
avec ce temps qui change au quotidien nos corps sont fragiles ........soigne toi bien l ami

Engineer Juridique
| 02-02-2013 16:59
Je dois avoué que je suis malade depuis 2 jours, don en baisse d'énergie!

Je n'ai posté que peu de commentaire en attendant LA CHRONIQUE DE N.B sur les

MORTAZAKAT HOQOUOQ AL INSAN!

Pour, Me; KELLIL, j'estime qu'il y a de la recherche dans cette plainte contre LE GENDRE alors qu'il était un simple citoyen!

Les ennuis de BOUCHLAKA avec la justice vont-ils commencer après son limogeage?

Cordialement!

Blu
| 02-02-2013 15:57
Lorsque j'étais enfant le cordonnier de la famille s'appellait Monsieur Godillo, il était très fière de son nom. Un nom est toujours beau s'il est bien porté.

aiguess
| 02-02-2013 15:44
Ce monsieur n'assume pas le nom de son père, quelle honte.

A lire aussi

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi a indiqué dans une déclaration rapportée, ce

18/11/2018 11:36
0

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk a indiqué, ce samedi 17 novembre 2018, à

18/11/2018 09:00
1

S’est tenue aujourd’hui, samedi 17 novembre 2018, à Tunis, la 8ème édition du conseil des

17/11/2018 22:02
1

Noureddine Bhiri a été reconduit aujourd'hui, samedi 17 novembre 2018, à la tête du bloc

17/11/2018 21:17
4

Newsletter