alexametrics
Dernières news

Tunisie - Levée de l'immunité parlementaire de Cheikh Rouhou et de Ksila

Tunisie - Levée de l'immunité parlementaire de Cheikh Rouhou et de Ksila

L'Assemblée nationale constituante a décidé, lundi 2 avril 2012, la levée de l'immunité parlementaire des élus Khemaïs Ksila et Moncef Cheikh Rouhou. Ces demandes de levée de l'immunité ont été examinées lors d’une séance à huis clos.

Rappelons que M. Cheikhrouhou a été acquitté dans un jugement en première instance concernant un établissement bancaire et que la levée de l’immunité concerne sa comparution dans cette même affaire en appel.
La demande de levée de l'immunité de Khemaïs Ksila concerne un accident de circulation qu'il a eu il y a quelques semaines.

I.N.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Engineer Juridique
| 03-04-2012 10:16
Es-tu un mauvais menteur monteur de dossier???

As-tu étais contaminé par le sang TRABELSI?

Ahmed
| 03-04-2012 09:48
A I.N.: N'ayez pas honte et retenue de l'écrire, on est dans l'ère de Post-révolution..... l'ère des libertés..... Je corrige l'article donc:

"La demande de levée de l'immunité de Khemaïs Ksila concerne un accident de circulation, en état d'Ivresse, Ebriété, Soûlerie, qu'il a eu il y a quelques semaines."

stevejob
| 03-04-2012 07:18
grand bravo même pour tes trois articles SONIA.

Engineer Juridique
| 02-04-2012 22:22
Trop à dire pour cet ancien défenseur des droits de l'homme reconnaissant avoir demandé au ministre de la justice donc membre du pouvoir exécutif pour qu'il intervienne en sa faveur auprès du procureur de la république...alors c'est quoi l'indépendance de la justice pour ce mec?

Encore, il raconte des faits contraire à ce que ça a été déclaré lors de l'accident on oubliant de parler de son état et l'état de celui heurté par la voiture...

En conclusion, après engineer juridique, j'ai eu droit à une leçon sur les procédure pénales vues par MEDECIN JURIDIQUE...

Sonia
| 02-04-2012 21:41
Monsieur le Président Provisoire de la République,
J'ai PEUR pour mon Pays, quand je vois que vous gaspillez votre énergie et votre temps pour des causes vaines, vouées d'avance à l'échec.
En effet, Khadafi est mort mais vous avez fait vôtres ses idées de panarabisme. Le temps des Abdenasser et autres utopistes est bel et bien révolu.
Ce n'est pas le moment de s'occuper de la construction de l'Union Du Maghreb Arabe.
Oui, l'union fait la force mais nous, qu'allons-nous unir ? Nos faiblesses économiques, nos querelles intestines, nos régimes divergents et corrompus ou bien la misère de nos peuples. Je pensais que vous étiez plus lucide. « La grande leçon de l'Histoire est que l'homme ne tire presque jamais de leçons de l'Histoire. »
J'ai PEUR pour mon Pays, quand je vois que vous vous laissez manipuler par le Qatar, lui-même minable marionnette aux mains des USA. En prenant la tête de la coalition contre le régime de bachar el assad, vous nous entrainez dans des histoires qui nous dépassent. Il me semble que cela vous donne l'illusion d'avoir une stature internationale et ça flatte votre égo. Mais ce n'est qu'illusion Monsieur le Président Provisoire, qu'illusion !
N'est- il pas plus urgent que vous vous occupiez de ce qui se passe dans nos rues et dans nos facultés ? Il n'y a plus de sécurité !
Voilà des mois qu'une horde de mercenaires à la solde de l'Arabie saoudite et du Qatar terrorise la population au nom d'ALLAH. Sous prétexte de démocratie, vous livrer notre terre à des prédicateurs venus de partout pour semer la haine et la « fitna » entre les enfants du peuple. Malgré la gravité de cette invasion, vous et votre gouvernement vous restez sourds et aveugles comme tétanisés. Heureusement, une jeune fille Khouala Rchidi a eu le courage de les affronter au péril de sa vie en sauvant notre drapeau de la profanation.
HONTE A VOUS !
HONTE A VOUS d'avoir refusé Carthage à Amel Alaoui qui, elle aussi a voulu s'interposer mais a été battue par ces sauvages !
Où allons-nous ? Où nous mènerez-vous ? !
Au lendemain du 14 janvier, on parlait démocratie, liberté, dignité et essor économique et social. Malheureusement, aujourd'hui, on parle califat musulman, niquab, excision et charia. L'horizon s'obscurcit de jour en jour.

Monsieur le Président Provisoire de la République,
La paix civile de notre pays est menacée et le danger salafiste donc de l'extrémisme est réel. Ce n'est pas en jouant l'autruche que vous laisseriez votre empreinte dans l'Histoire de la Tunisie.
L'Etat, C'est la force mais, le vôtre n'en a point !
Vous êtes le garant de l'Unité du Peuple, en laissant faire, vous êtes leur complice. Hier dénonciateur virulent du régime de ben ali aujourd'hui si conciliant avec les nouveaux dictateurs. Dommage vous vous êtes perdu !
L'Histoire de la Tunisie Nouvelle est en train de se construire et j'ai peur, car elle commence mal. Mais le peuple qui a renversé Ben Ali ne cessera jamais sa lutte pour la liberté ! La Tunisie n'a pas besoin que le sang de ses enfants coule encore.

Monsieur le Président Provisoire, votre SILENCE EST COUPABLE !
Monsieur le Président Provisoire, vous êtes COMPTABLE devant le peuple et devant l'Histoire !
Il n'est point trop tard, si vous voulez prouver votre amour et votre sincérité au peuple,

SOYEZ COURAGEUX ! Les déclarations et les paroles ne suffisent plus !
PRENEZ VOS RESPONSABILITES, agissez avant qu'il ne soit trop tard !

NE NOUS TRAHISSEZ PAS.


SONIA
| 02-04-2012 21:41
Monsieur le Président Provisoire de la République,
J'ai HONTE pour mon pays, quand je vois le premier ministre provisoire, en visite en Arabie Saoudite, toute honte bue tendre la main et demander l'aumône. Il n'a même pas osé soulever la question de l'extradition du président fugitif ben Ali. Etait-ce la condition sine qua non pour être reçu par ses maitres les saoudiens ? Tous les tunisiens en sont convaincus. Le pire, est que, pour ne pas leur être désagréable et pour leur prouver son allégeance, il a osé déclarer
dans une conférence de presse que le régime de ben Ali n'était pas aussi féroce que celui de Bachar El Assad.
A-t-il oublié les 300 martyrs et les 600 blessés de la révolution ? C'est grâce à eux qu'il occupe aujourd'hui le siège de Premier Ministre. On voit bien qu'il n'a perdu ni fils ni frère ni s'ur, dans cette révolution. C'est une insulte à leur mémoire. Doit-on s'humilier à ce point pour ramasser quelques dollars ? Il a déclaré vouloir supprimer le visa d'entrée en Tunisie pour les saoudiens, il encourage les ressortissants des pays du golfe à passer leurs vacances en Tunisie. C'est de notoriété mondiale que le genre de tourisme qu'affectionnent ces gens-là est assez spécial. En effet, ce ne sont ni les musées, ni les sites archéologiques, ni la découverte de la culture de l'autre qui les intéresse, seul le tourisme sexuel les attire. Vous ne pouvez pas feindre de l'ignorer. Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir !
Vous savez tous dans ce gouvernement à quoi vous exposez notre jeunesse pour une poignée de dollars ? Cela à un nom ! Et je suis certaine que vous le savez ! Cela s'appelle du proxénétisme ! C'est punissable par la loi dans tous les pays du monde.
Vous êtes en train de vendre notre jeunesse au plus offrant !
C'est dégradant pour un peuple qui n'a pas eu peur d'affronter les balles pour la Dignité. C'est triste pour un pays qui a donné le coup d'envoi du printemps arabe.

Monsieur Le Président Provisoire de la République,
J'ai HONTE, quand vous êtes allé mendier chez nos voisins, les algériens. Faites un tour sur le net et vous allez voir comment nous sommes dénigrés, raillés par les algériens et même par certains de leurs responsables politiques. Ne venez surtout pas nous parler après du PRESTIGE de l'Etat.
En effet, l'histoire du pilote d'avion qui vous a déconseillé de vendre l'avion présidentiel pour le prestige de l'Etat est d'un grotesque ! Je ne serai pas étonnée d'apprendre que vous consultez votre épicier quand vous avez une bronchite !
Un avion n'a jamais fait le prestige d'un Etat.
Le prestige d'un Etat réside dans la valeur de ses dirigeants, qui savent s'entourer des meilleures compétences du pays, le prestige d'un Etat réside dans le courage et l'honnêteté de ses dirigeants qui osent prendre les décisions efficaces, efficientes, rapides et pertinentes dans l'intérêt de leur patrie sans compromission aucune.

Cela fait PEUR de savoir que le sort de notre Pays, surtout dans un moment aussi critique, soit entre les mains d'une personne aussi « crédule » et dont la seule ambition et d'être « le premier président de la Tunisie après la révolution » comme vous l'avez déclaré. Mais Monsieur le Président Provisoire, détrompez-vous ! Vous êtes nommé à ce poste par vos amis et NON ELU!
LE VRAI, LE LEGITIME Premier Président de la République Tunisienne sera celui élu au suffrage universel par le peuple.
Monsieur le Président Provisoire, ma déception est immense car je croyais en vous.

sonia
| 02-04-2012 21:40
TUNISIE, MON AMOUR

Monsieur le Président Provisoire de la République,
En tant que TUNISIENNE, je me permets de laisser exploser par ces quelques lignes, ma grande colère et mon sentiment de profonde inquiétude ressentis suite à l'anarchie et à l'insécurité qui rongent notre pays depuis que vous le présidez.
Je ne suis pas une intellectuelle, je ne milite dans aucun parti, je suis simplement une citoyenne ordinaire parmi des millions d'autres qui ne ressent que de l'amour pour cette Grande Nation qu'est la Tunisie.
On a appelé notre révolution la « Révolution du Jasmin » et malheureusement, l'ère de
« L'illusion lyrique », comme les fleurs, n'a duré qu'un printemps.
Aujourd'hui, j'ai MAL pour ma Tunisie.
Aujourd'hui, j'ai PEUR pour ma Tunisie.

Monsieur le Président Provisoire de la République,
J'ai MAL pour mon Pays, car je le vois s'enfoncer de plus en plus dans la misère. Aujourd'hui, il est urgent de le sortir de cette crise économique sans précédent qui le paralyse. Il est urgent de combattre l'insécurité et l'anarchie qui le gangrènent. Depuis 2 mois, vous et votre gouvernement, vous n'avez rien fait. Vous pataugez complètement et ce n'est pas rassurant. Aucun projet économique réel, aucune solution intelligente et radicale n'est proposée, aucune vision politique cohérente, aucun horizon clair. Le chômage ne cesse d'augmenter, il a atteint aujourd'hui les 19%.
Qu'avez-vous fait Monsieur le Président ? RIEN ! Quel gâchis !
L'inflation explose, le pouvoir d'achat des tunisiens régresse de jour en jour. La spéculation sur les matières de première nécessité est pratiquée à grande échelle et non réprimée. Dans nos campagnes, on a vu cet hiver des misérables crier famine aux bords des routes. Je ne peux croire Monsieur le Président Provisoire, que vous ignorez qu'un village entier : vieux, jeunes, femmes et enfants ont essayé de franchir la frontière tuniso-algérienne, poussés par la faim et la misère au péril de leur vie.
HONTE à vous et à votre gouvernement !

Monsieur le Président Provisoire de la République,
J'ai MAL pour mon Pays, quand je vois que la toxicomanie est devenue un fléau très répandu dans notre pays. Beaucoup de jeunes, garçons comme filles sans distinction, se jettent dans la consommation de la drogue pour noyer leur désespoir. Ce sont les forces vives de la Tunisie de demain. Que comptez-vous faire pour leur redonner l'espoir ? C'est un désastre social et politique sans précédent. Ce n'est pas pour cela que nos martyrs ont donné de leur vie.

Raisonnable
| 02-04-2012 19:28
Parce qu'ils ne font pas de parti d'Ennahda, c'est la raison pour laquelle on a trouvé un bouc émissaire pour le faire juger, pour dévier enfin ce qui ils avaient fait les Salafistes au gouvernement et l'appel à la haine et la mort de et les agressions verbales contre certains et la corruption. C'est l'unique moyen de mettre tout le monde au piquet ; ça commençait par les journalistes, la mort de l'Imam et L'avocat'enfin par les députés qui sont contre l'avis du ganouchi et de son clan.

Ergo sum
| 02-04-2012 16:48
Le représentant du peuple doit être exemplaire!!!
S'il ne l'est pas alors autant le démettre de ses fonctions et place au suivant sur sa liste!!!

l'idiot du bled
| 02-04-2012 16:47
Il leur reste encore l'immunité innée et celle acquise!
Que Dieu les leur laisse§

A lire aussi

Les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique ont

21/11/2018 16:49
0

Le ministère du Transport a démenti, ce mercredi 21 novembre 2018, ce qui a été diffusé sur les

21/11/2018 16:17
1

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, ce mercredi 21 novembre 2018, au Palais de la

21/11/2018 16:08
1

L’Union des médecins généralistes de la santé publique a appelé, dans un communiqué rendu public le

21/11/2018 14:25
2

Newsletter