alexametrics
Dernières news

Tunisie - Démission d'Emna Menif d'Afek Tounes, en attendant d'autres

Tunisie - Démission d'Emna Menif d'Afek Tounes, en attendant d'autres

Le parti d’Afek Tounès semble ne pas avoir résisté au séisme entraîné par les résultats médiocres qu’il a obtenus dans les élections pour la Constituante, même si certains de ses responsables assurent que leurs objectifs initiaux ont été atteints.
Cette fois-ci, la cassure semble être bien réelle avec l’annonce de la démission d’Emna Menif de ce parti où elle était membre fondateur, membre du Comité central et du Comité directeur, porte-parole et responsable du pole politique.
C’est dire qu’elle constituait un des piliers du parti où elle s’est « engagée dans l’action politique, et avait pour unique dessein de prendre part à l’édification d’une Tunisie résolument tournée vers la démocratie, le progrès et la justice sociale », selon ses propres dire.

Parlant du dernier scrutin du 23 octobre 2011, elle dit en substance dans son communiqué annonçant sa décision de démissionner du parti : «la Tunisie a réussi la gageure de ses premières élections libres depuis l’indépendance. Il nous revient aujourd’hui de lire leurs résultats et de décrypter le message des Tunisiens. Nous nous devons aussi d’opérer notre autocritique en toute responsabilité, d’en tirer les conséquences et de clarifier nos positions.... »
Mais ajoute t-elle, « un cumul de divergences profondes avec le directeur exécutif du parti Afek Tounes y font obstacle et me poussent aujourd’hui à démissionner de ce parti. Pour autant, je demeure et demeurerai la femme engagée que j’ai toujours été, plus que jamais au service de mon pays, dans une démarche de rassemblement pour la démocratie, le progrès et la justice sociale que j’ai toujours prônés et pour lesquels j’ai œuvré, au delà des calculs politiciens, des egos et des ambitions ».

Ainsi, le divorce est consommé entre Emna Menif et Afek Tounès alors qu’une vague d’autres défections de cadre de ce parti serait annoncée incessamment. Il faut dire qu’on sentait quelque chose en l’air depuis mardi matin avec l’annonce de l’annulation de la conférence de presse, pourtant prévue en grandes pompes.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

ronaldoo
| 03-11-2011 15:46
Avec la demission de mme Mnif suite à son désaccord avec mr Brahim, une demission en masse des autres responsables du parti ..quelle défaite sur tous les plans à cause de l'égoïsme et le comportement enfantin ..

EngineER Juridique
| 03-11-2011 11:59
L'ère de la PROSTITUTION POLITIQUE!!!

Fakhrouchi
| 03-11-2011 11:28
Mme Mnif ne vous en faite pas,vous êtes au dessus des agissements de Yassine Ibrahim,égoiste et incompétent.
Je vous propose de créer un nouveau parti WIFAC TOUNES avec déjà les 16 membres démissionnaires,j'en suis sûr que vous allez faire du bon travail.
J'ai confiance en bon dieu et à vous

oups
| 03-11-2011 01:04
Je n'aime pas l'attitude hautaine et méprisante de Emna Mnif qui se croit une politicienne chevronnée :-) heyyy réveillez vous .. des innondations secouent le pays .. un débat sur la constituante qui tarde a venir et Madame avec sa bande veut nous faire passer sa démission comme un evenement politique majeur .. non mais j'hallucine !!! pauvres médias de m...

Najia
| 02-11-2011 23:35
Je ne m'inquiète plus d'une guerre civile, mais de la troisième guerre mondiale.

Ergo sum
| 02-11-2011 19:52
"directeur exécutif du parti Afek Tounes": l'entreprise Afèk devra bientôt trouver un remplaçant à son PDG!! Quelle connerie!


La blague du jour: "C'est grâce aux vrais Hommes de la Tunisie comme moi que des imbéciles heureux de votre genre ont pu avoir avec leurs familles, une vie paisible pendant 60 années", ce qui est drôle dans tes propos jojo c'est que tu te considères en tant qu'un vrai Homme, je t'avais proposé de passer un test de QI pour pouvoir t'arrêter sur ta réalité.

zorro
| 02-11-2011 18:03
Vous ferez mieux de rejoindre ZABA à Jeddah! FLOUSSEK OUFEET

observator
| 02-11-2011 17:47
Si elle a un réel portefeuille d'electeurs elle n'aura aucun mal à trouver un nouveau refuge.

JOHN WAYNE
| 02-11-2011 16:39
C'est grâce aux vrais Hommes de la Tunisie comme moi que des imbéciles heureux de votre genre ont pu avoir avec leurs familles, une vie paisible pendant 60 années.
Le diable que vous me demandez de rejoindre, se trouve en ce moment en la personne de ce parti nommé Enahdha, que les personnes limitées intellectuellement et qui rêvent en couleur comme vous, ont poussé au pouvoir.
Vous insultez les Patriotes comme moi, et bien je vous donne rendez-vous dans quelques mois quand vous aurez devant vous une Tunisie encore plus détruite et incapacité par une révolution qui a permis à tout, sauf à la liberté et a la dignité de s'installer parmi un peuple dupe et influençable.
Je regrette que Business News ait refusé de publier un article intitulé « Nous étions en guerre » ou je décris mes années au Ministère de l'Intérieur quand nous nous battions contre le pire ennemi que la nation Tunisienne moderne ait jamais eu à combattre.
Ce sont les gens naïfs et limités comme vous qui détruisent des nations qui ont pris des siècles bâtir. Vos mots sont issus de cours élémentaires de politique et ils ne couvrent en rien la réalité que je connais et que vous ignorez froidement.
J'ai prédit la victoire des islamistes en Janvier car la Tunisie vivait dans un état artificiel de sécurité généré par le travail assidu de milliers de patriotes comme moi que vous accusez a tort et travers d'être des tortionnaires. Ayez le courage que vous n'avez pas de sortir dans la rue et de demander aux Tunisiennes si elles sont rassurées par des élections qui ont permis à un mouvement venu des déserts d'Arabie de prendre le pouvoir. Ce mouvement qui vous commande n'a que le but unique de faire de la Tunisie un pays géré par la Charia et tôt ou tard le dessein des islamistes sera révélé au citoyens sans personnalité de votre genre .
Un officier de police a été assassiné aujourd'hui car la Tunisie depuis le départ de notre Président et Patron Ben Ali a plongé dans le banditisme et la gabegie, une autre conséquence de votre révolution de peuple singeant des sociétés étrangères a l'identité réelle de la Tunisie.
Vous avez créé un malheur irréversible. Je vous renvoie à Ben Ali lorsqu'il conseilla en 1990 a Ben Jedid de ne pas autoriser des élections car celles-ci « donnerait aux islamistes la corde pour pendre les Algériens ».
Vous avez donné la corde aux islamistes pour pendre le peuple Tunisien et malheureusement ma prédiction logique des évènements futurs sera une guerre civile sanglante dont les responsables seront les marginaux intellectuels de votre genre.

F.M. alias JOHN WAYNE
Ancien Fonctionnaire au Ministère de l'intérieur Tunisien
(Avril 1990 au 11 Janvier 2011)









Teuf
| 02-11-2011 16:24
John wayne, T'en a pas marre de cracher ton fiel et venir faire ch*** les pages des comments des mags? allez, fais-toi une raison, tous tes privilèges et l'ère bénie ou tu vivais c'est fini maintenant, pfiouuu, zouuuu, parti. Prends le metro ou le bus ou paye l'essence comme tout le monde, ou alors trouve toi un autre maitre pou lui cirer les bottes.
allez john, à la prochaine va!

A lire aussi

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri a

20/11/2018 20:05
2

Plusieurs internautes ont relevé, ce mardi 20 novembre 2018, des difficultés à accéder à leurs

20/11/2018 17:42
1

L’Union régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat de Sfax relevant de l’Utica a

20/11/2018 16:46
3

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi a présenté, ce mardi 20 novembre 2018, ses excuses auprès

20/11/2018 15:50
17

Newsletter