alexametrics
Dernières news

Bébia Chihi interrogée à propos des terrains des Jardins de Carthage


L’ancienne ministre de la Femme, et précédemment PDG de la SNDP Agil, a été interrogée mardi 7 juin 2011 par le juge d’instruction du 5ème bureau.
L’interrogatoire a porté sur les terrains de la région des Jardins de Carthage où plusieurs hautes personnalités tunisiennes ont pu obtenir des lotissements grâce à une liste qu’aurait établie l’ancien président lui-même.
Après interrogatoire, Bébia Chihi a été laissé en état de liberté
Par ailleurs, sur un autre plan, un juge d’instruction interrogera cet après-midi l’ancien ministre de la Défense Habib Boularès et ce, à propos de l’affaire de Barraket Essahel.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

hmama
| 09-06-2011 10:17
eh oui c'est ce qu'on appelle frapper à la mauvaise porte! interrogez plutot samira khayech à ce sujet et bien d'autres sujets!!!
les pots de vin récoltés suite aux transactions du ministère de l'equipement;les alliances matrimoniales, la mauvaise foi dans l'exercice de ses fonctions...j'ai lu que le juge d'instruction l'a appelée mais elle a été relachée! faute de preuves? ah non c inimaginable d'autant plus qu'elle a octroyé des terrains aux jarfins d'el menzah comme bon lui semblait: les ayant droit ont été usurpés et les "maaref" et chouchous ont été les priviligiés!! ne me dites pas qu'elle aussi n'a fait que suivre les directives de zaba et sa p....!j'ai l'impression que tout ce beau monde va se retrouver plus blanc que le lait comme on dit! GHALTUHOM !!!!!

Citoyen de Tunisie
| 08-06-2011 16:13
Eh oui, il fallait y penser avant d'exécuter des ordres émis par un ignare.
Décidément, tous ceux qui avaient eu droit à un morceau de gâteau au lieu de pain seront entendu par la justice. 23 ans à effacer de l'histoire du pays tellement ils sont sombres.

maher
| 08-06-2011 10:44
et pourquoi on relâche a chaque fois ces personnes impliquées de près ou de loin a l'ancien régime , au profit, au vol pourquoi tout ce laxisme

fushika
| 08-06-2011 09:44
j'ai fait une demande à
l'AFH cela fait plus de 30 ans....et j'attends encore.....normal, quand les jRAD ET Ccompagnie passent avant et profitent des passe-droit...

CHEDLIA
| 08-06-2011 09:36
Monsieur, la femme de mon cousin a hérité de ses parents une villa à Carthage côté mer et un terrain de 5.000m2 sur un terrain classé. Jusqu'à leur décès ils n'ont pas été autorisés à construire une maison pour leur fils unique. Aujourd'hui, sur ce terrain une villa de maître y est édifiée mais elle est la propriété d'un membre du régime pourri... Mais j'ai défendu Bébia Bouhnak parce que je connais ses valeurs. Elle aurait pu rester à Paris et faire carrière à Bercy, mais elle a opté pour le retour et voilà le résultat. A 60 ans se faire traîner dans la boue parce qu'elle a obéit aux ordres, cela n'est pas glorieux. j'espère qu'après le 14 JANVIER aucun tunisien ne vivra plus cette situation. Chacun sera responsable de ses actes, je m'adresse à vous la JEUNESSE l'AVENIR du PAYS, parce que nous les plus de 50 ans nous avons vécu le calvaire, certain ont opté pour l'exil et l'opposition d'autres n'ont pas eu ce courage, mais chacun ses choix.

Kenz
| 08-06-2011 08:54
Aller voir la liste de ceux qui ont eu un terrain (dispo sur internet), vous trouverez Mr A.Z nommé récemment (avril 2011) à un haut poste au Premier Ministère!!!!

libertin
| 07-06-2011 23:32
Vous etiez au courant de tout ....et vous avez abdiquer. ALORS !!!!!!!

tunisien
| 07-06-2011 22:37
toutes les personnes qui ont bénéficié d'un terrain la bas ont été des proches (femmes , enfants)du régime. Les morjane les ben dhia, les seriatis, les safra les jrad, et les directeurs des societes publiques dont bibia . il faut assumer. Ils ont tous oublié que ben ali n'était pas éternel. c'est bien fait pour ces opportunistes qui se sont xxx pour ce régime mafieux

Libertin
| 07-06-2011 22:33
De part vos responsablites il etait en droit de refuser:!!!!!.et de claquer la Porte . Vous avez fermer les. Portes . Pour votre interet. Par cupidite. Ou par peur?

Chédlia
| 07-06-2011 21:19
Bébia CHIHI, cadre supérieur à la douane est une femme très compétente mais surtout très honnête. Quand elle était à la douane sa porte était ouverte à tous les citoyens. Elle a accepté les postes qui lui ont été imposés. C'est une dame de grande valeur, mais le régime pourri a éclaboussé toutes les honnêtes gens. Pourquoi vous avez de la haine envers des personnes qui ont servi le pays honnêtement. Si la liste a été établie par le voyou qui aurait pu lui dire NON.
Est-ce que vous connaissez l'âge de cette dame ?? Ce n'est pas une arriviste, c'est une dame âgée, de très bonne famille avec des diplômes supérieurs. Faites appel à votre honnêteté intellectuelle avant d'accuser cette personne et réclamer son jugement.

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter