alexametrics
Dernières news

Tunisie - Le gouvernement condamne fortement les propos de l'ancien ministre de l'Intérieur


Les déclarations de Farhat Rajhi, président du Haut comité des droits de l'Homme et des libertés fondamentales, diffusées, mercredi, sur Facebook, au sujet de la période durant laquelle il avait occupé le poste de ministre de l'Intérieur, ont provoqué de fortes réactions, dans les milieux politiques.
Le gouvernement provisoire a qualifié ces propos "de graves de la part d'un ancien haut responsable à un moment sensible où le pays a besoin de la voie de la sagesse et de la pondération".

Le responsable de la communication auprès du gouvernement de transition Moez Sinaoui a fait part, dans une déclaration à l'agence TAP, de l'étonnement du gouvernement des déclarations aussi graves de la part d'un ancien haut responsable et ancien ministre à la tête d'un ministère de souveraineté".
Il a expliqué que la gravité de ces déclarations se situe, en particulier, au niveau de "la propagation de fausses informations, ce qui suscite le doute, porte atteinte à l'ordre public et manipule les sentiments des citoyens".
Il a ajouté que ces déclarations ont été faites par un responsable "soumis au droit de réserve" et sont de nature à alimenter les sentiments régionalistes et porter atteinte au prestige de l'institution militaire qui bénéficie d'un consensus national total.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

nanes
| 06-05-2011 16:47
je ne pense pas que Beji Kaied Sebsi est le type de prendre des ordres des autres sinon il n'aurait pas entrer en conflit avec bourguiba

raf
| 06-05-2011 16:36
Une des propositions est de faire une conférence de presse chaque semaine pour nous dire ce qui se passe vraiment dans le pays, parler des sujets d'actualité et répondre aux interrogations des citoyens qui se posent plein de questions et ne pas laisser les gens dans un flou total ce qui permet d'amplifier les rumeurs . bien sur dans cette vonférence de presse, éviter surtout la langue de bois et de répondre aux questions par des questions ( c'est ce qu'on appelle prendre les gens pour des cons) il me semble que ce n'est pas trop demandé pour un premier ministre , qui me semble t-il n'a pas vu la révolution passer (vu les méthodes qu'il utilise)
envoyez vos propositions sur http://tounes.x10.bz

Adel
| 06-05-2011 11:25
Je dois rappeler à tout un chacun qu'un premier ministre a le devoir de discuter avec le peuple tunisien dans sa totalité, cad les voyous, les islamistes, les prostituées, les anciens ministres, les ouvriers de municipalité, les anciens RCD,les journalistes d'extrême gauche, les athées, les élèves, etc..; etc...

Pour prendre des décisions, Un responsable politique est à même de donner la parole à tout le monde et de prendre la température à tout le monde.. Qu'on le veuille ou non...

BCE n'est pas le premier ministre d'une partie de la population fut-elle, comme elle se dit, révolutionnaire..; Il est le Premier Ministre de tous les tunisiens.

La vraie Question
| 06-05-2011 09:34
Pourquoi les chefs de gouvernement Med Ghanouchi et Béji Caid Essebsi vont consulter Kamel Letaief avent de former un gouvernement? Qui est-il? Que veut-il? Un conseiller de l'ombre?

Jerthan
| 06-05-2011 09:00
Si Sinaoui man antom? Qui sont derrière vous? Nabil Karoui, Tarek Ben Ammar et Silvio Berlusconi vos anciens patrons à NESSMA TV? ou bien Kamel Letaief que vous donnez tant de mal à défendre alors que son historique reconnu par lui-même est connu de tous?

Vérité
| 06-05-2011 08:49
Farhat RAJHI est un héros des temps modernes, proche du peuple Kamel Letaief est un affairiste magouilleur des temps sombres proche des cercles obscures du pouvoir!

Dali
| 06-05-2011 08:38
Tous ceux qui se connaissent un peu au journalisme savent que c'étaient des déclarations off (des réflexions personnells à ne pas diffuser). Toutefois, merci à M. Rajhi de dénoncer ce gouvernement de transition de Caid Essebsi et son gouvernement de l'ombre de l'affairiste magouilleur artisan du 7 novembre Kamel Letaief et ses sbires dans les médias

Tunisien Libre
| 06-05-2011 08:07
Que notre gouvernement s'occupe d'abord d'identifier et d'arrêter ceux qui sont responsables des fuites des prisons et de la campagne de déstabilisation et d'insécurité!

cri
| 06-05-2011 01:53
l'opacité dans laquelle nous laisse le gouvernement provisoire prete à toutes sortes d'interpretations possibles et donc risque de creer une paranoia collective bien plus dangereuse que les propos de Mr Rajhi

lilo
| 05-05-2011 22:04
chez nous les anciens ministres de l'intérieur de zaba ont reçu des autorisations pour leur parti politique ( jegham friaa morjane) et avec la bénédiction du gouvernement pour ramasser toutes les voix des exRCDistes

A lire aussi

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk, a indiqué ce dimanche 16 décembre 2018,

16/12/2018 13:15
0

Une réunion sécuritaire de haut niveau se tient, le 16 décembre 2018, à Dar dhiafa à Carthage sou la

16/12/2018 13:05
2

Le secrétaire général du mouvement Chaâb, Zouheir Maghzaoui, a indiqué, ce dimanche 16 décembre

16/12/2018 12:45
0

Le secrétaire général de la Fédération générale de l'enseignement secondaire, Lassâad Yaâcoubi, a

15/12/2018 22:07
6

Newsletter