alexametrics
A la Une

Deux candidats pour la nouvelle licence de téléphonie en Tunisie : El Materi, Meddeb et Loukil avec Turkcell et Mabrouk avec France Telecom

Deux candidats pour la nouvelle licence de téléphonie en Tunisie : El Materi, Meddeb et Loukil avec Turkcell et Mabrouk avec France Telecom
Deux candidats se sont présentés mercredi 20 mai 2009 pour déposer leur dossier de candidature à la licence d’une téléphonie universelle en Tunisie. Il s’agit de deux consortiums d’après une source digne de foi. Le premier est composé du célèbre opérateur turc, Turkcell dont les partenaires tunisiens sont les hommes d’affaires Mohamed Sakher El Materi, Hamdi Meddeb et Bassem Loukil.
Le deuxième consortium est composé du duo France Telecom, le célèbre opérateur français, avec l’opérateur tunisien Divona Telecom dont l’actionnaire principal est Marouène Mabrouk.
Avec ces groupes, et si leurs offres technique et financière répondent au cahier des charges, la téléphonie en Tunisie va avancer d’un très grand pas. Indéniablement.

On notera que les noms des candidats n’ont pas encore été révélés officiellement. Le ministère des Technologies de la Communication ne devrait pas tarder cependant à les dévoiler, comme l’a promis El Hadj Gley lors de la séance de questions-réponses avec les candidats.
Selon le processus de sélection, la date butoir pour déclarer l'adjudicataire provisoire a été fixée à 30 jours après le dépôt, soit le 19 juin 2009.
On notera, par ailleurs, qu’il a été question de la participation des groupes tunisiens de Houcine Doghri et Elloumi (Chakira), mais ces deux candidats ont finalement préféré ne pas participer.

Cette licence permettra à celui qui l’emportera l’installation et l’exploitation d’un réseau public de télécommunications en Tunisie pour fournir des services de télécommunications fixes combinés avec des services de télécommunications mobiles 2G/3G.
La licence est octroyée pour une période de 15 ans avec possibilité de prorogation, à la demande du titulaire, par périodes supplémentaires n’excédant pas dix ans chacune. La commercialisation des services couverts par la licence doit démarrer à compter du 1er janvier 2010.

Selon un observateur bien avisé, le fait qu’il y ait eu deux candidats est extrêmement positif pour la Tunisie. C’est même exceptionnel, analyse pour nous un expert qui fait remarquer que la 3ème licence au Maroc n’a vu qu’un seul candidat et qu’il n’y a eu que deux candidats pour la licence qatarie.
Il fait également remarquer que l’Algérie, la Jordanie et l’Egypte ont décidé, pour la troisième licence, de reporter à une date ultérieure l’appel d’offres.
En clair, résume-t-il, la Tunisie a réussi à attirer des candidats prêts à débourser des millions de dollars pour investir dans le pays, ce qui dénote de leur grande confiance et du bon climat d’investissement que nous avons.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

A lire aussi

La loi de Finances 2019 a bel et bien été votée au parlement. Et bien qu’elle ne contienne aucune

12/12/2018 19:59
0

La Loi de finances 2019, votée dans son intégralité hier au Parlement, a suscité une vive polémique.

11/12/2018 19:59
2

Business News innove et lance, à partir d’aujourd’hui lundi 10 décembre, de nouvelles rubriques pour

10/12/2018 03:17
42

Le fonds de la Dignité, voilà encore un sujet qui a créé la polémique cette semaine. Des

07/12/2018 19:59
10

Newsletter