Arrestation d'un grand supporter du Club africain pour son soutien au Qatar

Businessnews.com.tn | publié le 18/06/2017 22:31

Le fondateur du groupe de supporters du Club Africain "Leaders Clubistes", Sabri Atouani, été arrêté, indique l'avocat Ghazi Mrabet dans un post publié ce dimanche 18 juin 2017 sur les réseaux sociaux. Cette arrestation serait en relation avec la banderole affichée en soutien au Qatar lors de la finale de la coupe de Tunisie disputée hier à Radès.

 

Le ministère de l'Intérieur a annoncé, pour sa part, l'ouverture d'une enquête sur les dessous des slogans, hostiles au chef de l'Etat, scandés par les supporters du CA pendant le match auquel assistaient Béji Caïd Essebsi et la ministre des Sports Mejdouline Cherni.

Arrestation d'un grand supporter du Club africain pour son soutien au Qatar

publié le 18/06/2017 22:31

Le fondateur du groupe de supporters du Club Africain "Leaders Clubistes", Sabri Atouani, été arrêté, indique l'avocat Ghazi Mrabet dans un post publié ce dimanche 18 juin 2017 sur les réseaux sociaux. Cette arrestation serait en relation avec la banderole affichée en soutien au Qatar lors de la finale de la coupe de Tunisie disputée hier à Radès.

 

Le ministère de l'Intérieur a annoncé, pour sa part, l'ouverture d'une enquête sur les dessous des slogans, hostiles au chef de l'Etat, scandés par les supporters du CA pendant le match auquel assistaient Béji Caïd Essebsi et la ministre des Sports Mejdouline Cherni.

M.B.Z
Commentaires (36) Commenter
Jeunesses perdue
Lecteur
| 19-06-2017 22:22
Jeunesse perdue elle supporte Qatar qui est hôte à la plus grande base américaine à partir de laquelle l'Irak a été anéanti durant l'ère Bush et Rice. Ils pensent que le Qatar est anti-Israel alors que les émirs ont toujours eu de bonnes relations avec l'État hébreu et depuis erdogan la Turquie a de super bonnes relation avec cet Israel. La jeunesse tunisienne supporte la cause palestinienne tout en ignorant la cause tunisienne. Vriament une jeunesse perdue et se fait guider comme un troupeau de brebis. On les utilise comme on a utilisé les réfugiés Syriens.
@Jupiter
takilas
| 19-06-2017 21:04
Tu ne m'arriveras pas à la cheville. Car plus honorable que toi. Et non pas comme toi des vagabonds qui insultent les gens honorables. Vaut mieux sur le tu rentres à ton bled.
Tunis n'accepte plus l'exode rural et les impoli que leurs parents n'ont pas éduqués.
Quant à moi due frotte le piment sec surtout aux arnaqueurs de nahdha. Les kallabas et moujrmines. Les dignitaires ne se pas sur les pieds par des vas nu pieds, les affamés qui n'ont que seul objectif habiter dans la ville de leurs seigneurs Tunis et qui se jettent à Tunis sans dignité. Des crapules. Va-t-en rentres dans ta niche !
@takilas
Jupiter
| 19-06-2017 19:37
Une banderole dans un pays qui ce respecte et démocratique ne va jamais arrivé a l'arrestation de personne. Enfin pour des gens comme toi je te conseille de voir un psy.
Inutile de voir les déformations de l'histoire.
takilas
| 19-06-2017 19:26
Par des racistes, sans consulter, sans voir les bêtises d'envie des occidentaux sont connues.
Les arabes quinze siècles à Tunis. Avant c'était physiciens , Grecs, et romains tous anéantis par les habitants de la Hadhera, pourtant citadins et non des petits lapins voleurs et arnaqueurs comme nahdha. Kallabas sa moujrmines on ne peut comparer incomparables, les dignitaires et les nobles.Les nommés par le prophète et quelques uns cités dans le coran. C'était 18 ans après sidiennebi.
Maintenait nahdha utilise les gens pour se moquer deux et les arnaquer. Des péchés à la pelle de la part de ces mécréants de nahdha.
histoire demographique
Antiraciste
| 19-06-2017 19:08
Origines de la population Tunisienne https://genographic.nationalgeographic.com/reference-populations-next-gen/

Origine de la ville de Tunis https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_Tunis

Origine du mot "Baldi" ou "Tunisois"
https://fr.wikipedia.org/wiki/Beldi
@takilas
TeTeM
| 19-06-2017 17:47
Que c'est pénible ces attaques dès lors que des réponses ne vont pas dans le sens de certains. Et puis me faire traiter de Sudiste (c'est mal d'être du Sud?) victime de bourrage de crâne de la part de nahdha m'a bien fait rire. Les nahdaouis, je les tolère car je suis démocrate mais définitivement, je n'aime pas ces gens là.

Relisez bien mon message ! Il commence par soit et il comporte un deuxième paragraphe qui comporte un autre soit. J'émets deux hypothèses mais pas d'affirmation ! Donc pour moi, tout est possible !

Je ne lis pas l'arabe, donc je me garderez bien d'être dans l'affirmatif sur ce dossier. Je constate juste que BN, qui n'a, me semble t-il, pas pris la peine de traduire le message de cette banderole affirme que cette personne a été arrêté pour son soutient au Qatar, sous entendu, il a été arrêté pour avoir émit une opinion.

Si la banderole contient des injures envers une personne, c'est de la diffamation et ça tombe dans la 2ème hypothèse que j'ai émise et que je vous invite à relire ("Soit, cet article est incomplet, et la cause réel de l'arrestation ne figure pas sur ces quelques lignes."). Dans ce cas de figure, la cause de l'arrestation n'est pas le soutien au Qatar mais la diffamation.... Maintenant, a t-on vu quelqu'un se faire coffrer pour des injures (se faire juger oui, être invité à s'expliquer librement également, mais se faire arrêter?).

Y a des choses qui ne sont pas claires sur cette affaire ou dans cet article.


@takilas
TeTeM
| 19-06-2017 17:37
Il
@ TeTem. Donc pour vous il s'agit d'une simple opinion
takilas
| 19-06-2017 17:11
Alors relisez la banderole et dites s'il ne s'agit pas dune insulte et injure publiques en grand écran géant vu par des centainesde millions.
Ne me dites pas vous êtes sudiste victime de bourrage de crâne de la part de nahdha.
Les sudistes honnêtes et dignes ne sont pas connus par leur naïveté ; à moins que vous faites exprès ou que vous savez pas lire l'arabe.
On en nous dit pas tout?
TeTeM
| 19-06-2017 16:03
Soit l'arrestation est du fait d'une opinion politique et ça serait très grave et une preuve que l'on rebascule vers un régime autoritaire.

Soit, cet article est incomplet, et la cause réel de l'arrestation ne figure pas sur ces quelques lignes. Messieurs les journalistes avez vous contacté les autorités compétentes pour avoir les motifs de cette arrestation? Merci de nous éclairer de mettre à jour cet article.
Tout à été préparé de A à Z par nahdha et leurs partisans lâches.
takilas
| 19-06-2017 15:57
Apparemment l'idée malveillante est survenue tardivement, c'est pour cela que la banderole à écrite à la hâte.
Cependant cette manigances à été exécutée par des syndicalistes, des membres de l'UGTT, des responsables (de second ordre)du club africain et des proches parents (cousins) de ces responsables qui se sont chargés de toute l'opération.
Autre détail, toute cette bande de ce complot, ainsi que la tête pensante, sont des adeptes de la secte de nahdha et des sudistes ou bien qui sont originaires du Sud mais qui habitent depuis un certain temps à Tunis.c'est pour cela qu'ils ont toujours cherché à se rapprocher du parc A (terrain et administration ) du club africain bien sûr se trouvant à Tunis la convoitée surtout par les sudistes ces derniers temps, qui se sont rués (tout en bénéficiant de divers et multiples avantages) sur cette capitale devenue leur obsession pour y habiter et pensent maintenant à mettre main basse à la contrôler. De toute façon cette arrière pensée de la coloniser date bien depuis trois ou quatre décennies ; d'où les perturbations et les conflits socioéconomiques ainsi que les dates du 3 et 26 janvier respectivement en 1978 et 1984, que commencent le massacre de la capitale d'une part et le reniement de la majorité de la population à leurs régions respectives et qui refuse catégoriquement de les développer, d'y habiter et d'y travailler. Don les faits du 7 novembre 1987 et du 14 janvier 2011, ne sont que continuation au massacre programmé pour détruire Tunis en tout point de vue.
De détruire par méchanceté et haine inexpliquée (les tunisois patrimoine indiscutable et accueillants en vrais arabes de souche ; arabes et accueillants comme tout le peuple tunisien).
Maintenant que les vérités sont évidentes (demande à un chevronné et ne demande pas à un medecin), le bureau n°13 trouvera la connivence habituelle pour camoufler cette acte gravissime.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration