alexametrics
Dernières news

Amira Yahyaoui rejoint Cheikha Mozah

Amira Yahyaoui rejoint Cheikha Mozah

 

La fondatrice d’Al Bawsala, Amira Yahyaoui, a rejoint, depuis décembre 2016, le conseil d’administration de Silatech, organisation sociale régionale, fondée par Cheika Mozah bint Nasser Al Missned en 2008.

 

Cette organisation vise à créer des emplois et des opportunités économiques pour les jeunes dans le monde arabe.

Elle est dirigée par Cheikha Mozah, et affirme avoir réussi à mobiliser des financements atteignant les 237 millions de dollars.

L’organisation aurait pu, également, créer plus 200 mille opportunités d’emploi pour des jeunes du monde arabe. Elle a, également des programmes dans 16 pays arabes, dont un en Tunisie.

 

Rappelons que Amira yahyaoui est aussi membre du Comité supérieur des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales, désignée par le président de la République en février 2016.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (25)

Commenter

el manchou
| 06-03-2017 11:52
Elle a raison de vendre son temps de cerveau disponible aux Qat-à-rien.
C'est les seuls qui payent cash en ce moment, Soros a coupé depuis longtemps les financements des ONG bidons et il faut bien continuer à payer son loyer, ses voyages ...

Bientôt on va entendre que Lina Ben Mhenni est devenue professeur de droit de l'hommisme à Abu Dhabi.

Citoyen_H
| 06-03-2017 11:34

Cette experte indétrônable en retournement de veste, comme tant d'autres pullulants dans le "Tunestan" actuel, le mimétisme du caméléon et des céphalopodes est catapulté à la vitesse de la lumière, au rang du plus mauvais concept dans l'art du camouflage.

Qui avait déjà dit que les chameliers s'étaient assagis????
Il faut vraiment être bigleux ou lobotomisé pour le remarquer.

Traitre un jour, traitre toujours, et la "faim" justifie les moyens.




el manchou
| 06-03-2017 10:58
Arrêtez de dénigrer notre Amira nationale, elle a failli avoir le prix nobel de la paix (sic).
Elle a rejoint la cheikh Moza pour sans doute défendre les droits de l'homme au Qatar et surtout ceux des travailleurs indients exploités par les Qataris.

el manchou
| 05-03-2017 21:02
Soros ne finance plus les cyber-collabos depuis des mois, ceux-ci se rabattent sur le premier os venu donc Amira a rejoint Mouza à cause de Soro, qui a abandonné el Basla et autres associations bidons.

Pour info c'est la fille du défunt juge nahdhaoui et cousine de feu Zouheir Yahiaoui qui doit se retourner dans sa tombe.

karim ben smail
| 05-03-2017 17:37
La haine des commentaires ci dessus ne m'étonne pas. Visiblement des gens qui agissent en commando téléguidé, pourquoi pas? On est en Démocratie. Ce qui m'étonne c'est combien c'est mal fait: que des pseudo anonymes? Ils devraient au moins prendre des faux noms, ca serait plus efficace.

Carthage Libre
| 05-03-2017 14:43
Certains se sont fait une santé économique drastique depuis la révolution ; la SEULE condition? Etre à la solde des islamistes tunisiens et de leurs maîtres wahhabite du Golfe, c'est vrai, c'est simple, c'est clair et net, facile à comprendre...En voilà un exemple édifiant avec cette profiteuse sans le khimar finalement! mais il a raison le Mezri Haddad de taper sur elle, moi qui le prenanit pour un con! Finalement, c'est moi le con.

pendant ce temps là, on aura d'autre con qui voteront islamistes, afin de mieux s'enfoncer dans la misère crade où ils resteront toute leur misérable petite vie....pendant que leur "maître" islamisants s'enrichissent sur leur dos.

Citoyen_H
| 05-03-2017 11:51

"Quand on est né inculte, on trahit sa patrie, son pays, ses amis"

Y a pas photo.
2011, inauguration de la plus grande pépinière d'affamés traitres au monde.
Salutations.


Forza
| 05-03-2017 10:57
Je pense que c'est une faute énorme de Yahyaoui de s'associer avec un pays autoritaire. Il ne faut pas faire le lit de dictatures si on veut défendre la démocratie. Marzougui a aussi commis une faute énorme en visitant le dictateur Albachir au Soudan. On ne peut critiquer Essissi et Bachar et visiter Albachir avec ses crimes contre sin peuple qui a causé aussi la sécession du sud.

citoyenne
| 05-03-2017 10:14
Avant de parler de ce conseil d'administration, il y'a lieu de se demander quelle est la source de financement de bawsala et là on comprendrait qu' on reste ds la mm logique des choses

Osta
| 05-03-2017 09:37
A travers Al Bawsala, Amira Yayhaoui a voulu être tape-à-l'oeil en matière de constitution républicaine, de valeurs du droit humain et d'état de droit et des institutions...de la poudre aux yeux!
Le Qatar, loin d'être un modèle de démocratie dans la région, n'ayant même pas de constitution, esclavagiste et monarchiste absolu! Les masques tombent!

A lire aussi

Les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique ont

21/11/2018 16:49
0

Le ministère du Transport a démenti, ce mercredi 21 novembre 2018, ce qui a été diffusé sur les

21/11/2018 16:17
1

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, ce mercredi 21 novembre 2018, au Palais de la

21/11/2018 16:08
1

L’Union des médecins généralistes de la santé publique a appelé, dans un communiqué rendu public le

21/11/2018 14:25
2

Newsletter