alexametrics
Dernières news

Amel Moussa, nouvelle directrice du Festival International de Carthage

Amel Moussa, nouvelle directrice du Festival International de Carthage

Le ministère des Affaires culturelles a annoncé, ce lundi 5 décembre 2016, la nomination de la poètesse et universitaire Amel Moussa en tant que directrice de la 53ème édition du Festival International de Carthage.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

Komsa
| 07-12-2016 09:26
Ou sont ces références son parcours ces palmarès, est ce qu'on saura un jour dresser une note d'immersion?

moufida
| 05-12-2016 19:54
Il est temps d'avoir une hygiène de vie saine !

kameleon78
| 05-12-2016 19:05
Cela me rappelle une ministre de la Culture ex chanteuse de variétés, la médiocrité qui s'ajoute à la médiocrité.

Famous Corona
| 05-12-2016 18:34
Depuis les années Bourguiba, ce festival a connu une dégradation qui a sali sa réputation et perdre son prestige ! C'est devenu l'objet d'intervention de tous genres, à la merci des plus pistonnés les uns plus médiocres que les autres ! je n'ai rien contre certains chanteurs et musiciens qui ont pu y accéder depuis Benali, mais ces personnes auraient dues être programmées dans des festivals autres que Carthage qui doit préserver sa vocation de promoteur de l'excellence artistique dans le vrai sens du terme et non pas du commerce de la médiocrité !

wild bled
| 05-12-2016 17:22
Le festival de Carthage est ringard. Mais le peuple dans sa majorité aime. Le peuple dort.

Jesse
| 05-12-2016 15:47
Le festival le plus presitigieux du monde, y en a qui ont peur rien. Sans vouloir paraître prétentieux, mais il faudrait sortir un peu plus du pays mon ami. Vous ne savez pas ce que vous dites

Professeur de droit
| 05-12-2016 14:49
le plus prestigieux festival du monde ? On voit que vous vous etes levé de très , très bon matin, ce Lundi...

Monday
| 05-12-2016 11:40
Qui c'est celle là?

On est en train de parler du festival de Carthage bon sang!!

C'est quoi cette mascarade?

Mettez y quelqu'un de reconnu, d'une compétence de gestion et de culture, c'est quoi cette rigolade, mais qu'est ce qu'il fait ce Ministre de la Culture, "ca va fi mokhou?", il laisse de coté toute les compétences reconnues en Tunisie, et nous émmerge une novice en la matière.

M. Le Ministre, il faut se racheter tant qu'il en est encore temps, on parle là du plus prestigieux des festivals, arabe, africains, et même internationals!!

kika
| 05-12-2016 11:22
n'importa quoi. Elle n'est pas du domaine et son statut de poète ne la rend digne de diriger ce festival. Ce n'est pas son domaine. Et dire qu'on a cru que ce ministre va arrêter le copinage.

goucha
| 05-12-2016 11:04
Je me demande si mme Amel moussa la poetesse a présenté un projet pour la nommer dans un domaine qui lui est étranger. si sur la base d'un projet c'est bon sinon c'est un choix qui n'est pas à sa place

A lire aussi

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
4

L’association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) a dénoncé, dans un communiqué rendu public ce

14/11/2018 16:26
0

Après l’acquisition de DNO Tunisia, Panoro Energy est en train de finaliser les démarches pour une

14/11/2018 16:20
0

Newsletter