alexametrics
Dernières news

Afek Tounes revient à la vie politique

Afek Tounes revient à la vie politique
Une conférence de presse s'est tenue aujourd'hui 28 août 2013 à Tunis, pour annoncer le retour officiel sur la scène politique du parti Afek Tounes après la scission de l'union faite avec le parti Al Joumhouri.

C'est donc sous la présidence de Yassine Brahim et en présence des anciens membres du parti et notamment des trois élus à l'ANC, Noomen Fehri, Rim Mahjoub et Samira Maraï, que la conférence a eu lieu devant les représentants de différents médias.

Prenant la parole en premier, Yassine Brahim a commencé par justifier le départ de son équipe du parti Al Joumhouri. Il a affirmé que ce parti a échoué à unir les forces démocrates sous son joug. "Al Joumhouri n'était pas clair dans son positionnement, et a fini par sombrer dans l'ambigüité". Par ailleurs, Yassine Brahim a affirmé avoir pris conscience, notamment après la publication des derniers sondages, que le peuple n'est pas satisfait du rendement des partis politiques et ceci s'exprime par le taux élevé d'abstention quant aux intentions de vote. C'est ainsi que les anciens membres d'Afek Tounes ont été motivés pour reprendre l'activité de leur parti.

Ensuite, trois personnes, dont une jeune de 22 ans, un représentant du cap bon et une femme de Zarzis, ont apporté leurs témoignages par rapport à leur adhésion à Afek Tounes et leur intime conviction que ce parti est capable de répondre aux attentes du peuple et à leurs ambitions.

Reprenant la parole, Yassine Brahim a présenté la charte du parti, basée essentiellement sur cinq valeurs principales, à savoir la liberté, l'égalité, la responsabilité, la solidarité et l'intégrité. M. Brahim n'a pas manqué de rappeler dans ce contexte la détérioration de la situation du pays, surtout sur le plan économique. Il a à ce titre affirmé que la Tunisie a régressé au 9ème rang en Afrique qu'il ne dépassait pas la deuxième ou troisième position auparavant, d'où l'urgence, selon lui, de stopper cette dégringolade et de repêcher l'économie du pays.

Riadh Mouakher a par la suite pris la parole afin de répondre aux questions des journalistes par rapport à la relance du parti. Il a déclaré que "le défi est encore plus significatif quand on choisit de relancer le parti dans un moment de grandes difficultés". Et d'ajouter: « il n'est jamais le moment propice, mais il fallait travailler sur le long terme et agir au plus vite ». Il a également ajouté: "Nous ambitionnons de peser lourd lors des prochaines élections et nous œuvrons pour que cet objectif soit atteint".

L'élu Noomen Fehri a pour sa part, rappelé "l'apport dont a fait preuve Afek Tounes et ses militants". Il a précisé: "On n'a pas fait que promettre, nous sommes passés à l'acte et nous avons apporté notre contribution, que ce soit économiquement ou politiquement par différentes propositions et recommandations, et ce, en dépit du fait que nous soyons dans l'opposition et non au pouvoir".

D.M

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Ahmed Ben Soltane
| 29-08-2013 12:56
Le concept dAfek OUI
Yassin Brahim NON
Elisez un nouveau Président

Dr.Jawhara Megdiche
| 29-08-2013 10:33
Il est d une importance fondamentale que Afek
Tounes retrouve sa place sur la scene politique
Brahim Yassine et cette jeunesse qui l entoure
feront briller l etoile de la Tunisie tres haut en apportant du sang nouveau et surtout des jeunes

youssef
| 29-08-2013 09:31
SVP cessez de nous ****** avec ce va et vient. En fait que représente afek sur la scène politique

Off
| 29-08-2013 07:43
Bassine Brahim est vraiment l'xxxxde la classe politique tunisienne. Ce monsieur n'a rien a voir avec la politique. Que d'erreur depuis son arrivée dans la politique!! Je commence a douter de son niveau de QI, un véritable amateur et arrogant. Aujourd'hui laTunisie connait des moments dramatiques et a besoin surtout d'union et non de dispute et division. Il annonce sont retour au pire moment. Les tunisiens pensent tous que ce monsieur fait n'importe quoi. Je suis d'accord avec Hella pour dire qu'il vaut mieux pour lui de retourner dans le business, même si je doute de ses capacités de réussite dans ce domaine. Bassine vous allez encore une fois droit au mur, vous etes un véritable clown.

Mba
| 29-08-2013 00:02
Ce y brahim est d une nullité abyssale , tout ce qui l intéresse c est son ego, c est comme un enfant qui veut devenir président mais n en à pas les capacité, yassine retourne au Bristol boire ton café et arrête de jouer le jeu d enahdha en dispersant les voix démocrates, d ailleurs je me demande de quel planète viennent ceux qui votent pour toi..
Ton parcours calamiteu au transport témoigne de ton incompétence, gérant d une boîte bcbj à Paris ok, mais ministre en Tunisie t es très loin du compte mon ga. Lâche l affaire ça en devient pathétique.
D ailleurs à l upt au lieu de faire le beau, t aurai du baisser la tête lorsque chebbi parle et surtout apprendre des vrai leaders..

Slimescu
| 28-08-2013 20:11
A moins que ce parti ne rejoigne l'UPT, je conseille à ceux qui voteront (si jamais il y a élections) Afek de voter directement Ennahdha car la multiplication des petits partis, aussi honnêtes peuvent-ils être, ne peut être qu'à la faveur de la secte islamiste.

mjr
| 28-08-2013 19:15
Beaucoup de citoyens souhaiteraient une troisième voie entre une dictature a caractère mafieux et une dictature religieuse mais la dispersion de l'opposition est la pire des calamités qui ait frappé le pays et a montré la médiocrité de la classe politique qui est incapable de mettre les intérêts du pays au dessus de toute autre considération.

Blasé
| 28-08-2013 18:48
Ceux qui ont fait réussir Afek, comme Emna Mnif et Sami Zaoui et d'autres encore, n'y sont plus. Il ne reste que des girouettes sans principes qui tournent avec le vent alors que nous sommes dans une phase de construction de fondations solides.

ZZZ
| 28-08-2013 18:43
(4 assassinats politiques dont un par lynchage,terrorisme et incendies au Chaâmbi et ailleurs) et l'autre connard avide de pouvoir nous em...de avec son Afek,dispersant l'opposition,faisant le jeu de ghanouchi-Néron.

karmoussa
| 28-08-2013 18:31
Afek Tounes a repri ses fonctions pour le bonheur de ses adherents et une grande partie des jeunes cadres de notre pays.Afek Tounes
fera certainement parler de lui a l avenir grace
a ses jeunes cadres et ses ambitions pour
l avenir du pays.

A lire aussi

Les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique ont

21/11/2018 16:49
0

Le ministère du Transport a démenti, ce mercredi 21 novembre 2018, ce qui a été diffusé sur les

21/11/2018 16:17
1

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, ce mercredi 21 novembre 2018, au Palais de la

21/11/2018 16:08
1

L’Union des médecins généralistes de la santé publique a appelé, dans un communiqué rendu public le

21/11/2018 14:25
2

Newsletter