Abdellatif Mekki : Le développement et les réformes ont été négligés

Businessnews.com.tn | publié le 14/11/2017 15:20

Abdellatif Mekki était l’invité de Shems FM le 14 novembre 2017. Il a déclaré à ce propos qu’il n’y a pas d’avancée notable dans l’agenda économique et de développement, contrairement à l’agenda politique.

 

« Il aurait fallu tenir un dialogue approfondi avec l’opinion publique et avec les partenaires sociaux pour établir des réformes et la manière de les appliquer », a-t-il déclaré. Concernant la situation actuelle de la Tunisie aussi bien politique qu’économique, Abdellatif Mekki a déclaré : « Je veux toujours être optimiste, mais, jusque là, nous faisons face à beaucoup de difficultés ».

 

M.A

Abdellatif Mekki : Le développement et les réformes ont été négligés

publié le 14/11/2017 15:20

Abdellatif Mekki était l’invité de Shems FM le 14 novembre 2017. Il a déclaré à ce propos qu’il n’y a pas d’avancée notable dans l’agenda économique et de développement, contrairement à l’agenda politique.

 

« Il aurait fallu tenir un dialogue approfondi avec l’opinion publique et avec les partenaires sociaux pour établir des réformes et la manière de les appliquer », a-t-il déclaré. Concernant la situation actuelle de la Tunisie aussi bien politique qu’économique, Abdellatif Mekki a déclaré : « Je veux toujours être optimiste, mais, jusque là, nous faisons face à beaucoup de difficultés ».

 

M.A

Commentaires (4) Commenter
..votre aveuglement , vos analyses en sont la cause Monsieur Mekki
ftouh
| 15-11-2017 12:14
..vous avez participé au choix du 1er ministre et de son gouverment.

Vous avez donné votre aval et votre benedication a ce choix.

Vous l'avez meme enteriné et officilisé par l' accord de Carthage.

Vous vous etes allié a Nida pour ce faire..et pour avoir votre paix a vous (pour vous proteger et accessoirement profiter du butin car vous etes devenu l' Etat).

Vos elus siegent dans une majorité confortable a l' assemblé.

Et avec tout ca ..vous osez critiquer...??
Mais vous etes en train de critiquer vos choix et votre strategie ( je dirais l' abscence de celle-ci).

C' est le monde a l' envers..c'est Kafka..c'est caka...

En fait cet interview est une autocritique ..dont vous refuser de tirer les conclusions.

Ainsi si ca va mal ( et de pis en pis ) c' est grace a vous et Nida..et aussi aux sequelles de la troika.

Vous n'etes pas fait ni pour gerer ni pour gouverner.

Ayez 1% de dignité..et faites vous petit
À la bonne heure Monsieur Mekki mais quand comprendrez-vous à quel point la situation s'aggrave???
Kays
| 14-11-2017 18:05
Le moral des tunisiens est au plus bas. Partout l'absence de l'État se fait sentir. La situation sécuritaire du quotidien empire à tel point que même les sécuritaires craignent pour leur sécurité et demande la mise en place d'une loi afin qu'enfin ils puissent faire le travail ! !!

Oui les sécuritaires doivent obtenir des garanties légales pour exercer leurs fonctions mais autant toute atteinte à l'encontre d'un sécuritaire ou sa famille doit être retenue comme une circonstance aggravante autant tout acte malveillant, corrupteur ou corrompu doit faire l'objet de sanctions lourdes.

Oui les sécuritaires ont été montrés du doigt sous la Troïka mais ce qu'on subit les actuels dirigeants politiques sous l'ère Ben Ali ne doit pas leur donner une vision subjective, c'est à dire relative à leur expérience personnelle, de ce qu'est la police, non non et mille fois non!!!

Diriger un pays c'est d'abord et avant tout comprendre la psychologie de la population qui le compose. Croyez-vous que les policiers ne savent pas quelle est la psychologie de ceux qui enfreignent les lois et comment agir avec eux? Nier la réalité de ce que sont certaines personnes même si cela révulse le coeur c'est tout simplement refuser la vérité. Car oui il existe un certain nombre de personnes en Tunisie qui sont enclines à faire le mal, à enfreindre les lois, à escroquer, à voler, à violenter et que si ces personnes ne trouvent pas une autorité ferme devant elles, elles continueront inexorablement leur forfait!!!

Ne savez-vous pas qu'en matière sécuritaire la DISSUASION est au moins autant si ce n'est plus importante que l'interpellation (qui est une forme de dissuasion mais à posteriori donc lorsque le mal a été fait)????

Car oui certains se prévalent des droits mais à quand une association de défense des DEVOIRS de l'homme (qui sont la contrepartie indissociable de ses droits!!!)??? Quand????
Des droits sans devoirs??? Cela s'appelle du parasitisme, de la nuisibilité et confine voire encourage à la perversion.

Du reste se rend-on compte du nombre de plaintes classées sans suite???
Les magistrats du parquet soutiennent-ils suffisamment l'action policière et prennent-ils en compte à leur juste mesure les plaintes des citoyens lorsque ces derniers menacés ont l'immense courage de déposer plainte ? ??

Les procureurs doivent faire leur travail le plus strictement possible car ils sont là pour accomplir et parachever l'action sécuritaire, et les magistrats du siège doivent faire payer aux criminels les actes perpétrés à l'encontre des victimes.

Nous devons appliquer la tolérance zéro vis à vis de tous les délits, des crimes, des incivilités...Oui zéro mais de grâce cessons cette police des moeurs et de la braguette tant que les gens ne s'accouplent pas dans les rues bien sûr, nos policiers ne sont pas des policiers du slip!!!

Ennahda a raté ce qu'Erdogan a réussi, ce dernier a bien compris qu'un peuple à qui on apporte la sécurité et a prospérité non seulement donne son suffrage et est même capable d'accepter de lui livrer tous les pouvoirs (malheureusement) du moment qu'il lui garantit ces deux perles que recherche tout citoyen.

Grave erreur de stratégique politique d'Ennahda due à leur expérience personnelle alors que la direction d'un Etat exige lucidité, réalisme, adéquation,objectivité et donc de ne jamais juger une situation à l'aune de son expérience personnelle.

Oui les sécuritaires doivent être protégés, pas immunisés, protégés mais en même temps ils doivent êtres responsabilisés et le poids de l' Inspection générale de la sûreté nationale (IGSN) doit être renforcée en parallèle afin que tout dépassement soit détecté et sanctionné pour ne laisser subsister que les serviteurs zélés de l'ordre dans le strict respect des lois et des libertés.

Il faut agir vite et remettre tous les compteurs au vert!!!

Pour une Tunisie propre dans tous les sens du terme !!!

Tahya Tounes
Vous a avez detruit le pays, et maintenant vous donnez des leçons !
Ahmed
| 14-11-2017 17:56
Ahmid rabi que vous n'êtes pas en prison.
Mala msiba cette Secte de malheur! Ma ye7chmouch???
Carthage Libre
| 14-11-2017 15:50
Regarde de qui ça vient 3ada!!! Ne vous inquiétez pas chers tunisiens, ces gens là rendront compte devant le Peuple et la Justice de tout le mal qu'ils ont fait à la Tunisie.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration