alexametrics
Dernières news

Tunisie- Sondage Sigma : 31,1 % de la population ont confiance Béji Caid Essebsi et 29,1% voteront pour lui aux prochaines élections

Tunisie- Sondage Sigma : 31,1 % de la population ont confiance Béji Caid Essebsi et 29,1% voteront pour lui aux prochaines élections

Sigma Conseil a publié un sondage pour le mois de février se basant sur un échantillon auquel ont participé 1616 habitants du milieu urbain et rural répartis selon l’âge, le sexe et la classe sociale, les 27 et 28 février, afin de s'exprimer sur leur personnalité politique locale favorite et sur leur intention de vote aux prochaines élections. Les personnes interrogées ont également exprimé leurs opinions sur la nomination d’Ali Laarayedh en tant que chef de gouvernement.
Selon les résultats présentés, Ali Laarayedh (18,2%) arrive loin derrière Béji Caid Essebsi (31,1%). Hamadi Jebali arrive en troisième position avec 15,6%, Hamma Hammami avec 11,9% et Rached Ghannouchi avec 5,4%.
Les deux personnalités politiques locales à qui 2,0% de la population cible donne confiance, sont Ahmed Nejib Chebbi et Moncef Marzouki. Samir Dilou figure en fin de liste avec 1,8% de taux de confiance.
Quant aux intentions de vote, 29,1% vont voter pour Béji Caid Essebsi, 21,7% voteront pour Hamadi Jebali et 12,0% choisiront Hamma Hammami.
Ali Laarayedh est choisi par 7,3% de la population cible. 4,6% choisiront Moncef Marzouki, 3,8% Ahmed Nejib Chebbi, 3,7% Rached Ghannouchi et 3,5% Baccouche. Kamel Morjane et Mustapha Ben Jaâfar figurent en fin de liste avec respectivement 2,1% et 1,9%.
10,2% de la population cible ont choisi d’autres personnalités politiques.
Par ailleurs, les résultats du sondage ont montré que 47,7% sont contre la nomination d’Ali Laarayedh en tant que chef du gouvernement contre 31,5% qui sont favorables; alors que 20,8% ne savent pas si cette personnalité est bien la plus apte à être en tête du gouvernement ou pas.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

3ABROUD
| 03-03-2013 08:46
Monsieur bce a été un élément actif dans la politique de bourguiba. mais son passage a été marqué par des évènements qui, das un régime de dictature, faisaient partie de la "bonne marche de la politique". ayant servi un régime dictatorial sous bourguiba et zaba, il en a certainement la tare dont il ne peut pas se débarrasser.
comme leader actuel, véhiculant un lourd passé, comment peut-il se concilier avec des concepts tels que : dignité, démocratie, liberté, droits personnels,...

pour plus d'informations voir le lien:
http://www.samibenabdallah.info/category/enquetes-de-sba/enquete-beji-caid-essebsi/

ali
| 02-03-2013 15:22
Hamma et BCE sont peut être diamètralement opposé mais en cas de deuxième tour,le premier se désistera en faveur du second.

Karim
| 02-03-2013 13:49
il y'a d'autres chiffres intéressant qui n'ont pas étés publiés dans l'article : en intention de votes le CPR ferait 2,4%, le mouvement wafa 2,2% et Ettakatol 1%, ils feront donc en vote réel autant que ce que obtenaient les partis d'opposition fantoches de façade du temps de Ben Ali, et ces partis se complaisent a se croire légitime et peser pour former un gouvernement.

ines
| 02-03-2013 11:58
Franchement je ne peux en aucun cas donner confiance aux sondages publiés par SIGMA il sont des manipulateurs et les résultats de leurs sondages ne reflètent pas la réalité

3ABROUD
| 02-03-2013 10:34
En Tunisie, les sondages ne sont pas fiables. Les "statisticiens" peuvent leur faire dire ce qu'ils veulent, par des intervention à plusieurs stades, à commencer par le questionnaire,... jusqu'au au traitement des données.

observator
| 02-03-2013 09:14
Si tu mets hammami un communiste et bce un rcdiste ******* dans le meme camp que tu appelles progressiste là c'est possible.
Mais ils me semble qu'ils sont diametralement opposés et donc à priori on ne peut pas les ranger dans le meme camp, sauf si le pouvoir et la chaise aveuglent.

Ahmed
| 02-03-2013 08:38
Des annexes d'ennahdha.

R.T.
| 02-03-2013 07:45
C'est du respect qu'on doit donner à cet homme,et non pas une chaise électrique (lotf alih),il faut lui souhaiter une bonne sante pendant le reste de sa vie et lui espérer qu'elle soit longue au maximum pour voir son pays vivre en paix durable sans secousses.Le jour ou la têmpette s'arrêtera de soufler ;il lachera les commandes et revient simple voyageur modeste et egal à tout le monde qui l'entoure ;q'ils soient,riche,pauvre,jeune,vieux,femme,homme,gentil,méchand ,gaga ou gateau etc.................C'est le beau temps qu'il cherhe.

mehdi
| 02-03-2013 00:58
beji , néjib, hamma, brahim , ali ... , peu importe le nom , le plus important c'est d'arriver à insaller une démocratie de proximité capable de changer le quotidien des enclaves du pays, beji n'est pas capable de le faire vu l'age , et les priorités de l'individu , l'histoire le montre il a eu sa chance avec bourguiba et il n'a rien fait pour les régions, de plus je ne vois pas cette orientation dans la constitution en cours

abdelmajid
| 01-03-2013 21:38
c est peu 31 pc font confiance a Bajbouj ! il ne vous deçoit pas !Soyez plus nombreux à lui faire confiance !il merite que 51 pc lui fassent confiance !

A lire aussi

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri a

20/11/2018 20:05
2

Plusieurs internautes ont relevé, ce mardi 20 novembre 2018, des difficultés à accéder à leurs

20/11/2018 17:42
1

L’Union régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat de Sfax relevant de l’Utica a

20/11/2018 16:46
3

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi a présenté, ce mardi 20 novembre 2018, ses excuses auprès

20/11/2018 15:50
17

Newsletter