Tunisie - Mouldi Zidi démissionne de Nidaa Tounes

Envoyer cette page
Mouldi Zidi a annoncé, dans une déclaration à Mosaïque Fm, ce jeudi 22 novembre 2012, sa démission de Nidaa Tounes en précisant avoir envoyé une lettre officielle au siège du parti.

M. Zidi déclare avoir démissionné afin d’écarter les suspicions des citoyens et des membres de l’ANC l’accusant d’avoir monnayé sa migration envers Nidaa Tounes. En outre, Mouldi Zidi se dit opposé au fait qu’ un parti n’ayant pas participé aux élections ait un bloc parlementaire au sein de l’Assemblée nationale constituante.

I.N.

Ads
53 commentaires
BON DEBARRAS!!!
BEN |23-11-2012 14:35
Nida Touns n'aurait pas dû accepter ce minable Monsieur, car ces actes antérieurs montrent bien ce qualificatif
La Constitution
Bouboule |23-11-2012 14:20
J'éspere que les tunisiens lui demanderons de démissionné de son poste d'élu, car il n'est la que pour participer a la rédaction de la CONSTITUTION
les députés touristes i
inoubliable |23-11-2012 13:46
La chance des betes a donné que certains cadavres choisis malheusreusement par un peuple non averti , veulent demissionner de leur taches de l'ANC (pour défaut de compétence ) pour aller chercher d'autres sources de revenus offertes par malhonnetes déclarés
@Gaminerie
Pitbul |23-11-2012 11:21
Des personnes dignes de Nida Tounis à l'instar de Boussaha & Elgassas !!!!!!!
!
POLITIQUE = HYPOCRISIE
LES OPPORTUNISTES ....
TOUNSI HORR |23-11-2012 11:13
Les minables aux ventres creux tout le temps n'ont pas de place dans l'Ethique Nationaliste Tunisienne qui se respecte....
@Des cannibales
HatemC |23-11-2012 11:03
Et les chacals de nahdha que font-ils ? Ils sont entrain de dilapider et de mettre a genoux le pays. BenAli et sa bande ont mis 23 ans pour se remplir les poches, tes potes de nahdha en moins d'un an. pauvre type. Hatem Chaieb
Que des Cannibales
Des cannibales |23-11-2012 10:14
Je trouves dans ce site que des cannibales qui mange même les os.
Alors que ce Monsieur a fait son choix les autres l'inculpe de n'importe quoi et vs parlez de démocratie. Ce Ni tounis DA n'est qu'un dictateur qui veux engloutir la révolution du 14 Janvier et partager le pouvoir et les biens du notre Tunisie entre eux pour des miettes aux autres. Message pour Nida tunis ( ou nekbet tunis ) rira bien qui rira le dernier et vs allez voir le 0.00001
nabbara
maallem |23-11-2012 09:43
Cessez de parler et de s'interresser aux affaires BIDONS que nos médias diffusent et allez bosser, notre pays a besoin de toutes ses ressources.
UNE TETE A CLAQUE EN MOINS: C EST UN VENDU
ali |23-11-2012 09:27
pour de l argent ils sont pres à tous ,donc nidaa tounes n a besoin de ses tetes à claques qui change de chemise tous mois,donc "la dine la mellhaa"leur devise c est largent.
l'assasinat de Tataouine, porte ses fruits .
Ahmed |23-11-2012 09:00
L'intimidation , la peur, la violence pour freiner Nidaa Tounes.
123456
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025