alexametrics
Dernières news

Tunisie - Le taux de chômage passe à 15,3% au 1er trimestre de 2017, selon l’INS

Tunisie - Le taux de chômage passe à 15,3% au 1er trimestre de 2017, selon l’INS

Le taux de chômage a enregistré, au cours du premier trimestre de 2017, une légère baisse par rapport au quatrième trimestre 2016, passant de 15,5% à 15,3%, selon les résultats de l’Enquête nationale sur la population et l’emploi, révélés par l'Institut national de la statistique (INS). Ainsi, le nombre de chômeurs s’établit à 625.600 du total de la population active qui s‘établit à plus de 4,07 millions.

 

Le taux de chômage est estimé à 12,4% chez les hommes et 22,7% chez les femmes pour le premier trimestre 2017. Le taux de chômage des diplômés chômeurs de l’enseignement supérieur est estimé à 31,2% pour cette même période.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

TMT
| 16-05-2017 12:47
Par définition,un chômeur est un actif qui cherche un travail, cela suppose donc qu'il se fasse signaler en déposant une demande auprès du bureau de l'emploi et répondre aux offres de travail.

Un tunisien.
| 16-05-2017 09:02
Au moins 30%.
c....

TMT
| 15-05-2017 20:30
Le Haut Commissariat du Plan marocain différencie le chômeur total,soit
1296000/ 12112150 actifs,soit 10,7%.
Le chômeur partiel,soit 1057000/10785715 actifs soi 9,8%.
Est considéré comme chômeur partiel, tout actif qui travaille au moins une semaine.

TMT
| 15-05-2017 20:03
Sans lire les commentaires,je me permets de vous exposer ci-après,à tte fin utile, une comparaison chiffrée de la situation de l'emploi arrêtée au 1er trimestre 2017 enTunisie(INS) et au Maroc(H C PLAN)
. Tun. Mar.
Avtifs/ mm. 4,07. 13,09
Chômeurs. 625000 2.353000
Tc de chom. 15.3% 10,7%
Hommes. 12,4% 25.5%
Femmes 22,7%. 24,7%
Diplômés 32,2%. 18,5%
A commenter

Dr. Jamel Tazarki
| 15-05-2017 19:42
Merci pour votre feedback et pour le poème!

Mon niveau en langue française est celui du baccalauréat tunisien sciences et techniques. J'ai essayé de faire une analyse métrique de votre poème, mais j'ai eu vraiment beaucoup de difficultés (je maitrise plutôt l'Arabe et l'Allemand):
3 Strophe de 6 Vers
Le schéma est aabbcc
Je ne suis pas sûr du mètre du poème, c'est une suite d'une syllabe non stressée suivie d'une syllabe accentuée: da DUM da DUM da DUM da DUM da DUM da DUM
La cadence n'est pas la même dans toutes les strophes (Tantôt féminine tantôt masculine)

Mon problème en poésie française est de différencier entre les syllabes accentuées et non accentuées!

Je reviens à votre feedback, je trouve que l'on doit laisser les marchands de légume vendre leur légume en toute tranquillité pour les raisons que j'ai données ci-dessous. En Allemagne, on trouve dans tous les coins des stands de vendeurs de légumes fraiches, et pourquoi pas en Tunisie?

Très Cordialement

Jamel Tazarki

MFH
| 15-05-2017 19:02
Vos vers sur "l'enfant dort", m'ont vraiment touché. Bonne continuation.

A4
| 15-05-2017 17:36
Monsieur,
1) Ce n'est pas en vendant des légumes à la sauvette qu'on arrive à réaliser un chiffre d'affaire représentant 54 % de l'activité économique du pays.
2) Ces 54 % sont réalisés à coup de camions et containers par des organisations mafieuses.
3) Ces organisations mafieuses ont besoins d'hommes de main pour servir de chauffeurs, gardiens, revendeurs, démarcheurs, guetteurs, etc ... Tout ce beau monde est "officiellement chômeur" !
4) La pauvreté n'est pas une excuse au banditisme, sinon on ne sait plus où va s'arrêter le laxisme ... qui ne s'arrête jamais.
Merci pour la chanson. En contre partie, un petit poème à la mémoire de ce petit syrien retrouvé "endormi" sur une plage turque ... victime de la bêtise des grands.

L'ENFANT DORT
Ecrit par A4 - Tunis, le 03 Septembre 2015

Ne faites pas de bruit, arrêtez votre vacarme
Le petit enfant dort, il a besoin de calme
Arrêtez de crier qu'il est pitoyable
L'enfant qui dort là bas, le nez dans le sable
Il ne veut pas de vous, il ne veut de vos larmes
Il n'a plus besoin de rien, ni bouée ni palmes

Oubliez-le un peu, oubliez vos chimères
Il ne veut plus de votre aide, lui il a la mer
Une mer qui le berce dans ses eaux profondes
Qui lui caresse et coiffe sa chevelure blonde
Une mer qui lui envoie ses petites vagues
Pour lui tourner autour et lui faire des zigzags

Ôtez-vous de sa vue et regardez ailleurs
Vous êtes bien la cause de tous ses malheurs
N'espérez pas qu'il vous parle ou même qu'il bouge
Lui le fier torero dans son bel habit rouge
Jamais il parlera, même pas à ses parents
Il ne peut pardonner ... il a la haine des grands !
Cordialement. A4

Zohra
| 15-05-2017 15:58
Il faut que l'état investi dans la formation. Il y a que ça qui peut aider les diplômés à s'en sortir. La formation c'est la valorisation des individus. Et surtout dans le recyclage.

Dr. Jamel Tazarki
| 15-05-2017 15:46
Très Cher Compatriote,

Vous écrivez ci-dessous '54% de l'activité économique se passe au noir."

Il faut avoir de la compréhension pour certains (je dis bien certains) Tunisiens pauvres qui travaillent dans le secteur informel. Je parle en particulier des vendeurs ambulants de légumes. Ils voudraient tant légaliser leur situation et payer leur part d'impôt. Mais seulement les formalités bureaucratiques afin de légaliser sa situation de vendeur de légume ambulant sont inaccessibles, hors de portée, inabordables et prennent des mois "de va et de vient" entre les différents bureaux de notre Administration.

Ces Tunisiens très pauvres qui vivent de la revente des légumes ne font du mal à personne, Ils ne vendent pas des produits de la contrebande, ils ne vendent pas de la drogue, ils ne se prostituent pas afin de survivre, ils ne sont pas de voleurs, ils ne sont pas des criminels, ils ne sont pas des mendions, ===> Il faut arrêter de les discriminer, il faut respecter leur dignité, il faut comprendre enfin que les circonstances socio-économiques et bureaucratiques les obligent à vendre des légumes sans autorisation afin de pouvoir nourrir leur famille et leurs enfants! Ils n'ont pas d'autres choix!

Très Cordialement

Jamel Tazarki

Je vous offre cette très belle chanson qui pourrait peut-être vous inspirer un nouveau poème:
https://www.youtube.com/watch?v=-eR6v2zcy4c

HatemC
| 15-05-2017 14:55
Le taux de chômage ne concerne que les inscrits ...

Et si on comptait les 100 000 jeunes en rupture scolaire chaque année ...

Et si on comptait les femmes des régions défavorisées qui ne travaillent pas ou non déclarées sur les terres domaniales ... agriculture ... cueillettes ...

Et si on comptait les salariés non déclarés dans les divers usines agro alimentaires ... textiles ...

Et si comptait enfin les 700 000 contrebandiers qui ne déclarent aucun revenus et ne paient aucun impôts et qui sortent de tout CALCUL ...

Et je ne parle pas des 3000 djihadistes ... parti se recycler en coupeur de têtes ... une filière en devenir pour les abrutis ...

Et non plus des HARAGAS partis trouver fortune ailleurs ... combien sont-ils ???

J'en ai marre de ces statistiques fallacieuses FAUSSES et qui induisent en erreur les Tunisiens sur la réalité VRAI ...

En Tunisie le taux de chômage ne relate pas la réalité ...

Allez missiou deme de l'INS ... un peu de sérieux ...

On nous parle de légère baisse du chômage ... et si l'INS offre à ces chômeurs les SECTEURS qui recrutent pour éventuellement se recycler ...

Et si l'INS recense les entreprises qui recrutent ... on aura peut être une visibilité des secteurs qui montent et qui baissent ...

Selon l'INS ...
"Le taux de chômage est estimé à 12,4% chez les hommes et 22,7% chez les femmes" '... et si l'INS établissait une cartographie de la Tunisie chômeuse ...

« 31% de diplômés au chômage » ... sans compter qui le sont depuis des années ... donc une catégorie à recenser ... ils ne sont plus bon pour le service ... ils ont perdu leur temps en fac et ne sont plus recherchés ... que faire de cette catégorie ???

Un recyclage s'impose pour cette catégories ... un peu de visibilité SVP ...

Le nombre est élevé ... @ croire que les étudiants sont très MAL ORIENTE en Tunisie ...

Un gros travail entre l'éducation national et les différente catégories socio professionnelles s'imposent ...

Il faut adapter le monde du travail aux études ... et inciter les étudiants @ se diriger vers des filières qui recrutent ...

FAIRE DES ÉTUDES ... C'EST BIEN ... AVOIR UN BOULOT A L'ARRIVÉE C'EST ENCORE MIEUX

La question ...
Les études servent-elles à intégrer le monde du travail en Tunisie ?

La Tunisie doit faire un effort pour se recentrer sur ses problèmes et corriger rapidement ... tous ces chômeurs sont sacrifiés ...

Il y a du travail encore en Tunisie .... euh ... je veux dire une introspection ... Hatem Chaieb

A lire aussi

Le ministère de l’Intérieur a rendu public un communiqué, ce mercredi 22 mai 2019, précisant qu’il

23/05/2019 00:09
0

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a décidé de prolonger les délais

22/05/2019 23:21
0

L’avocat Mohamed Mannoubi Ferchichi a indiqué, ce soir du mercredi 22 mai 2019, dans une déclaration

22/05/2019 22:43
0

Un iftar collectif a été organisé ce mercredi 22 mai 2019, à la Ghriba dans l’île de Djerba, le

22/05/2019 22:08
0

Newsletter