Tunisie - Le cameraman d’Ettounsiya agressé

Businessnews.com.tn | publié le 26/08/2012 13:47

Selim Trabelsi, cameraman de la chaîne Ettounsiya a été tabassé et blessé hier dans la nuit du 26 août, en Tunisie.
Embuscade dans une ruelle sombre, interpellation par des anonymes par son propre nom, passage à tabac à coups de batte de baseball et blessure avec arme blanche. Cela aurait pu être digne d’un scénario de règlement de comptes à la hollywoodienne.
Est-ce une coïncidence que le braquage ait lieu quelques heures après le mandat d’arrêt émis à l’encontre de Sami Fehri ?

« On vous attrapera un par un », lui ont lancé les quatre personnes l’ayant braqué, en l’interpellant par son nom « Selim ». Dans le flot d’injures et en pleine agression, il entendait se répéter le nom de Sami Fehri.
Non contents de l’avoir tabassé à coups de batte de baseball, un coup de couteau lui a été asséné, la providence aurait voulu que la plaie soit superficielle. Le médecin lui a, par ailleurs, prescrit un certificat de 21 jours de repos.

Est-ce également une coïncidence qu’entre argent, lunettes, collier en or, objets qu’il avait sur lui, seul son téléphone portable était objet de recherche de leur part ?
A la justice de trancher…

Hajer AJROUDI

Tunisie - Le cameraman d’Ettounsiya agressé

publié le 26/08/2012 13:47

Selim Trabelsi, cameraman de la chaîne Ettounsiya a été tabassé et blessé hier dans la nuit du 26 août, en Tunisie.
Embuscade dans une ruelle sombre, interpellation par des anonymes par son propre nom, passage à tabac à coups de batte de baseball et blessure avec arme blanche. Cela aurait pu être digne d’un scénario de règlement de comptes à la hollywoodienne.
Est-ce une coïncidence que le braquage ait lieu quelques heures après le mandat d’arrêt émis à l’encontre de Sami Fehri ?

« On vous attrapera un par un », lui ont lancé les quatre personnes l’ayant braqué, en l’interpellant par son nom « Selim ». Dans le flot d’injures et en pleine agression, il entendait se répéter le nom de Sami Fehri.
Non contents de l’avoir tabassé à coups de batte de baseball, un coup de couteau lui a été asséné, la providence aurait voulu que la plaie soit superficielle. Le médecin lui a, par ailleurs, prescrit un certificat de 21 jours de repos.

Est-ce également une coïncidence qu’entre argent, lunettes, collier en or, objets qu’il avait sur lui, seul son téléphone portable était objet de recherche de leur part ?
A la justice de trancher…

Hajer AJROUDI


Ads
Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modèration