alexametrics
Dernières news

Tunisie - Le bureau exécutif d'Al Aridha implose

Tunisie - Le bureau exécutif d'Al Aridha implose

Le Parti des conservateurs progressistes PCP, (Al-Aridha Al Chaâbia), a annoncé, vendredi 20 juillet 2012, la dissolution de son bureau exécutif et son engagement à constituer un nouveau bureau d'ici un mois.

Dans un communiqué rendu public vendredi, le parti n'a pas expliqué les raisons de sa décision.
Un membre de l'instance constitutive de ce parti et membre de la Constituante Mohamed Hamdi a refusé d'expliquer à l'agence TAP les raisons de la décision de dissoudre le bureau exécutif du parti.
Cette décision intervient à l'issue de la réunion, vendredi, de l'instance constitutive du PCP, sur fond des démissions successives du parti Al-Aridha, les dernières en date étant de Brahim Kassas et Ahmed Ezzidi.

TAP

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Carthage Libre
| 23-07-2012 13:19
Chouf, le populisme, basé sur le mensonge, 3andou fatra ou imout, ba3d ma la3bed ifiqou bi7om. Ne prenez pas les gens pour des éternelles cons zada.

griguer
| 22-07-2012 21:36
bye bye cpr
bye bye ettakatol
game over
parti des contradictions: conservateur et progressiste kiff parti de l'eau et l'huile .
paysage politique anarchique

Njouba
| 22-07-2012 17:40
Je rejoint The Mirror dans son analyse des faits, effectivement lors des élections du 23 octobre on a eu des échos sur le fait que des instructions ont été données aux RCDistes pour voter en masse pour Al Aridha, et le résultat spectaculaire obtenu n'est pas le résultat d'une bonne préparation de la campagne électorale de ce mouvement ni d'un programme révolutionnaire répondant aux aspirations des électeurs. Le sentiment de la magouille est très présent.

hamdi
| 22-07-2012 15:02
@le complot RCD: pas si sûr ca soit un complot..il se peut simplement que la télé de Hamdi a fait un bon boulot de propgande et que certaine catégorie de la société a bien recu le message 5/5: votez pour hamdi et vous aurez de quoi vous nourrire, et tout sera gratuit...cette catégorie est cell des plus démunie et des plus pauvres, et, malheuereuseemtn , les plus naifs

The Mirror
| 22-07-2012 13:43
Personne ne peut nier le brillant succès accompli par Al-Aridha Al Chaâbia dans les élections du 23/10/2011. Tous les hommes politiques interrogés sur l'énigme Al-Aridha Al Chaâbia s'accordent à dire que cette liste indépendante était une surprise et qu'ils n'ont pas d'explication au phénomène Al-Aridha. Personne ne l'a vue venir cette Al-Aridha. Ceci pose un énorme problème pour nos misérables politologues, qui prétendent tout savoir et tout prévoir. Les plus chevronnés en sondage n'ont rien vu. Certes ils ont estimé Ennahdha en première position, mais ils prenaient Al-Aridha pour un outsider, tout comme Jawher Ben Mbarek ou Abdelaziz Mzougui.
Mme Siheme Ben Sedrine était la première à décortiquer l'énigme Al-Aridha. Selon Mme Ben Sedrine, Al-Aridha résulte d'un accord Top Secret entre Hachmi Hamdi, Directeur de la chaine tété Al Mustakillah et Mohamed El-Ghériani, Secrétaire Général du RCD. Les rôles ont été partagés entre les deux hommes selon les compétences : la machine RCD, bien rodée dans les micmacs électoraux, s'est chargée du travail de terrain et Hechmi Hamdi, avec sa chaine de télé, assurait la couverture médiatique et la propagande. Le résultat de cette collaboration est maintenant connu : plusieurs Ibrahim Gassas à l'ANC.
Les tunisiens sont maintenant avertis : le RCD peut reproduire le scénario Al-Aridha Al Chaâbia aux prochaines élections, sous un autre nom, sous une autre forme et avec d'autres individus. Le RCD ne manque jamais d'imagination dans ce genre de magouilles. Peuple tunisien, tu es averti. Un peuple averti en vaut deux.

babay
| 22-07-2012 13:08
Appeler un parti conservateur progressiste est en soit un exploit , il faut l'oser!

A lire aussi

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
4

L’association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) a dénoncé, dans un communiqué rendu public ce

14/11/2018 16:26
0

Après l’acquisition de DNO Tunisia, Panoro Energy est en train de finaliser les démarches pour une

14/11/2018 16:20
0

Newsletter