Tunisie - La députée Najiba Berioul appelle à la criminalisation de l’avortement dans la Constitution (vidéo)

Businessnews.com.tn | publié le 18/01/2013 21:08

Alors que se poursuit à l’Assemblée nationale constituante, aujourd’hui, vendredi 18 janvier 2013, le débat sur le chapitre « droits et libertés » de l’avant-projet de la Constitution, la députée d’Ennahdha, Najiba Berioul, a appelé à inclure la criminalisation de l’avortement dans la nouvelle Constitution.

Critiquant l’avant-projet de la Constitution qui, selon elle, « ne mentionne pas toutes les libertés », Mme Berioul a souhaité apporter quelques rectifications en ajoutant certains droits et libertés tels que « le droit du fœtus à la vie » et la criminalisation de l’avortement. Elle a également appelé, entre autres, à garantir la liberté du culte dans les établissements scolaires, économiques et de santé. « Un droit dont, selon elle, nous avons auparavant été privés et qui devrait être garanti à chaque tunisien, sans que cela n’affecte son travail ».

S.T.

Tunisie - La députée Najiba Berioul appelle à la criminalisation de l’avortement dans la Constitution (vidéo)

publié le 18/01/2013 21:08

Alors que se poursuit à l’Assemblée nationale constituante, aujourd’hui, vendredi 18 janvier 2013, le débat sur le chapitre « droits et libertés » de l’avant-projet de la Constitution, la députée d’Ennahdha, Najiba Berioul, a appelé à inclure la criminalisation de l’avortement dans la nouvelle Constitution.

Critiquant l’avant-projet de la Constitution qui, selon elle, « ne mentionne pas toutes les libertés », Mme Berioul a souhaité apporter quelques rectifications en ajoutant certains droits et libertés tels que « le droit du fœtus à la vie » et la criminalisation de l’avortement. Elle a également appelé, entre autres, à garantir la liberté du culte dans les établissements scolaires, économiques et de santé. « Un droit dont, selon elle, nous avons auparavant été privés et qui devrait être garanti à chaque tunisien, sans que cela n’affecte son travail ».

S.T.

Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration