alexametrics
Dernières news

Tunisie - La députée Najiba Berioul appelle à la criminalisation de l'avortement dans la Constitution (vidéo)

Tunisie - La députée Najiba Berioul appelle à la criminalisation de l'avortement dans la Constitution (vidéo)

Alors que se poursuit à l’Assemblée nationale constituante, aujourd’hui, vendredi 18 janvier 2013, le débat sur le chapitre « droits et libertés » de l’avant-projet de la Constitution, la députée d’Ennahdha, Najiba Berioul, a appelé à inclure la criminalisation de l’avortement dans la nouvelle Constitution.

Critiquant l’avant-projet de la Constitution qui, selon elle, « ne mentionne pas toutes les libertés », Mme Berioul a souhaité apporter quelques rectifications en ajoutant certains droits et libertés tels que « le droit du fœtus à la vie » et la criminalisation de l’avortement. Elle a également appelé, entre autres, à garantir la liberté du culte dans les établissements scolaires, économiques et de santé. « Un droit dont, selon elle, nous avons auparavant été privés et qui devrait être garanti à chaque tunisien, sans que cela n’affecte son travail ».

S.T.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

papa_chicha
| 22-01-2013 11:29
La Constitution est un texte qui fixe l'organisation et le fonctionnement d'un État.
Si elle veut interdire l'avortement elle n'a qu'a proposer une loi au lieu de nous la coller dans la Constitution qui n'est même pas rédigée.
Perte de temps encore sur des détails. c'est à qui mieux mieux. On devrait sous-traiter la rédaction de ce foutu texte à des vrais pro au lieu de laisser ces parasites de l'ANC nous la polluer avec leurs "détails" de m**de.
C'est une Constitution qu'on veut, pas un fourre-tout juridique.

pit
| 21-01-2013 15:52
Ce *************** représente le peuple tunisien...ah bon !

Eve
| 21-01-2013 14:48
précision: savez vous que cette "Ama" parle d'interdir l'avortement legal, c'est a dire reglemente par la loi tunisienne c'est a dire encadrer par des criteres aussi bien religieuse que scientifique, je veux dire qu'elle veut eliminer un droit a un avortement necessaire de maniere securise'chez des medecins specialiste, avant 4 mois comme l'exige la secrite de la femme et halal puisque dieu jn'a pas encore souffler l'ame comme c'est dans notre culture musuklmane)
cette femme va donc ouvrir des portes plus grandes pour les avortements illegaux dans des conditions lamentables ou on tue des enfants et des mamans
c'est deja tres propage dans le milieux feminins depuis la nuit des temps, les moyens traditinnels pour faire avorter une femme sont mutiples, des sages femmes artisanales, des actes brutaux, des produits et medicament ingurgites et plus on se rabaisse dans le milieux plus les moyens sont barbars

c'est ce que cette Barioula souhaite a la femme tunisienne

essabir ya raabi

fartouna
| 21-01-2013 14:22
qui l' a élue wijh leftira? je ne vois que des guignols qui parlent selon leur propre opinion!!! ils ne représentent personne à mon avis sauf une minorité d'analphabètes et de réactionnaires.va voir ailleurs ya benti s'il ya une maison qui a besoin d'un coup de baai ou serpilière ou un hammam qui a besoin d'une harza! meskina ya tounes! msaken y a twansa! le jeu et la comedie ont assez duré!! assez! basta que les partis qui ont fait une coalition les modérés que nous sommes agissent et réagissent vis à vis de ces balivernes et sornettes.mella bhama!!!!

daddou
| 21-01-2013 11:43
tré simpa ton commentaire il m'a bien fait rigoler

Skander
| 21-01-2013 10:21
C'est malheureux .. qu'elle honte.. comment perd-on notre temps à écouter ces propos ... Ces nahdhaoui ne pensent qu'à une chose criminalisation de si .. criminalisation de ça...

Barbaria
| 21-01-2013 10:19
apres reflexion je me dit que peut etre que les nahdhaoui sont la pour porter atteinte a l'islam

c'est peut etre des....on va dire RCD

frandchement les declaration s de certains d'entre eux sont tellement aberrants..

Ghazi
| 21-01-2013 10:00
Wow, quelle illuminée ! On s'est soulevé, des martyrs, une économie under zéro, pour "Le droit du f'tus à la vie", est devenu indispensable à inclure dans cette constitution EL MAHNOUNA !

A vrai dire, dans un sens je suis d'accord avec ce spectre appelé « DAME », avec l'arrivée en MASSE, des tonnes de pilules bleues « VIAGRA » Halel, les f'tus » sont compterons des milliers par secondes, ça sera Hram d'ôter la vie aux f'tus, venus au monde par une certaine unions de polygamie, vu que c'est la seule chose qui préoccupent les babouins actuels et les commerçants Tunisiens de la religion, le soucis, c'est que cette BARIOULE (A vérifier son appartenance à la civilité-Monsieur ou Madame) , d'après la photo et la vidéo, a l'air de souffrir de ce droit, par manque ou par excès ? Je veux dire : Un vécu douloureux dans les deux sens.
Dieu seul sait le degré de cette souffrance, la pauvre.
Je préconise l'arrêt immédiat de la pilule bleue, et de la remplacer par du TOA500 pour 2Mois (Lire bien la notice, la confusion avec AUTRE CHOSE est très probable) et du Simatex en pétales pour 30Jours intensifs (Pour application et non AUTRE CHOSE) et surtout du sport, du sport, du sport.....Et rien que du sport.
Attention là, j'évoque le sport normal qu'on connait tous et non le sport qui abouti à des foetus OK ?

Eve
| 21-01-2013 09:54
j'appelle a faire des analuyse genetiques pour ces membres de l'anc car je doute que ca soit de vrai femmes

hamadi
| 21-01-2013 09:47
Elle aurait mieux fait de se taire
Au lieu de se battre pour obtenir de nouveaux acquis pour la femme, elle défend le diable
Retourne à tes casseroles et économise ta salive
nous voulons une constitution moderne et avant gardiste .

A lire aussi

La Tunisie vient de rejoindre officiellement le Marché commun de l'Afrique orientale et australe

20/07/2018 16:14
0

Dans un communiqué rendu public, ce vendredi 20 juillet 2018, l’Association tunisienne de soutien

20/07/2018 16:09
1

Le produit net bancaire d’Amen Bank a été en hausse de 16,1% au cours du 1er semestre 2018 par

20/07/2018 15:52
0

L’ancien coordinateur du parti Tounes Awalan de retrour à Nidaa Tounes, Ridha Belhaj est revenu, ce

20/07/2018 15:26
9

Newsletter