alexametrics
Dernières news

Tunisie - Houcine Dimassi dément sa volonté de rejoindre Nidaa Tounes (MAJ)

Tunisie - Houcine Dimassi dément sa volonté de rejoindre Nidaa Tounes (MAJ)
Selon le journal «Le Maghreb» du 5 septembre 2012, Houcine Dimassi, ministre des Finances démissionnaire du gouvernement de la Troïka, vient de faire son choix politique en rejoignant Nidaa Tounes.
Comme précédemment annoncé par Mohsen Marzouk, quelques 350 personnalités nationales rejoindront le parti Nidaa Tounes sous peu. Il s’avère aujourd’hui que M. Dimassi en fait partie, en attendant de découvrir la suite des noms de ces personnalités.

Par ailleurs, Nidaa Tounes a décidé d’organiser une conférence de presse le 15 septembre courant, selon la même source, laquelle décision a été prise à l’issue de la réunion du comité constitutif tenu hier en présence de l’ancien Premier ministre Béji Caïed Essebsi. Il est également prévu que lors de cette conférence, le parti présentera sa position concernant plusieurs questions, dont la fin de la légitimité du gouvernement au-delà du 23 octobre 2012.

Mise à jour :

Houcine Dimassi vient de démentir sa volonté de rejoindre le parti Nidaa Tounes, sur les ondes de Jawhara Fm, aujourd’hui, mardi 5 septembre 2012, affirmant que cette décision « est infondée » et regrettant que « le Maghreb rapporte une information aussi importante sans l’avoir vérifiée auprès du principal intéressé ».

De son côté, Zied Krichène, rédacteur en chef du Maghreb, affirme que Boujemâa Remili, membre fondateur de Nidaa Tounes, a affirmé la volonté de l’ancien ministre des Finances de rejoindre le parti. Information confirmée à Business News par une autre source digne de foi de Nidaa Tounes.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

jof
| 27-09-2012 09:15
Nidaa Tounes est notre rempart face à ses pauvres individus sans consciences.
C'est le jour face à la nuit.
C'est la rèussite face à l'echec.
C'est l'avenir face au passè.
C'est la victoire, c'est sur!!

jof
| 27-09-2012 09:13
Oui NIdaa Tounes est notre rempart face au mensonge , à la violence à l'obscurantisme.
Les propres defenseur de ces gens ne rèalisent pas eux meems ce qui les ttaendent avec ces tèrroristes sa

Ergo sum
| 07-09-2012 15:02
avec Nidaa Tounes au pourvoir :) un état de droit et de respect je l'imagine propre

Franchement, to7t min 3ini! ça devient de plus en plus misérable...


Il faut l'arrêter ce journal El Maghreb, appel aux citoyens révolutionnaires, pour ceux qui se trompent déjà et l'achètent il faut le boycotter! Un journal de moins que rien sans éthiques ni respect envers la révolution.

observator
| 07-09-2012 11:23
La democratie en tunise ne peut plus etre remise en cause. Il n y aura pas de retour en arriere. Le peuple, l'epoque ne le permettent plus.
Donc nous aurons des elections libres et que le meilleur gagne.
Nous devons respecter, pour l'interet du pays, le résultat des urnes quelque soit le vainqueur.
Chose que l'opposition actuelle n'a jamais faite depuis le 23/10/2012. Depuis cette date, elle n'arrete pas d'utiliser lers moyens les moins democratiques pour perturber la transition. Elle s'est comportée comme la dictature en faisant fi de la volanté des tunisiens. Quand vous voyez la valse de retournement de veste de certains elus de l'opposition il y a de quoi se poser de question sur la credibilité de celle-ci. Biensure il y a quelques exceptions.
Bref, aujourd'hui nous jouissons de beaucoup de libertés, il nous reste à nous concentrer sur le developpement de notre pays. Croyez moi nous sommes sur la bonne voie malgré les embuches.
Dites vous que rien n'est gratuit, il n y a que le travail et la perseverence pour avancer.

observator
| 07-09-2012 10:18
Bonjour
Vous savez j'essaye d'avoir une vision globale de la situation sachant que nul n'est prochete dans son jardin. En fonction de cette vision, je determine mon choix.
Je defends le gouvernement actuel et Ennahdha en particulier parceque je pense qu'à l'heure actuelle c'est ce qu'il y a de mieux pour l'interet du pays.. C'est tout.
Sur la question des rcdistes, ceux qui ont été des membres actifs et influents et donc porté préjudice à ce pays et ses citoyens doivent etre jugés et comdamnés et Ennahdha commet une erreur s'il les accepte comme membres. S'il en existe, ce parti doit les exclure, il y va de sa crédibilité.
Par contre s'ils s'averent que ce sont des gens rcd mais qui n'ont jamais profité illegalement de leur position pendant la dictature, ceux-là par contre il ne faut pas les rejeter. Vous savez quand on dit que rcd avait 2 millions d'adhérents, la plupart etaient forcés de le faire pour obtenir par exemple pour un paysan du mazout à un prix bonifié pour faire marcher son tracteur pour cultuver son lopin de terre alors qu'il a droit normalement.. Il etait obligé de payer la carte rcd. Ces adherents constituent le gros des troupes et non aucun amour pour ce parti.
Il faut appliquer la loi 20/80, il faut cibler les 20% qui ont le plus profité des 80% du gateau. C'est mon humble avis.

chansson de bouchnak
| 07-09-2012 10:14
L'annonce retardée de nida touness crée le buzz .



Citoyen_H
| 07-09-2012 03:01
Les chameliers imposteurs traitres à la patrie, disqualifient d'office tout ceux qui vont à l'encontre de leur plan pernicieux. Après avoir contaminé toutes les administration et institutions de notre patrie, ils s'installent en marquant leur territoire tel un quadrupède de la race canine. Ensuite, ils balancent des écrans de fumée partout où la population, modeste et crédule leur est acquise, afin d'attiser leurs rumeurs montées de toute pièce. Leurs mensonges sont constamment mis à jour, afin de couvrir et d'occulter leur gestion catastrophique de notre nation.
Hormis ces techniques archaïques de lâches, le vide est souverain.

Njouba
| 06-09-2012 21:49
Parmi les tactiques qu'utilisaient Hitler pour accéder au pouvoir, il y a la tactique des rumeurs et du mensonge pour déstabiliser la société allemande et apparaitre enfin en tant que sauveur de la nation germanique. En Tunisie et curieusement on remarque que cette stratégie est appliquée par les contre révolutionnaires, l'UGTT et surtout NIDAA TOUNES qui a excellé dans la diffusion des rumeurs, des mensonges et des contre vérités, contre le gouvernement légitime et ce dans le but de le déstabiliser et de nous faire sortir leur BCS comme sauveur de la nation. La plupart des Tunisiens, et ce sait ce que je dis, sont conscients de ce qu'est entrain de nous manigancer cette bande. Il seront déçus car les Tunisiens, les vrais patriotes déjoueront ce plan diabolique.

ines
| 06-09-2012 20:55
Dieu merci que M. Dimassi n'a pas l'intention de rejoindre Nidaa Tounes. C'est une carte brûlée. rappelez-vous sa ferme volonté d'augmenter le prix de l'essence à 2,500 dinars (l'instar du Maroc d'après lui) au début de sa prise de fonction à la tête du M. des finances

Lyne
| 06-09-2012 20:10
pourquoi êtes vous tolérant avec votre parti quand il intègre les Ex RCDistes ilya même une liste qui circule sur internet et des images montrant certains d'entre eux avec des figures connues de l'Ex Régime, tout ce que je souhaite c'est des élections transparentes et libres la prochaine fois et on saura le poids réel de chaque parti

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter